L’échinacée tuerait les cellules cancéreuses du colon

Aucun commentaire

echinacee-cancerLes utilisateurs de suppléments d’échinacée seraient peut-être moins susceptibles de développer un cancer du côlon, selon une étude in vitro publiée par les chercheurs de l’Université de Taiwan Hungkuang dans le Journal d’Ethnopharmacologie.

Savoir si l’échinacée constitue une aide valable aux malades de pathologies cancéreuses n’est pas une chose très claire pour l’instant. Dans des tubes à essai, des extraits d’échinacée ont tué des cellules cancéreuses du pancréas et du cancer du côlon. Mais ce végétal pourrait également protéger  les cellules du cancer du sein contre la doxorubicine, un médicament contre le cancer. Donc, ce n’est pas une bonne idée de prendre de l’échinacée si vous prenez de la doxorubicine, même si les résultats ne sont pas concluants.

L’échinacée est actif contre le cancer du pancréas et celui du colon

Les études animales se sont avérées tout aussi déroutantes. Dans une étude de 2007 réalisée en Russie, un extrait d’échinacée stimulait la croissance des tumeurs du poumon transplantées chez des animaux de laboratoire mais un extrait différent produisait l’effet inverse.

Les taïwanais ont voulu en savoir plus sur les interactions entre l’Echinacea purpurea et le cancer. Ils ont alors exposé des cellules humaines de cancer du côlon à des extraits de ce végétal dans des tubes à essai. La figure de gauche ci-dessous montre comment l’extrait a supprimé les cellules HCT-116 lorsqu’elles étaient exposées pendant 24 heures, les résultats sont encore plus probants lorsque l’exposition est de 48 heures. Le graphique ci-dessous montre l’effet de l’exposition à l’acide cichorique, le phénol le plus important de l’échinacée. [Formule développée est affiché en haut du paragraphe]

echinacee-cancer-colon

 

Les Taiwanais pensent que l’acide cichorique sabote le travail de l’enzyme télomérase des cellules du cancer du côlon. De nombreuses cellules cancéreuses produisent des quantités si importantes de cette enzyme qu’elles sont pratiquement impossibles à tuer.

 

echinacee-cancer-colon

cancer-colon-echinacee

 

L’acide cichorique activa la protéine suicide caspase-9 dans les cellules cancéreuses du colon et réduisit la production de la protéine b-caténine. C’est ce qui a causé la mort des cellules. L’augmentation du nombre de divisions de l’enzyme poly ADP ribose polymérase [PARP], un indicateur de la mort cellulaire, aura trahit la clé responsable de la mort des cellules cancéreuses.

«Ces résultats ont fourni des stratégies de mécanisme aboutissant au développement de produits naturels anti-cancer», concluent les chercheurs.

Source de l’article (Ergo-log.com): Echinacea kills colon cancer cells

Source Ergo-log: J. Etnopharmacol. 2012 Oct 11;143(3):914-9

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

—————————

Références bibliographiques

  • Chicca A. et al, Cytotoxic effects of Echinacea root hexanic extracts on human cancer cell lines, J Ethnopharmacol. 2007 Mar 1;110(1):148-53.
  • Bałan BJ, Sokolnicka I, Skopińska-Różewska E, Skopiński P., The modulatory influence of some Echinacea-based remedies on antibody production and cellular immunity in mice, Cent Eur J Immunol. 2016; 41(1):12-8.
  • Aarland RC, Bañuelos-Hernández AE, Fragoso-Serrano M, Sierra-Palacios ED, Díaz de León-Sánchez F, Pérez-Flores LJ, Rivera-Cabrera F, Mendoza-Espinoza JA., Studies on phytochemical, antioxidant, anti-inflammatory, hypoglycaemic and antiproliferative activities of Echinacea purpurea and Echinacea angustifolia extracts, Pharm Biol. 2017 Dec; 55(1):649-656.
  • Huntimer ED., Proliferative activity of Echinacea angustifolia root extracts on cancer cells: Interference with doxorubicin cytotoxicity, Chem Biodivers. 2006 Jun;3(6):695-703.
  • Razina TG., Effect of Echinacea purpurea tincture and its polysaccharide complex on the efficacy of cytostatic therapy of transferred tumors, Eksp Klin Farmakol. 2007 May-Jun;70(3):33-5.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.