Cacao, chocolat, caféine, vigilance et théobromine

cacao

Un morceau de chocolat noir de 40 grammes active votre cerveau, vous rend plus éveillé, plus alerte et moins somnolent, selon un article de psychologues de la Northern Arizona University in NeuroRegulation. Encore une raison supplémentaire d’ajouter une cuillère à café de cacao à votre shake avant l’entraînement, comme le font certains athlètes. Finalement, ce n’est pas une si mauvaise idée du tout.

Le cacao est un stimulant bien connu

Le cacao contient un cocktail de substances bioactives intéressantes, comme la théobromine et la caféine. Il renferme également des phénols capables d’augmenter la concentration d’hormones et de neurotransmetteurs comme l’adrénaline et la noradrénaline.

theobromine

La théobromine

Ce n’était donc pas une surprise quand des chercheurs britanniques ont annoncé il y a dix ans que le cacao avait un effet stimulant sur les personnes souffrant de fatigue chronique. Mais jusqu’à récemment, aucune étude n’avait encore été faite pour mesurer l’activité électrique du cerveau après ingestion de cacao. C’est exactement ce que les chercheurs de la Northern Arizona University ont fait en 2015.

L’étude sur le cacao et ses effets

Les chercheurs ont fait des expériences avec 122 étudiants, âgés de 18 à 25 ans. Ils ont divisé leurs sujets en six groupes et ont donné aux sujets de trois d’entre eux un morceau de chocolat de 40 g. Le chocolat qu’ils ont utilisé a été fabriqué par The Hershey Company, le commanditaire de l’étude.

Un groupe a reçu du chocolat à teneur plus élevée en cacao, qui était composé à 60 % de cacao. Les sujets ont ingéré 24 grammes de cacao (environ 5 cuillères à soupe de cacao en poudre). Un autre groupe a reçu 40 g de chocolat à faible teneur en cacao. Il s’agissait de chocolat blanc qui ne contenait pas de cacao, mais plus de sucre et de graisse.

Le troisième groupe a reçu du chocolat au cacao supérieur auquel le fabricant avait ajouté l’acide aminé L-Théanine. La composition exacte des trois différents types de chocolat est indiquée dans le tableau ci-dessous.

cacao-stimulant

Deux groupes témoins buvaient de l’eau contenant du sucre. Le groupe à teneur élevée en sucre a ingéré la même quantité de sucre que le groupe chocolat à faible teneur en cacao. Le groupe à faible teneur en sucre a pris la même quantité de sucre que le groupe à teneur élevée en cacao. Un troisième groupe témoin a reçu de l’eau sans additifs.

Résultats

Les chercheurs ont fixé des électrodes sur la tête de leurs sujets pour mesurer l’activité électrique du cerveau. Ils ont pris des mesures juste avant que les sujets prennent du chocolat ou de l’eau et 90 minutes plus tard. Les tableaux ci-dessous montrent les différences entre les deux groupes de mesures. Chez les sujets qui avaient reçu du chocolat riche en cacao, les vagues thêta avaient diminué. Au plus le cerveau produit d’ondes thêta, au plus vous êtes endormi.

cacao-stimulant-cerveau

cacao-stimulation-systeme-nerveux

Dans le groupe du chocolat à haute teneur en cacao – et dans le groupe à haute teneur en sucre – les chercheurs ont observé une augmentation significative des ondes bêta. Au plus votre cerveau produit d’ondes bêta, au plus vous êtes alerte et conscient de votre environnement.

Conclusion

“Le chocolat est en effet un stimulant qui active le cerveau d’une manière vraiment spéciale”, a annoncé le chercheur Larry Stevens dans un communiqué de presse. “Il améliore les caractéristiques cérébrales de l’attention.”

Source de l’article: Cacao makes you alert

Source Ergo-log: NeuroRegulation, 2(1), 3–28. doi.org/10.15540/nr.2.1.3.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bacopa monnieri, la smart drug des gens intelligents…

bacopa-monnieriL’activité intellectuelle exigeante, comme la rédaction de rapports complexes, la rédaction d’essais ou l’analyse d’informations complexes, est facilitée par la supplémentation en Bacopa monnieri. C’est ce qui ressort clairement de la première étude sur l’effet du Bacopa monnieri sur des personnes intelligentes.

Le Bacopa monnieri

Le Bacopa monnieri est une plante des marais asiatiques. Il contient des bacosides et des bacopasides. Dans les études in vitro et animales, ces substances stimulent la synthèse et la réparation des synapses. Une synapse est la partie d’un neurone où une partie du neurone entre en contact avec l’autre. En stimulant le développement et la régénération des synapses, le Bacopa monnieri améliore l’assimilation et l’utilisation des nouvelles informations.

Selon des études de synthèse, la supplémentation en Bacopa monnieri améliore les processus cognitifs chez l’homme. Pourtant, ces études ont constamment conclu que toutes les recherches chez l’homme n’étaient pas méthodiquement correctes à 100%. {J Ethnopharmacol. 2014 ; 151(1):528-35.}[Complément Ther Med. 2016 Dec;29:56-62.][J Altern Complement Med. 2012 Jul;18(7):647-52.]

L’étude sur le Bacopa monnieri

En 2016, des chercheurs indiens ont publié une étude humaine dans Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, dans laquelle ils ont fait des expériences avec deux groupes d’étudiants en médecine. Chaque groupe se composait d’une trentaine d’entre eux.

Pendant 6 semaines, les chercheurs ont donné à un groupe 2 capsules par jour. Chaque capsule contenait 150 milligrammes d’extrait de Bacopa monnieri. Chaque jour, les étudiants recevaient 300 milligrammes d’extrait végétal. Les étudiants de l’autre groupe ont reçu un placebo. Les chercheurs ont utilisé Bacognize, un extrait de Bacopa monnieri fabriqué par Pharmanza Herbal [composition de Bacognize ci-dessous]. Pharmanza Herbal n’a pas parrainé l’étude.

bacopa-monnieri-composition

bacoside-a

Avant et après la période de supplémentation, les chercheurs ont testé les capacités cognitives des étudiants.

Les résultats de l’étude

Les chercheurs ont mesuré, entre autres, la mémoire des étudiants en leur lisant des chiffres. Ils devaient ensuite rappeler les nombres, une fois du premier au dernier [Digit span forwards], une autre fois du dernier numéro au premier [Digit span backwards]. Le Bacopa monnieri a amélioré de manière significative les résultats au test inverse de l’intervalle de représentation numérique.

bacopa-monnieri-smart-drug

Dans un autre test, les chercheurs lisaient une histoire aux étudiants. Ensuite, ils devaient nommer autant d’éléments de cette histoire que possible [Test de mémoire logique]. Le Bacopa monnieri a considérablement amélioré les scores.

bacopa-monnieri-test-memoire

Dans un autre test, les chercheurs ont lu des séries de syllabes dénuées de sens, puis ont demandé aux sujets de reproduire autant de syllabes que possible [Nonsensical memory test]. La supplémentation en Bacopa monnieri n’a pas amélioré significativement les résultats de ce test [en haut à droite].

Conclusion

“Notre étude s’ajoute aux preuves scientifiques de plus en plus nombreuses à l’appui des effets d’amélioration cognitive du Bacopa monnieri chez l’homme”, résume M. de Onderzoekers. “Cependant, notre étude est unique dans la mesure où elle a été réalisée dans le cadre d’un essai randomisé et contrôlé par placebo sur un groupe d’individus ayant déjà des capacités cognitives élevées.”

“L’extrait de Bacopa monnieri à la dose de 300 mg par jour a également eu un effet significatif sur certains composants de la mémoire après seulement 6 semaines d’administration. Cela n’a été signalé auparavant qu’avec un traitement de 12 semaines dans d’autres études sur des individus normaux.”

“Comme notre étude se limitait à l’administration de Bacopa monnieri pendant seulement 6 semaines, nous recommandons de futures études à long terme pour étudier les effets à long terme du végétal.”

Source de l’article: Bacopa monnieri, a natural smart drug for intelligent people

Source Ergo-log: Evid Based Complement Alternat Med. 2016;2016:4103423.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le cacao, l’épicatéchine, l’endurance et vos mitochondries

cacaoDonnez une forte quantité quotidienne de chocolat à des personnes atteintes de diabète de type 2 et de problèmes cardiaques et leurs cellules musculaires commenceront à mieux fonctionner. Selon une petite étude réalisée à l’Université de Californie à San Diego, après trois mois, les patients semblaient bénéficier d’un avantage santé comparable à celui d’un entraînement sportif régulier.

Généralement, muscles et cellules cardiaques des personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires et de diabète de type 2 sont en mauvais état. Une accumulation de défauts moléculaires signifie que leurs mitochondries ne peuvent plus fonctionner comme elles le devraient et qu’elles ne savent plus produire suffisamment d’énergie.

Les antioxydants du cacao pourraient-ils améliorer la condition physique de diabétiques de Type 2 ou de personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire ?

Les chercheurs ont voulu savoir s’ils pouvaient faire quelque chose pour y remédier en leur donnant du cacao. Le cacao contient de l’épicatéchine. Cette molécule, peut-être avec d’autres substances du cacao, stimulerait la production d’énergie des mitochondries. Des études chez l’animal ont montré que ce composé serait un véritable “substitut” de l’exercice mais qu’il serait encore plus efficace avec un véritable effort physique.

epicatechineL’épicatéchine produit-elle le même effet chez l’homme ? C’est pour le découvrir que les chercheurs ont donné à cinq patients, près de 400 calories de chocolat sous forme de quatre morceaux de chocolat et de deux “boissons de recherche au cacao”. La totalité des suppléments  fournissait 100 mg d’épicatéchine par jour.

Les chercheurs ne disent pas si les suppléments donnés à leurs sujets d’étude ont modifié leur poids corporel à la hausse ou pas. Ils disent cependant que les cellules musculaires des sujets avaient nettement changé. La quantité de NO mesuré sous forme de nitrates et de nitrites avait considérablement augmentée. Il en va de même pour la protéine PGC1-alpha.

PGC1 alpha incite les cellules à produire plus de mitochondries et stimule leur développement. Et ce qui est d’autant plus intéressant ici, c’est le fait que le supplément de cacao a également activé l’enzyme SIRT1.

cacao-epicatechine

cacao-epicatechine

cacao-sirtuine1

mitochondrie

cacao-mitochondries

 

Les mitochondries ont changé de forme, elles sont devenues plus compactes. Les photos de gauche ci-dessus montrent une mitochondrie d’un des sujets. Une photo a été prise avant le début de la supplémentation en cacao, l’autre après. Comme vous pouvez le voir, les mitochondries ont développé plus de crêtes. En comparant rapidement une mitochondrie à une usine, cela signifie qu’il y a plus de machines dans l’usine.

L’étude ne dit pas si les sujets se sont réellement rétablis mais si l’on en croit les résultats, on peut s’attendre à ce que cela soit le cas. Tout semble indiquer que la capacité des cellules musculaires des sujets à convertir les nutriments en énergie a augmenté. En plaisantant un peu, il ne faudra sans doute plus longtemps avant que les coureurs du Tour de France ne soient plus aidés par des substances qui améliorent le transport de l’oxygène mais par Mars et Côte d’Or. Et par The Hershey Company qui a aidé à financer l’étude.

Source de l’article: Cacao contains endurance sports drug

Source Ergo-log: Clin Transl Sci. 2012 Feb;5(1):43-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

3 grammes de Ginseng par jour augmenterait le nombre de mitochondries

ginseng-rougeThéoriquement, 3 grammes de Ginseng coréen par jour augmenterait le nombre de mitochondries cellulaires. Ceci pourrait signifier que le Ginseng ralentit le vieillissement ou qu’il facilite les tentatives d’amaigrissement, qu’il donne plus d’endurance aux athlètes. Ou…

L’étude sur le Ginseng coréen

Des chercheurs sud-coréens du Yonsei University College of Medicine ont réalisé une expérience avec une soixantaine d’hommes âgés de 30 à 70 ans.

Les hommes n’étaient pas en très bonne santé et proches de contracter le diabète de type 2. Ils étaient souvent en surpoids ou obèses, avaient un taux de glucose et une tension artérielle élevées, sans parler de leur cholestérol sanguin. Ils n’étaient pas encore sous médication. Les Coréens ont donné à la moitié des hommes des pilules placebo tous les jours pendant 4 semaines. L’autre moitié a reçu des capsules avec un extrait de Ginseng rouge.

Le Ginseng rouge ou Ginseng coréen est différent du Ginseng ordinaire ou blanc. Le Ginseng rouge est traité à la vapeur, pas le Ginseng blanc. Les chercheurs ont donné aux hommes 3 grammes de Ginseng rouge par jour. Les sujets ont réparti cette dose sur 2 moments de prise. Les chercheurs ont utilisé un complément de la Korean Ginseng Corporation. Cet entreprise a parrainé la recherche.

Les résultats de l’étude coréenne (!) sur le Ginseng coréen

La supplémentation en Ginseng a entraîné une légère augmentation des taux de testostérone, d’IGF-1 et une diminution tout aussi subtile du ratio cortisol/DHEA.

ginseng-igf1-dhea-testosterone

ginseng-coreen-mitochondries

Ce que vous voyez ci-dessus est plus convaincant. La supplémentation en Ginseng a provoqué une forte augmentation du nombre de mitochondries chez les sujets testés. Cela signifie que les cellules peuvent générer plus d’énergie. Cette constatation vous amène à penser à une série d’effets possibles sur la santé : une augmentation de la sensibilité à l’insuline, une dépense énergétique plus élevée et donc, à une diminution de la masse grasse, une augmentation de l’endurance et de la capacité de récupération.

Oui, mais…

La supplémentation en Ginseng n’a pas entraîné de diminution de la glycémie ou du pourcentage des graisses. Seulement, nous ne savons pas encore tout sur le Ginseng. Pas assez, en tout cas.

Pensez aussi que les athlètes et les patients en régime hypocalorique ne pouvaient tirer profit d’une supplémentation en L-Carnitine que lorsqu’il est devenu clair que les cellules ont besoin de glucose et d’insuline pour absorber la Carnitine. Ce genre d’information manquante à notre connaissance sur le Ginseng coréen est probablement tout aussi nécessaire. Surtout afin que les sédentaires et athlètes soient plus en forme, plus rapides, plus forts et plus sains s’ils prennent du Ginseng.

Source de l’article: Supplementation with three grams of ginseng per day increases the number of mitochondria in your cells

Source Ergo-log: Complement Ther Med. 2016 Feb;24:40-6.

Note EM: Il faut quand même vous dire que 3000 mg de Ginseng coréen est un dosage particulièrement élevé pour cet adaptogène. Personnellement, je ne vous recommanderais pas de dépasser 1500 à 2000 mg par jour.  

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Methoxyisoflavone et ipriflavone seraient des inhibiteurs de l’aromatase

m-stak-universal-nutritionIl y a plus de 15 ans sinon 20, Universal Nutrition sortait leurs tous nouveaux packs dont leur M-Stak avec des extraits végétaux un peu bizarres de méthoxyisoflavone et autres Muira puama ou extraits de Kudzu. En ces temps troublés où j’étais encore une moitié de freluquet, j’avais voulu tester. Pourtant septique en lisant l’étiquette, je ne comprenais pas tout puisque forcément, à l’époque, je n’avais pas le même recul sur l’aspect scientifique des compléments alimentaires. Toujours est-il que j’en avais pris une boite mais je n’avais pas vraiment constaté d’effets fantastiques contrairement à la première fois où j’avais pris de la créatine. Logiquement, j’avais effectivement pris de la masse musculaire et de la force.

Toujours est-il que l’expérience remonte à trop longtemps pour que je m’en souvienne encore précisément. Anecdote dont je me souviens pourtant, c’est que Marco m’avait dit “j’en connais un qui a pris M-Stak et qui a risqué l’hypoglycémie…”. A l’époque, je n’avais pas compris le pourquoi du comment. En relisant l’étiquette aujourd’hui, on comprend mieux: 4-Hydroxisoleucine, acide corosolique, Cinnulin PF (extrait de cannelle) et acide alpha lipoïque. Forcément, aujourd’hui, je comprends mieux pourquoi les petites natures n’auraient pas dus prendre leur Methoxy-machin l’estomac vide. Donc, si vous prenez un jour ce genre de complément, prenez-le avec votre Big Yam ou/et des céréales. Par contre, si vous prenez l’exemple du M-Stak d’Universal Nutrition, il est assez difficile de dire d’où pourraient venir clairement les effets puisque l’ensemble des composants de cette formule sont divers et nombreux (dont des stimulants avec caféine et théobromine). A priori, les effets supposés produits par ces flavones me semblent bien faibles et la littérature disponible a tendance à le confirmer. Mais pour l’instant, je vous laisse avec la traduction de l’article d’Ergo-log pour approfondir un peu le sujet. Prenez également en compte que l’étude a été effectuée in vitro, comme le rappelle les chercheurs.

———————————-

Certains suppléments supposés augmenter les niveaux de testostérone contiennent les isoflavones synthétiques méthoxyisoflavone et ipriflavone. Ces compléments pourraient fonctionner comme le suggère une étude in vitro des chasseurs italiens du dopage, associée à la Federazione Medico Sportiva Italiana. L’article a été publié dans Drug Testing & Analysis. Selon les chercheurs, méthoxyisoflavone et ipriflavone inhibent l’aromatase, l’enzyme qui convertit la testostérone en estradiol.

methoxyisoflavone-supplement

 

Ipriflavone et méthoxyisoflavone

Ipriflavone et méthoxyisoflavone sont des isoflavones synthétiques. Ils ont été inventés au siècle dernier par des chimistes d’Europe de l’Est qui souhaitaient fabriquer de nouveaux agents anabolisants en modifiant des isoflavones comme la daidzéine, un phyto-œstrogène du soja.

methoxyisoflavone-ipriflavone

Ces isoflavones de synthèse ne se sont pas montrés très efficaces en tant que médicament mais elles ont pourtant suivi leur chemin en tant que complément sportif.

L’ipriflavone et la méthoxyisoflavone inhibent l’action des enzymes P450 telles que les CYP1A2 et CYP2C9. De là, les Italiens se sont demandé si l’ipriflavone et la méthoxyisoflavone contrecarraient également l’aromatase. Il s’agit de l’enzyme qui convertit la testostérone en estradiol. Tout comme le CYP1A2 et le CYP2C9, l’aromatase est une enzyme P450.

Si tel est le cas, l’ipriflavone et la méthoxyisoflavone pourraient figurer sur une liste des produits dopants, où l’on retrouve également l’anastrozole et le létrozole. Comme vous le savez, les inhibiteurs de l’aromatase peuvent augmenter les niveaux de testostérone, améliorant ainsi les performances physiques.

L’étude sur les phyto-œstrogènes modifiés et leurs effets supposés sur l’aromatase

Les chercheurs ont commencé par mettre la testostérone et l’aromatase dans des éprouvettes. Puis, ils ont cherché à constater si la conversion de la testostérone en estradiol était bloquée en ajoutant de l’ipriflavone, de la méthoxyisoflavone et d’autres substances.

Résultats de l’expérience

L’ipriflavone et la méthoxyisoflavone ont inhibé la formation de l’œstradiol. Les deux substances ont bloqué l’action de l’enzyme aromatase. La daidzéine l’a fait aussi mais dans une bien moindre mesure. L’effet anti-estrogénique de la méthoxyisoflavone et de l’ipriflavone était similaire à celui de l’anastrozole.

methoxiflavone-ipriflavone-antiestrogenique

methoxiflavone-ipriflavone-antiestrogene

ipriflavone

anastrazole

 

Lorsque les Italiens ont calculé le Ki (constante d’inhibition des réactions enzymatiques) de la méthoxyisoflavone et de l’iproflavone sur la base de leurs tests, ils ont constaté qu’il était égal au Ki des inhibiteurs pharmacologiques de l’aromatase.

inhibiteurs-aromatase

 

Conclusion sur la méthoxyisoflavone et l’ipriflavone

“Les résultats obtenus dans notre système de modèles in vitro montrent que, dans la gamme de concentrations considérée, la méthoxyisoflavone et l’ipriflavone ont un potentiel d’inhibition de l’aromatase similaire à celui du formestane, de l’anastrozole et de l’aminoglutéthimide”, écrivent les chercheurs. “Ces trois médicaments [sont] utilisés dans le traitement anticancéreux et interdits par l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) pour leurs effets sur la stéroïdogenèse.”

“Clairement, les résultats présentés ici ne sont pas suffisants pour exprimer une opinion finale sur l’opportunité d’inclure des isoflavones synthétiques sur la Liste des interdictions de l’AMA car l’ampleur réelle de leurs effets in vivo serait certainement modulée par leurs propriétés pharmacocinétiques, et notamment par leur faible biodisponibilité.”

“Néanmoins, nous pensons que leur surveillance pourrait encore être utile pour l’analyse du contrôle du dopage, compte tenu également des fortes doses recommandées pour les isoflavones de synthèse dans les compléments alimentaires.”

Source de l’article: Methoxyisoflavone and ipriflavone are aromatase inhibitors

Source Ergo-log: Drug Test Anal. 2019 Feb;11(2):208-14.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

La curcumine présenterait de légers effets anti-œstrogéniques

curcumine-estradiolLa curcumine, principale substance bioactive du curcuma, inhiberait la production d’estradiol. Les chercheurs de l’Université de médecine de Hubei en Chine n’ont pas examiné le comment des effets anti-œstrogéniques de la curcumine mais cela ne rend pas leur étude in vitro moins intéressante.

La curcumine et la testostérone

La curcumine, à des doses relativement élevées du moins, présenterait un effet stimulant sur la testostérone. Elle serait donc potentiellement intéressante pour les athlètes qui souhaitent augmenter leur taux de testostérone de manière naturelle.

En soi, c’est intéressant mais l’étude publiée par les Chinois dans la publication iranienne Journal of Reproductive Medicine montre que la curcumine est encore plus digne d’intérêt même si les auteurs s’intéressaient à un sujet totalement différent de la longévité, des hommes et des hormones anaboliques ou du sport. Les Chinois recherchaient une molécule sure et bon marché contre l’endométriose.

La curcumine et l’œstradiol

L’endométriose est une maladie dans laquelle la membrane muqueuse qui recouvre normalement l’intérieur de l’utérus commence à se développer en dehors de l’utérus. La croissance de celle-ci est régulée par l’estradiol. Il semblerait d’ailleurs que les cellules du tissu endométrial situées en dehors de l’utérus commencent à fabriquer elles-mêmes cette hormone. On sait au moins que les femmes atteintes d’endométriose ont des taux d’estradiol élevés.

Les chercheurs chinois avaient précédemment découvert que la curcumine inhibait la croissance des cellules de l’endomètre chez les animaux de laboratoire. [Int J Mol Med. 2011 janvier; 27 (1): 87-94]. Ils se sont demandé si c’était parce que la curcumine présentait un effet d’anti-œstrogène.

L’étude des chercheurs chinois sur les effets anti-œstrogéniques de la curcumine

Les Chinois ont d’abord mesuré la concentration d’œstradiol dans les cellules de l’endomètre sain puis dans les cellules de l’endomètre ectopique (c’est-à-dire en dehors de l’utérus). Et en effet, la concentration en estradiol était plus élevée chez ce dernier.

endometriose-estradiol

Les Chinois ont ensuite exposé les cellules épithéliales de l’endomètre à la curcumine dans des éprouvettes. La concentration de l’extrait du curcuma utilisé variait de 10 à 50 μmoles par millilitre. Le tableau ci-dessous montre que l’extrait du curcuma avait réduit la concentration d’estradiol [structure chimique ci-dessus] dans les cellules par rapport aux cellules non exposées à la substance végétale.

curcumine-oestradiol

L’effet anti-œstrogénique de la curcumine augmentait avec la durée de l’exposition et en fonction de la concentration de la substance utilisée. Selon les chercheurs, cet effet anti-œstrogénique de la curcumine ne commence à devenir intéressant qu’à partir d’une concentration de 30 μmoles/ml. Et si vous prenez des suppléments qui augmentent la biodisponibilité de la curcumine, sa concentration sanguine devrait probablement être proche de celle de 30 μmoles/ml.

Source de l’article: Curcumin is a mild anti-oestrogen

Source Ergo-log: Iran J Reprod Med. 2013 May;11(5):415-22.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire