L’effet EPO et NO (Oxyde Nitrique) du jus de betterave

Aucun commentaire

Betterave-oxyde-nitrique-EPO-performances-sportivesUn ergogène (substance qui améliore les performances) serait disponible dans tous les magasins d’alimentation: le jus de betterave ordinaire. En boire un demi-litre deux heures avant de faire du vélo ou de la course à pieds, selon une étude de l’Université d’Exeter, pourrait améliorer votre temps de près de 3%. L’oxyde nitrique (NO) serait en cause !

L’effet ergogène du jus de betterave n’a rien à voir avec l’analogue d’une vitamine un peu spéciale, ni quelques flavonoïdes obscurs ou un alcaloïde. Il est tout simplement dû à une substance qui, il y a dix ou vingt ans, les nutritionnistes nous conseillaient de ne pas manger en trop grande quantité: les nitrates. Aujourd’hui, cependant, il semble que les risques liés aux nitrates présents dans les aliments ne soient pas si élevés que ce que l’on en pensait, et certaines études ont même montré que les nitrates pouvaient présenter des avantages pour la santé. Après tout, ils sont les précurseurs d’une substance que vous connaissez probablement bien puisqu’il s’agit du monoxyde d’azote ou NO pour faire court.

L’oxyde nitrique, le meilleur allié des athlètes

Le NO fait partie des «bons» radicaux libres. Pour les athlètes des sports de force, le NO (oxyde nitrique) est une substance qui dira aux jeunes cellules musculaires qu’elles doivent se développer en cellules musculaires matures. Pour les athlètes d’endurance, le NO est une substance qui dilate les vaisseaux sanguins et augmente l’apport d’oxygène aux cellules musculaires. Ajoutons que les athlètes d’endurance qui suivent les nouvelles de la science  pourront également se pencher sur une étude réalisée par les mêmes Britanniques qui ont démontré que le NO aide les cellules des muscles à utiliser l’oxygène avec plus de parcimonie au cours  d’exercices intensifs d’endurance. [J Appl Physiol. Oct 2009; 107 (4):. 1144-1155] Cela s’explique par le fait que le NO va faire en sorte que les cellules musculaires puissent obtenir plus d’énergie de leur créatine et de l’ATP, en retardant le moment où les cellules musculaires commencent à brûler les glucides.

L’étude sur le jus de betterave et le NO (Oxyde Nitrique)

Et puisque nous sommes sur ce sujet, laissons-nous aller à une courte réflexion: si un bodybuilder se mettait à boire du jus de betterave avant d’effectuer des supersets, est-ce que cela entraînerait une augmentation de son taux d’EPO ?

Dans l’étude qui a été publiée récemment dans Medicine & Science in Sports & Exercise, des chercheurs ont donné à neuf vététistes bien entraînés un demi-litre de jus de betterave puis ils ont réalisé un tour chronométré de 4 kilomètres deux heures plus tard. Les chercheurs ont ensuite répété la procédure, mais en donnant aux cyclistes du jus de betterave aux cyclistes sans nitrates [PL]. Les tableaux ci-dessous montrent que le jus de betterave [BR] a réduit le temps de cyclistes sur leur trajet de 4 km par 2,8% et a augmenté leur puissance et le rapport de la puissance libérée en fonction des dépenses d‘oxygène.

jus-de-betterave-et-oxyde-nitrique-NO

Les chercheurs ont ensuite obtenu des résultats similaires lorsque les cyclistes ont réalisé un parcours chronométrée de 16 km.

Il faut reconnaître que la relation entre la consommation de nitrates alimentaires et la santé humaine est controversée“, concluent les chercheurs dans leur étude. Bien que la consommation accrue de produits végétaux naturels riches en nitrates est peu susceptible d’être dangereuse pour la santé, actuellement on en sait peu sur les effets de l’ingestion chronique de nitrates à des doses élevées.”

Source de l’article: The EPO effect of beetroot juice

Source Ergo-log: Med Sci Sports Exerc. 2011 Jun;43(6):1125-31.

Traduction Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.