L’irisine est la raison pour laquelle l’exercice vous protège du cancer

Aucun commentaire

Le meilleur traitement nonmédical contre le cancer serait l’exercice mais nous ne savons pas exactement comment l’exercice protège contre le cancer. Les biologistes moléculaires à l’Université du Nouveau-Mexique ont publié dans l’International Journal of Cancer, les résultats d’une étude fondamentale qui devrait nous donner plus d’informations.

Le cancer et l’exercice

Des études ont montré qu’il existe des stratégies anti-cancéreuses non médicales qui fonctionnent, et la plus efficace d’entre elles est l’exercice physique. Peu importe votre genre d’exercice préféré tant que vous en faites beaucoup et souvent.

L’Irisine

irisineDe connaître exactement comment l’exercice physique chamboule la vie des cellules cancéreuses n’est pas vraiment connu, mais les scientifiques ont mis en avant quelques théories. L’une d’entre elles est en rapport avec l’effort musculaire. A ce moment, les tissus sécrètent des substances anti-cancéreuses. Celles-ci sont appelés myokines, et l’une de celles qui ont été les plus étudiées est lirisine [voir représentation à droite]. L’irisine est présente dans le corps sous plusieurs formes: une forme nonactive qui est sécrétée par les muscles [IM] et une forme active qui est créée à partir de la forme inactive [INM].

Réduire l’activité des cellules cancéreuses

irisine-contre-cancerDes chercheurs de l’Université du Nouveau-Mexique se sont demandés si l’irisine pouvait expliquer pourquoi l’exercice réduit le risque de développer un cancer ou le retour de la maladie. Pour répondre à cette question, ils ont exposé des cellules de cancer du sein très agressives (MDA-MB-231) à l’irisine active et nonactive. Lirisine active a réduit la vitalité des cellules cancéreuses. Certaines des cellules se sont mêmes autodétruites. En outre, les deux formes de l’irisine ont réduit la capacité des cellules cancéreuses à se propager.

L-irisine-protege-du-cancer


Dans une autre expérience, les chercheurs ont exposé les cellules cancéreuses à un mélange d’irisine active et de la doxorubicine, un médicament contre le cancer. L’irisine a rendu les cellules cancéreuses plus vulnérables au médicament.

Irisine-viabilite-cellulaire

Conclusion

L’exercice a prouvé qu’il pouvait entraîner un risque de cancer réduit et améliorer le pronostic des patients atteints de cancer“, écrivent les chercheurs. «Nos données fournissent des indications possibles sur les mécanismes potentiels sous-jacents à ces observations. De plus, nos données soutiennent l’hypothèse que l’irisine peut jouer un rôle important dans les futurs traitements contre le cancer, ce qui justifie la nécessité d’études plus approfondies.

Source de l’article: Irisin is the reason that exercise protects against cancer

Source Ergo-log: Int J Cancer. 2014 Aug 14. doi: 10.1002/ijc.29142.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Note: a ce jour, l’irisine reste une myokine qui prête à débat. Certains chercheurs pensent qu’ils ne s’agirait pas vraiment d’une myokine active mais que l’existence de l’irisine serait en réalité due à des erreurs de tests génétiques, réalisés à partir de kits de détection qui auraient tout simplement donnés des résultats erronés ou hors champ d’application, faisant croire à l’existence d’un facteur métabolique qui n’en serait pas un. La question reste ouverte sur ce sujet: Irisin – A mythe rather than an exercise-inducible myokine. Une étude plus récente publiée dans Cell Metabolism a cependant permis d’isoler et de quantifier l’irisine présente dans le plasma sanguin. A nouveau, la présence de cette étrange molécule serait plus abondante chez les sportifs que chez les sédentaires. Il ne s’agirait donc pas d’un mythe mais d’une molécule bien plus complexe à détecter, mais aussi à comprendre son rôle dans notre organisme, ainsi que ses éventuels avantages thérapeutiques à venir.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.