Le coenzyme Q10 améliore la longévité, selon une étude sur l’animal

Aucun commentaire

Ubiquinone et ubiquinoleLe coenzyme Q10, un nutriment similaire aux vitamines et disponible en tant que complément alimentaire dans n’importe quelle boutique, aurait pour effet de prolonger la vie. En 2004, des chercheurs de l’Université de Tokai, au Japon ont fait état de leur découverte dans Mechanisms of Aging and Development, affirmant que des vers ronds microscopiques vivaient plus longtemps si du coenzyme Q10 était mélangé à leur nourriture. La substance empêche des molécules agressives d’être libérées au cours des processus métaboliques qui ont lieu au niveau cellulaire.

L’ubiquinone ou Coenzyme Q10 est présent partout dans l’organisme

ubiquinone - coenzyme-Q10Le coenzyme Q10 [structure chimique représentée ci-contre] est produit par les cellules de l’organisme mais également à partir de la consommation d’aliments d’origine animale. Une molécule de coenzyme Q10 ressemble à une punaise. La cellule le pousse dans les membranes de la mitochondrie, les blocs d’alimentation cellulaires qui convertissent la nourriture en énergie. La pointe du coenzyme Q10 recueille les charges électriques qui sont libérés pendant le processus de combustion et les transmet. De cette façon, le coenzyme Q10 empêche les charges électriques sous la forme de radicaux libres d’endommager la cellule et s’assure également que les mitochondries produisent de l’énergie.

Lorsque les cellules prennent de l’âge, elles produisent moins de coenzyme Q10. Elles montrent aussi que les jeunes organismes produisent moins de Q10 lorsqu’ils sont en condition de stress.

Les chercheurs ont ajouté du coenzyme Q10 à la nourriture des vers ronds Caenorhabditis elegans, un des animaux de laboratoire favoris parmi les chercheurs fondamentaux. Les japonais on utilisé ces vers ronds ordinaires [N2] et un variant pour lequel le gène qui code un système antioxydant endogène ne fonctionnait pas correctement [mev-1]. Le gène défectueux empêche les charges électriques d’être transférées correctement aux pointes du Q10. En conséquence, le MeV1 ascaris vieillit prématurément.

Taux-de-survie-de-vers-en-fonction-d-une-supplementation-en-coenzyme-Q10

Si vous ajoutez 150 mcg de coenzyme Q10 à 1 ml de leur nutriments, les vers {mev1} vivent aussi longtemps que les vers non défectueux. En fait, les vers ordinaires vivent aussi plus longtemps.

Le processus de production d’énergie dans les mitochondries demande 4 étapes, chacune d’entre elles implique un complexe d’enzymes. Pour les vers  {mev-1}, le problème se produit à l’étape 2, ou plus exactement, dans le complexe 2. Lorsque les chercheurs ont stimulé le complexe 1, ils ont observé que la supplémentation en coenzyme Q10 n’avait eu aucun effet. Quand ils ont répété la procédure avec le complexe 2 [B], l’effet s’est produit.

Experience-de-supplementation-en-Coenzyme-Q10-avec-des-vers

Le tableau montre la production d’anions superoxydes. Elle augmente pour les vers {mev1} qui n’ont pas reçu de coenzyme Q10. La supplémentation en vitamine E ne fait rien pour changer cela, mais le Q10 le fait. Cependant, les chercheurs ne connaissent pas le mécanisme par lequel le coenzyme Q10 permet au vers ordinaires de vivre plus longtemps.

Les chercheurs affirment que cette étude scientifique est une première preuve positive d’une prolongation significative de la longévité

“Une supplémentation en coenzyme Q10 peut prolonger de manière significative la durée de vie de Caenorhabditis elegans” en concluent les Japonais. La réduction des niveaux de l’anion superoxyde avec la supplémentation suggère que l’extension de durée de vie est la conséquence de la réduction du stress oxydatif dans les mitochondries.

En outre, des chercheurs canadiens ont fait des expériences avec un mélange de nutriments qui prolongent la vie. Ils ont prolongé la durée de vie de souris de 11%, c’est beaucoup. Pourtant, il est plus difficile d’augmenter la longévité d’un mammifère en ajoutant des substances à son régime alimentaire, que cela ne l’est avec les ascaris ou les mouches à fruits. Le complexe des canadiens contient du Ginkgo biloba, du ginseng, des acides gras Oméga 3, de la mélatonine et du coenzyme Q10.

Source de l’article: Q10 extends life, animal study suggests

Source Ergo-log: Mech Ageing Dev. 2004 Jan; 125(1): 41-6.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.