Moins de sommeil, moins d’oxygène…

endurance-sommeilLes performances des athlètes d’endurance diminueraient s’ils avaient manqué de trois heures de sommeil la nuit précédente. Le manque de sommeil réduirait leur absorption d’oxygène et perturberait leur rythme cardiaque. C’est ce qu’avait découvert des scientifiques français spécialisés dans le sport au début des années 90.

En 1991, les chercheurs avaient publié les résultats d’une expérience qu’ils ont réalisée avec 7 cyclistes masculins âgés de 25 ans. Les cyclistes ont dû pédaler un certain nombre de fois, en commençant à chaque fois par un échauffement de 10 minutes, puis 20 minutes à 75 % de leur VO2max et enfin ,en pédalant jusqu’à l’épuisement avec une intensité qui augmentait rapidement.

A une occasion, les cyclistes avaient dormi normalement la nuit précédente [spontaneous sleep, control night], à une autre occasion, les chercheurs avaient privé leurs sujets de trois heures de sommeil [partial sleep deprivation, deprived night], et à une autre occasion encore, les chercheurs ont donné aux cyclistes du triazolam, un somnifère. Les chercheurs espéraient que cela améliorerait la qualité du sommeil des sujets, mais cela a échoué. Nous omettons ici les résultats du somnifère.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les coureurs bénéficient aussi des squats complets

squat

Le squat – image Fotolia

Les coureurs qui veulent améliorer leurs performances utilisent les exercices de musculation. Cela les protège des blessures, améliore leur vitesse et paradoxalement, leur endurance. Les scientifiques du sport de la St. Francis University aux États-Unis ont découvert que le même effet s’appliquait aux coureurs comme aux athlètes de force. Ils obtenaient plus de résultats de leurs squats s’ils les exécutaient correctement.

Entraînement de force et athlètes d’endurance

La musculation est plus utile pour les athlètes d’endurance que les entraîneurs ne l’ont cru pendant de nombreuses années. La musculation rend les muscles des athlètes d’endurance plus rapides et plus efficaces. La musculation protègerait également les cyclistes contre l’ostéoporose. Les athlètes d’endurance intelligents le savent déjà. C’est pourquoi ils sont de plus en plus présents dans les salles de musculation à faire des squats, des front squats et des split squats.

Les athlètes en force tirent davantage de bienfaits de leurs exercices. A priori, cela semble évident mais ils en retirent encore bien plus s’ils les exécutent avec précision. Des mouvements complets stimulent plus de fibres musculaires et entraînent plus de croissance musculaire que des mouvements incomplets. Cela s’applique-t-il aussi aux coureurs ? C’est la question à laquelle les scientifiques du sport de l’Université St. Francis ont voulu répondre.

A vrai dire, ce n’est pas une question si étrange. De nombreuses recherches ont été effectuées sur les effets des squats effectuées de différentes manières. Cependant, la plupart des recherches ont été effectuées sur les athlètes de force et non sur les coureurs.

L’étude sur les effets des squats et les coureurs

Les chercheurs ont donc demandé à 10 coureurs masculins et 10 féminins expérimentés de faire des squats. Les sujets ont réalisé 6 répétitions avec un poids avec lequel ils pouvaient faire 10 répétitions. Les chercheurs ont placé des électrodes sur les muscles des coureurs afin qu’ils puissent mesurer le travail de leurs muscles.

Les sujets effectuaient les squats une fois avec des poids lourds et de manière approximative. Cela veut dire qu’ils étaient incapables de former un angle droit avec l’articulation du genou [Partial]. A une autre occasion, ils les effectuaient une fois avec moins de poids et avec une précision raisonnable, de sorte que leur articulation du genou faisait une angle droit [Parallel].

Résultats de l’expérience

Le tableau ci-dessous montre l’activité électrique des muscles des sujets. Plus l’activité est élevée, plus l’exercice stimule les fibres musculaires. RF = droit fémoral; ES = erector spinae; BF = biceps fémoral; GN = gastrocnémien.

squats-complets-coureurs

Les chercheurs ont tiré leur conclusion: les coureurs tireront plus d’avantages de squats à la parallèle que de squats partiels.

Source de l’article: Runners benefit from deep squats too

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2013 Sep;27(9):2619-25.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Des nutriments pour vos mitochondries et gagner de l’endurance

endurance-et-mitochondriesPrenez ces quelques substances: acide alpha-lipoïque, acétyl-L-Carnitine, biotine, vitamines B2, B3 et B6, créatine, Coenzyme Q10, resvératrol et taurine. Mettez-les tous ensemble dans une capsule et vous obtenez un supplément qui aidera probablement les athlètes d’endurance sérieux à atteindre de meilleurs performances.

Des rats ont reçu les quantités suivantes de nutriments par kilo de poids corporel chaque jour: 50 mg d’acide R-alpha-lipoïque, 100 mg d’acétyl-L-Carnitine, 0,1 mg de biotine, 15 mg de nicotinamide [vitamine B3], 6 mg de riboflavine [vitamine B2] 6 mg de pyridoxine [vitamine B6], 50 mg de créatine, 5 mg de coenzyme Q10, 5 mg de resvératrol et 100 mg de taurine.

Un cocktail de nutriments pourrait-il faire une différence en termes d’endurance ?

Certains des rats n’ont reçu aucun supplément et ne se sont pas entraînés [SC]. D’autres ont dû courir sur un tapis roulant pendant les 4 semaines de durée de l’expérience jusqu’à ce qu’ils aient atteint le point d’épuisement [EC]. Les chercheurs donnaient  des chocs électriques aux rats quand ils cessaient de courir. C’est seulement lorsque les rats n’ont plus réagi aux chocs que les chercheurs ont arrêté l’entraînement. Un troisième groupe a été soumis à un programme barbare d’entraînement similaire et a également reçu les nutriments mitochondriaux [EN].

En savoir plus »
Aucun commentaire

Augmentez votre VO2 Max pour réduire le vieillissement

Ceux qui pratiquent une activité sportive en aérobie tous les jours pourraient vieillir plus lentement que les gens qui mènent une vie sédentaire, écrivent les physiologistes de l’Université du Colorado dans Mechanisms of Ageing and Development. Bien que ces chercheurs ont étudié les athlètes d’endurance, et qui présenteraient un VO2 Max plus élevé, leur recherche suggère que les gens qui pratiquent des sports explosifs subissent un vieillissement moins rapide.

Les télomères, votre VO2 Max et la longévité

vo2-max-longueur-telomeresLes chercheurs qui veulent déterminer à quelle vitesse un organisme vieillit mesurent la longueur des télomères. Les télomères sont présents dans l’ADN des cellules, à l’extrémité des chromosomes. A chaque fois que les cellules se divisent, les télomères raccourcissent. Si les télomères deviennent trop courts, des anomalies commencent à se produire au niveau cellulaire, ce qui finalement, cause la mort de la cellule. Au plus les télomères sont longs, au plus le processus de vieillissement sera long. Habituellement, les chercheurs mesurent la longueur des télomères dans les globules blancs.

D’après des études antérieures, les chercheurs savaient que la santé du cœur allait de pair avec des télomères plus longs, mais dans des expériences où les sujets de test s’étaient entrainés pendant une courte période, rien n’avait changé quant à la longueur des télomères. Cependant, l‘entraînement a eu un effet sur les protéines de régulation des télomères*.

En savoir plus »
2 Commentaires

L’acide alpha lipoïque avec l’entraînement augmente la libération d’EPO

acide-alpha-lipoiqueLes athlètes d’endurance synthétiseraient probablement beaucoup plus d’EPO s’ils prenaient 1200 mg d’acide alpha lipoïque par jour. Des scientifiques du sport de l’Université d’éducation physique à Poznan, en Pologne, l’on découvert quand ils ont réalisé une expérience avec 16 étudiants. Il semble que la supplémentation en acide alpha lipoïque imite les effets de l’entraînement en altitude.

L’EPO et l’acide alpha lipoïque

L’EPO abréviation de l’érythropoïétine est une hormone produite par les reins. Elle stimule la production de globules rouges dans la moelle osseuse. Le corps des athlètes crée plus d’EPO s’ils s’entraînent à haute altitude, où il y a moins d’oxygène dans l’atmosphère. En 1994, des chercheurs allemands ont publié les résultats d’une étude in vitro qui suggère que la concentration de H2O2 diminue dans une atmosphère pauvre en oxygène et que cela conduit à une augmentation de la synthèse de l’EPO.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’effet EPO et NO (Oxyde Nitrique) du jus de betterave

betterave-oxyde-nitrique-epo-performances-sportivesUn ergogène (substance qui améliore les performances) serait disponible dans tous les magasins d’alimentation: le jus de betterave ordinaire. En boire un demi-litre deux heures avant de faire du vélo ou de la course à pieds, selon une étude de l’Université d’Exeter, pourrait améliorer votre temps de près de 3%. L’oxyde nitrique (NO) serait en cause !

L’effet ergogène du jus de betterave n’a rien à voir avec l’analogue d’une vitamine un peu spéciale, ni quelques flavonoïdes obscurs ou un alcaloïde. Il est tout simplement dû à une substance qui, il y a dix ou vingt ans, les nutritionnistes nous conseillaient de ne pas manger en trop grande quantité: les nitrates. Aujourd’hui, cependant, il semble que les risques liés aux nitrates présents dans les aliments ne soient pas si élevés que ce que l’on en pensait, et certaines études ont même montré que les nitrates pouvaient présenter des avantages pour la santé. Après tout, ils sont les précurseurs d’une substance que vous connaissez probablement bien puisqu’il s’agit du monoxyde d’azote ou NO pour faire court.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La vitamine C maintient le taux de testostérone des athlètes d’endurance

vitamine-cPratiquer un sport d’endurance réduit les niveaux de testostérone. C’est ce qui se passe, par exemple, si vous courrez pendant plus de 45 minutes.. Les pharmacologues du Medical College BJ Gouvernement de l’Inde viennent de réaliser une étude sur l’animal qui semble avoir découvert une manière étonnamment simple pour les athlètes d’endurance de limiter la réduction de leur niveau de testostérone: la supplémentation avec de la vitamine C.

Vitamine C et testostérone

Il y a dix ans de cela, les chercheurs de l’Université de Firat ont publié une étude sur l’animal au cours de laquelle une forte dose de vitamine C augmente le niveau de testostérone. En convertissant ces chiffres, un homme adulte aurait besoin de 3 à 7 grammes de vitamine C par jour pour induire une hausse modeste des taux de testostérone. C’est durant cette étude sur animaux que les chercheurs indiens ont publiés leur article dans le Journal of Clinical and Diagnostic Research, mais les rats mâles de l’expérience avaient reçus des doses moins extrêmes. L’équivalent humain de ces doses serait d’environ 140, 280 et 420 mg par jour.

En savoir plus »
Aucun commentaire