Créatine & CO Q-10 protègent les cellules nerveuses et prolongeraient la longévité

Aucun commentaire

La combinaison de deux suppléments pris par les sportifs pourrait retarder la vitesse à laquelle les cellules essentielles du cerveau meurent chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et de Huntington. Si on extrapole les résultats de l’étude réalisée sur des animaux par les neurologues de Cornell à l’homme, la créatine et le Coenzyme Q10 prolongeraient l’espérance de vie des personnes souffrant de la maladie de Parkinson et de la maladie de Huntington et cela pourrait aussi fonctionner pour les personnes en bonne santé.

Certaines maladies ne peuvent être traitées, les chercheurs se tournent vers les micronutriments

Il n’y a pas encore de médicaments pour traiter la maladie de Parkinson ou de Huntington. Voilà pourquoi les chercheurs étudient les effets protecteurs des nutriments sur les cellules nerveuses, dans l’espoir de trouver un moyen de retarder le cours de ces maladies.

À l’heure actuelle, des essais sont en cours avec des personnes atteintes de la maladie de Parkinson et de Huntington où de la créatine (ou/et du Co Q10) ont été supplémentés [Amino Acids. 2011 May; 40(5): 1305-13.].

Cette recherche peut également être intéressante pour les personnes qui ne souffrent pas de maladies neurodégénératives. Des études animales ont montré que la créatine prolonge non seulement la durée de vie des souris présentant l’équivalent de la maladie de Parkinson mais également celle de souris normales. Une théorie actuelle estime que l’évolution de la maladie de Parkinson et de Huntington pourraient accélérer les processus du vieillissement qui se produisent chez l’homme sain.

L’étude scientifique sur la créatine et le CO Q10

En 2010, les chercheurs travaillant sous la direction de Flint Beal ont publiée dans le Journal of Neurochemistry les résultats des expériences qu’ils ont réalisé avec des souris R6/2 HD. Une modification génétique permet à ces souris de ressembler à des humains atteints de la maladie de Huntington, une anomalie génétique conduit à des erreurs dans la conception des protéines clés dans les cellules du cerveau. Les chercheurs ont également réalisé leur expériences avec des souris R6/2 dont les gènes n’avaient pas été manipulé.

Certaines des souris  R6/2 HD recevaient de la nourriture contenant 2% de créatine alors que d’autres recevaient de la nourriture contenant 1% de Coenzyme Q10. De même, un autre groupe recevait de la nourriture contenant à la fois 2% de créatine et 1% de Co Q10.

Les résultats de l’étude scientifique

Les chercheurs ont fait courir les animaux sur un axe de rotation et ont enregistrées leur temps de course avant qu’ils ne tombent. Au plus vite ils tombaient, au pire cela démontrait l’état de leurs cellules cérébrales et nerveuses. Comme vous pouvez le voir, les suppléments ont réduit la vitesse avec laquelle les maladies se sont développées.

Creatine & Co Q10 préservent le système nerveux de souris

Creatine et Coenzyme Q10 prolongent la durée de vie de souris

Creatine et Coenzyme Q10

La durée de vie des souris R6/ HD qui ont pris de la créatine a augmenté de 17%. Les suppléments de Coenzyme Q10 ont augmenté leur durée de vie de 14% et les souris qui ont reçu les deux suppléments ont profité d’une augmentation de 22% de leur durée de vie.

Conclusion

Si le Co Q10 et la créatine montrent une efficacité dans le cadre de la maladie de Parkinson et sur des essais cliniques concernant la maladie de Huntington, des études futures concernant les deux composants en combinaison peuvent être justifiéesen concluent les chercheurs. Une combinaison des deux molécules présentent également une approche prometteuse pour le traitement des personnes pré-symptomatiques, puisque les deux composés sont des produits naturels, sont bien tolérés et présentent peu d’effets secondaires.

La recherche a été financée par le gouvernement américain et non par un fabricant de suppléments.

Source de l’article: Creatine-Q10 combination protects brain cells and lengthens lifespan: animal study

Source Ergo-log: J Neurochem. 2009 Jun;109(5):1427-39.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

——————-

Note: Si vous réfléchissez un peu, vous réaliserez que la créatine permet d’optimiser le turnover ATP/phosphocréatine et donc, d’améliorer la libération d’énergie cellulaire. Sachant qu’une cellule vivra plus longtemps avec un taux élevé de mitochondries et d’énergie, il était donc tout à fait probable que cette expérience confirme une augmentation de la longévité et que ce constat soit probablement transposable à l’homme.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.