L’épinard et le quinoa vous aideraient t-ils à vivre plus longtemps ?

quinoaIl serait peut-être possible que ceux qui consomment régulièrement des épinards ou du quinoa, ou qui ingèrent régulièrement des ecdystéroïdes, vivent plus longtemps. C’est ce que suggère une expérience menée par des chercheurs de l’Université Rutgers avec l’organisme modèle Caenorhabditis elegans. Les nématodes vivaient plus longtemps si les chercheurs les exposaient à un extrait de quinoa.

L’étude sur l’animal et les ecdystéroïdes

Les chercheurs de Rutgers étudient les ecdystéroïdes depuis un certain temps déjà. Dans des études animales, ils ont montré que les ecdystéroïdes inhibent la croissance des tissus adipeux et qu’ils stimulent la synthèse des protéines du muscle squelettique. {J Agric Food Chem. 2008 May 28;56(10):3532-7.} Ils ont également publié des analyses montrant que le quinoa est une excellente source d’ecdysteroides. Plus récemment, Rutgers a également commencé à prêter attention à l’effet anabolisant des brassinostéroïdes comme le 28-homo-brassinolide.

En 2017, les chercheurs ont publié une étude expérimentale dans le Journal of Functional Foods, dans laquelle ils ont exposé des nématodes à un extrait de quinoa contenant de l’ecdystérone et autres ecdystéroïdes. Ce n’était pas le cas avec les nématodes d’un groupe témoin.

Résultat de l’étude sur les ecdystéroïdes du quinoa

Les nématodes du groupe témoin ont vécu 9 jours. Si les nématodes recevaient des ecdystéroïdes, ils vivaient pendant 11 jours. Cela équivaut à une prolongation de la longévité de 22 %.

ecdysterone-longevite

Jusqu’à ce que les nématodes aient 7 jours, les chercheurs ont mesuré la mobilité des animaux. La mobilité en dit long sur leur santé. Plus les nématodes se déplacent, plus ils sont en bonne santé. Les chercheurs ont découvert que les ecdystéroïdes augmentaient la mobilité de 11 %.

Ci-dessous, vous pouvez voir comment les ecdystéroïdes prolongent la durée de vie. Les nématodes recevant des ecdystéroïdes consommaient plus d’oxygène. Au repos, leur consommation d’oxygène a augmenté de 37 %. Même lorsque les chercheurs ont saboté la conversion de l’énergie des aliments en ATP avec des substances chimiques, et donc augmenté la consommation de calories et d’oxygène, les ecdystéroides ont augmenté leur consommation d’oxygène. Ces effets suggèrent que les ecdystéroides améliorent le fonctionnement des mitochondries.

ecdysterone-oxygene

ecdysterone-quinoa

Comme on pouvait s’y attendre, la quantité de graisse corporelle des nématodes exposés aux ecdystéroïdes a été réduite de 14 %. Les ecdystéroïdes ont réduit la production d’AGE {Note EM: Produits Finals Avancés de la Glycation} et de radicaux libres de 24 à 20%, probablement en améliorant le fonctionnement des mitochondries. Les AGE et les radicaux libres peuvent accélérer les processus du vieillissement dans l’organisme.

ecdysterone-radicaux-libre-age

 

Conclusion

“Collectivement, ces résultats suggèrent qu’une supplémentation en préparations de quinoa contenant de la 20-hydroxy-écdysone peut favoriser la santé métabolique chez Caenorhabditis elegans par un mécanisme conservé qui peut être extrapolé aux humains “, résument les chercheurs.

Source de l’article: Eat spinach and quinoa and live longer

Source ergo-log: Journal of Functional Foods 37 (2017) 1-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

Bio103, un analogue de l’ecdystérone serait plus anabolisant que sa molécule source

ecdysteroneParmi ceux qui le comprennent vraiment – les culturistes qui ont utilisé la substance – les opinions sur l’efficacité de l’ecdystérone sont divisées. Mais selon les scientifiques, l’ecdystérone présente vraiment des propriétés anabolisantes. C’est si efficace que la société française Biophytis se demande si l’ecdystérone ne serait pas un remède aux maladies musculaires. Biophytis a déjà modifié chimiquement l’ecdystérone en une molécule un peu plus efficace que son composé mère.

Le Bio103 de Biophytis

Biophytis a été fondée en 2006 par des scientifiques français associés à l’université de la Sorbonne à Paris. Biophytis voudrait commercialiser des substances naturelles sous forme de médicaments et étudie l’ecdystérone depuis des années. Les schémas que Biophytis présente à des conférences font invariablement référence à l’ecdystérone sous le nom de Bio101. Sa version modifiée s’appelle Bio103.

En 2018, nous avions discuté des versions modifiées de l’ecdystérone qui ont dépassé l’effet anabolisant de l’ecdystérone source. L’un d’eux était le poststérone, un métabolite naturel de l’ecdystérone. Bio103 ressemble au poststérone, mais n’existe pas dans la nature.

bio103-ecdysterone

L’étude sur animal de Bio103

Selon une étude présentée par Biophytis lors d’un congrès, BIO103 ne parviendrait pas à inhiber la dégradation de la masse musculaire des souris mdx. Les souris Mdx sont atteintes d’une maladie musculaire congénitale. Il s’agit d’un modèle populaire pour étudier la dystrophie musculaire de Duchenne. Selon leurs résultats, Bio103 inhiberait la diminution de la force musculaire.

Les chercheurs ont donné à leurs animaux de laboratoire 50 milligrammes de Bio103 par kilo de poids corporel par jour.

ecdysterone-hypertrophie

hypertrophie-ecdysterone

Bio103 n’inhibe pas les protéines cataboliques telles que MuRF1 dans les cellules musculaires. L’ecdystéroïde synthétique stimule l’antioxydant endogène thioredoxin-1.

bio103-anabolisme

Ecdystérone contre Bio103

Dans un brevet récent, des chercheurs de Biophytis ont comparé l’effet anabolisant de l’ecdystérone à celui de Bio 103. Ils l’ont fait dans le cadre d’une étude animale où des souris mdx ont reçu 50 milligrammes de Bio103 ou d’ecdystérone par kilo de poids corporel.

Le tableau ci-dessous montre que Bio103 présente un effet positif plus fort sur la force musculaire que l’ecdystérone. Bio103 semblait rendre les souris mdx encore plus fortes que les souris saines [C57].

ecdysterone-force-musculaire

bio103-vaisseaux-sanguins

L’ecdystérone ferait produire plus de vaisseaux sanguins aux tissus musculaires, a découvert Biophytis. Cet effet biologique explique en partie l’effet de renforcement musculaire des ecdystéroïdes. Dans ce domaine également, l’effet de Bio103 a dépassé celui de l’ecdystérone.

Une dose trop élevée entraîne des effets opposés à ceux qui sont recherchés

Il n’est pas difficile de synthétiser Bio103, et il existe des fournisseurs fiables d’ecdystérone. Un conseil pour les sportifs qui veulent expérimenter ces substances extrêmement intéressantes : des doses trop élevées ne fonctionnent pas ou ont même l’effet inverse. {Note EM: Naturellement, la molécule présentée n’est pas un complément mais une molécule testée à des fins thérapeutiques, ce qui veut dire que je n’approuve pas systématiquement la conclusion des rédacteurs d’Ergo-log.}

Source de l’article: Ecdysterone analogue Bio103 has more anabolic effect than its mother compound

Source Ergo-log: WO 2018/197708 Al.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Note: Pensez à vous abonner à la newsletter afin de vous tenir informé de la sortie des nouveaux articles.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Cacao, chocolat, caféine, vigilance et théobromine

cacao

Un morceau de chocolat noir de 40 grammes active votre cerveau, vous rend plus éveillé, plus alerte et moins somnolent, selon un article de psychologues de la Northern Arizona University in NeuroRegulation. Encore une raison supplémentaire d’ajouter une cuillère à café de cacao à votre shake avant l’entraînement, comme le font certains athlètes. Finalement, ce n’est pas une si mauvaise idée du tout.

Le cacao est un stimulant bien connu

Le cacao contient un cocktail de substances bioactives intéressantes, comme la théobromine et la caféine. Il renferme également des phénols capables d’augmenter la concentration d’hormones et de neurotransmetteurs comme l’adrénaline et la noradrénaline.

theobromine

La théobromine

Ce n’était donc pas une surprise quand des chercheurs britanniques ont annoncé il y a dix ans que le cacao avait un effet stimulant sur les personnes souffrant de fatigue chronique. Mais jusqu’à récemment, aucune étude n’avait encore été faite pour mesurer l’activité électrique du cerveau après ingestion de cacao. C’est exactement ce que les chercheurs de la Northern Arizona University ont fait en 2015.

L’étude sur le cacao et ses effets

Les chercheurs ont fait des expériences avec 122 étudiants, âgés de 18 à 25 ans. Ils ont divisé leurs sujets en six groupes et ont donné aux sujets de trois d’entre eux un morceau de chocolat de 40 g. Le chocolat qu’ils ont utilisé a été fabriqué par The Hershey Company, le commanditaire de l’étude.

Un groupe a reçu du chocolat à teneur plus élevée en cacao, qui était composé à 60 % de cacao. Les sujets ont ingéré 24 grammes de cacao (environ 5 cuillères à soupe de cacao en poudre). Un autre groupe a reçu 40 g de chocolat à faible teneur en cacao. Il s’agissait de chocolat blanc qui ne contenait pas de cacao, mais plus de sucre et de graisse.

Le troisième groupe a reçu du chocolat au cacao supérieur auquel le fabricant avait ajouté l’acide aminé L-Théanine. La composition exacte des trois différents types de chocolat est indiquée dans le tableau ci-dessous.

cacao-stimulant

Deux groupes témoins buvaient de l’eau contenant du sucre. Le groupe à teneur élevée en sucre a ingéré la même quantité de sucre que le groupe chocolat à faible teneur en cacao. Le groupe à faible teneur en sucre a pris la même quantité de sucre que le groupe à teneur élevée en cacao. Un troisième groupe témoin a reçu de l’eau sans additifs.

Résultats

Les chercheurs ont fixé des électrodes sur la tête de leurs sujets pour mesurer l’activité électrique du cerveau. Ils ont pris des mesures juste avant que les sujets prennent du chocolat ou de l’eau et 90 minutes plus tard. Les tableaux ci-dessous montrent les différences entre les deux groupes de mesures. Chez les sujets qui avaient reçu du chocolat riche en cacao, les vagues thêta avaient diminué. Au plus le cerveau produit d’ondes thêta, au plus vous êtes endormi.

cacao-stimulant-cerveau

cacao-stimulation-systeme-nerveux

Dans le groupe du chocolat à haute teneur en cacao – et dans le groupe à haute teneur en sucre – les chercheurs ont observé une augmentation significative des ondes bêta. Au plus votre cerveau produit d’ondes bêta, au plus vous êtes alerte et conscient de votre environnement.

Conclusion

“Le chocolat est en effet un stimulant qui active le cerveau d’une manière vraiment spéciale”, a annoncé le chercheur Larry Stevens dans un communiqué de presse. “Il améliore les caractéristiques cérébrales de l’attention.”

Source de l’article: Cacao makes you alert

Source Ergo-log: NeuroRegulation, 2(1), 3–28. doi.org/10.15540/nr.2.1.3.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bacopa monnieri, la smart drug des gens intelligents…

bacopa-monnieriL’activité intellectuelle exigeante, comme la rédaction de rapports complexes, la rédaction d’essais ou l’analyse d’informations complexes, est facilitée par la supplémentation en Bacopa monnieri. C’est ce qui ressort clairement de la première étude sur l’effet du Bacopa monnieri sur des personnes intelligentes.

Le Bacopa monnieri

Le Bacopa monnieri est une plante des marais asiatiques. Il contient des bacosides et des bacopasides. Dans les études in vitro et animales, ces substances stimulent la synthèse et la réparation des synapses. Une synapse est la partie d’un neurone où une partie du neurone entre en contact avec l’autre. En stimulant le développement et la régénération des synapses, le Bacopa monnieri améliore l’assimilation et l’utilisation des nouvelles informations.

Selon des études de synthèse, la supplémentation en Bacopa monnieri améliore les processus cognitifs chez l’homme. Pourtant, ces études ont constamment conclu que toutes les recherches chez l’homme n’étaient pas méthodiquement correctes à 100%. {J Ethnopharmacol. 2014 ; 151(1):528-35.}[Complément Ther Med. 2016 Dec;29:56-62.][J Altern Complement Med. 2012 Jul;18(7):647-52.]

L’étude sur le Bacopa monnieri

En 2016, des chercheurs indiens ont publié une étude humaine dans Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, dans laquelle ils ont fait des expériences avec deux groupes d’étudiants en médecine. Chaque groupe se composait d’une trentaine d’entre eux.

Pendant 6 semaines, les chercheurs ont donné à un groupe 2 capsules par jour. Chaque capsule contenait 150 milligrammes d’extrait de Bacopa monnieri. Chaque jour, les étudiants recevaient 300 milligrammes d’extrait végétal. Les étudiants de l’autre groupe ont reçu un placebo. Les chercheurs ont utilisé Bacognize, un extrait de Bacopa monnieri fabriqué par Pharmanza Herbal [composition de Bacognize ci-dessous]. Pharmanza Herbal n’a pas parrainé l’étude.

bacopa-monnieri-composition

bacoside-a

Avant et après la période de supplémentation, les chercheurs ont testé les capacités cognitives des étudiants.

Les résultats de l’étude

Les chercheurs ont mesuré, entre autres, la mémoire des étudiants en leur lisant des chiffres. Ils devaient ensuite rappeler les nombres, une fois du premier au dernier [Digit span forwards], une autre fois du dernier numéro au premier [Digit span backwards]. Le Bacopa monnieri a amélioré de manière significative les résultats au test inverse de l’intervalle de représentation numérique.

bacopa-monnieri-smart-drug

Dans un autre test, les chercheurs lisaient une histoire aux étudiants. Ensuite, ils devaient nommer autant d’éléments de cette histoire que possible [Test de mémoire logique]. Le Bacopa monnieri a considérablement amélioré les scores.

bacopa-monnieri-test-memoire

Dans un autre test, les chercheurs ont lu des séries de syllabes dénuées de sens, puis ont demandé aux sujets de reproduire autant de syllabes que possible [Nonsensical memory test]. La supplémentation en Bacopa monnieri n’a pas amélioré significativement les résultats de ce test [en haut à droite].

Conclusion

“Notre étude s’ajoute aux preuves scientifiques de plus en plus nombreuses à l’appui des effets d’amélioration cognitive du Bacopa monnieri chez l’homme”, résume M. de Onderzoekers. “Cependant, notre étude est unique dans la mesure où elle a été réalisée dans le cadre d’un essai randomisé et contrôlé par placebo sur un groupe d’individus ayant déjà des capacités cognitives élevées.”

“L’extrait de Bacopa monnieri à la dose de 300 mg par jour a également eu un effet significatif sur certains composants de la mémoire après seulement 6 semaines d’administration. Cela n’a été signalé auparavant qu’avec un traitement de 12 semaines dans d’autres études sur des individus normaux.”

“Comme notre étude se limitait à l’administration de Bacopa monnieri pendant seulement 6 semaines, nous recommandons de futures études à long terme pour étudier les effets à long terme du végétal.”

Source de l’article: Bacopa monnieri, a natural smart drug for intelligent people

Source Ergo-log: Evid Based Complement Alternat Med. 2016;2016:4103423.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le cacao, l’épicatéchine, l’endurance et vos mitochondries

cacaoDonnez une forte quantité quotidienne de chocolat à des personnes atteintes de diabète de type 2 et de problèmes cardiaques et leurs cellules musculaires commenceront à mieux fonctionner. Selon une petite étude réalisée à l’Université de Californie à San Diego, après trois mois, les patients semblaient bénéficier d’un avantage santé comparable à celui d’un entraînement sportif régulier.

Généralement, muscles et cellules cardiaques des personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires et de diabète de type 2 sont en mauvais état. Une accumulation de défauts moléculaires signifie que leurs mitochondries ne peuvent plus fonctionner comme elles le devraient et qu’elles ne savent plus produire suffisamment d’énergie.

Les antioxydants du cacao pourraient-ils améliorer la condition physique de diabétiques de Type 2 ou de personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire ?

Les chercheurs ont voulu savoir s’ils pouvaient faire quelque chose pour y remédier en leur donnant du cacao. Le cacao contient de l’épicatéchine. Cette molécule, peut-être avec d’autres substances du cacao, stimulerait la production d’énergie des mitochondries. Des études chez l’animal ont montré que ce composé serait un véritable “substitut” de l’exercice mais qu’il serait encore plus efficace avec un véritable effort physique.

epicatechineL’épicatéchine produit-elle le même effet chez l’homme ? C’est pour le découvrir que les chercheurs ont donné à cinq patients, près de 400 calories de chocolat sous forme de quatre morceaux de chocolat et de deux “boissons de recherche au cacao”. La totalité des suppléments  fournissait 100 mg d’épicatéchine par jour.

Les chercheurs ne disent pas si les suppléments donnés à leurs sujets d’étude ont modifié leur poids corporel à la hausse ou pas. Ils disent cependant que les cellules musculaires des sujets avaient nettement changé. La quantité de NO mesuré sous forme de nitrates et de nitrites avait considérablement augmentée. Il en va de même pour la protéine PGC1-alpha.

PGC1 alpha incite les cellules à produire plus de mitochondries et stimule leur développement. Et ce qui est d’autant plus intéressant ici, c’est le fait que le supplément de cacao a également activé l’enzyme SIRT1.

cacao-epicatechine

cacao-epicatechine

cacao-sirtuine1

mitochondrie

cacao-mitochondries

 

Les mitochondries ont changé de forme, elles sont devenues plus compactes. Les photos de gauche ci-dessus montrent une mitochondrie d’un des sujets. Une photo a été prise avant le début de la supplémentation en cacao, l’autre après. Comme vous pouvez le voir, les mitochondries ont développé plus de crêtes. En comparant rapidement une mitochondrie à une usine, cela signifie qu’il y a plus de machines dans l’usine.

L’étude ne dit pas si les sujets se sont réellement rétablis mais si l’on en croit les résultats, on peut s’attendre à ce que cela soit le cas. Tout semble indiquer que la capacité des cellules musculaires des sujets à convertir les nutriments en énergie a augmenté. En plaisantant un peu, il ne faudra sans doute plus longtemps avant que les coureurs du Tour de France ne soient plus aidés par des substances qui améliorent le transport de l’oxygène mais par Mars et Côte d’Or. Et par The Hershey Company qui a aidé à financer l’étude.

Source de l’article: Cacao contains endurance sports drug

Source Ergo-log: Clin Transl Sci. 2012 Feb;5(1):43-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

3 grammes de Ginseng par jour augmenterait le nombre de mitochondries

ginseng-rougeThéoriquement, 3 grammes de Ginseng coréen par jour augmenterait le nombre de mitochondries cellulaires. Ceci pourrait signifier que le Ginseng ralentit le vieillissement ou qu’il facilite les tentatives d’amaigrissement, qu’il donne plus d’endurance aux athlètes. Ou…

L’étude sur le Ginseng coréen

Des chercheurs sud-coréens du Yonsei University College of Medicine ont réalisé une expérience avec une soixantaine d’hommes âgés de 30 à 70 ans.

Les hommes n’étaient pas en très bonne santé et proches de contracter le diabète de type 2. Ils étaient souvent en surpoids ou obèses, avaient un taux de glucose et une tension artérielle élevées, sans parler de leur cholestérol sanguin. Ils n’étaient pas encore sous médication. Les Coréens ont donné à la moitié des hommes des pilules placebo tous les jours pendant 4 semaines. L’autre moitié a reçu des capsules avec un extrait de Ginseng rouge.

Le Ginseng rouge ou Ginseng coréen est différent du Ginseng ordinaire ou blanc. Le Ginseng rouge est traité à la vapeur, pas le Ginseng blanc. Les chercheurs ont donné aux hommes 3 grammes de Ginseng rouge par jour. Les sujets ont réparti cette dose sur 2 moments de prise. Les chercheurs ont utilisé un complément de la Korean Ginseng Corporation. Cet entreprise a parrainé la recherche.

Les résultats de l’étude coréenne (!) sur le Ginseng coréen

La supplémentation en Ginseng a entraîné une légère augmentation des taux de testostérone, d’IGF-1 et une diminution tout aussi subtile du ratio cortisol/DHEA.

ginseng-igf1-dhea-testosterone

ginseng-coreen-mitochondries

Ce que vous voyez ci-dessus est plus convaincant. La supplémentation en Ginseng a provoqué une forte augmentation du nombre de mitochondries chez les sujets testés. Cela signifie que les cellules peuvent générer plus d’énergie. Cette constatation vous amène à penser à une série d’effets possibles sur la santé : une augmentation de la sensibilité à l’insuline, une dépense énergétique plus élevée et donc, à une diminution de la masse grasse, une augmentation de l’endurance et de la capacité de récupération.

Oui, mais…

La supplémentation en Ginseng n’a pas entraîné de diminution de la glycémie ou du pourcentage des graisses. Seulement, nous ne savons pas encore tout sur le Ginseng. Pas assez, en tout cas.

Pensez aussi que les athlètes et les patients en régime hypocalorique ne pouvaient tirer profit d’une supplémentation en L-Carnitine que lorsqu’il est devenu clair que les cellules ont besoin de glucose et d’insuline pour absorber la Carnitine. Ce genre d’information manquante à notre connaissance sur le Ginseng coréen est probablement tout aussi nécessaire. Surtout afin que les sédentaires et athlètes soient plus en forme, plus rapides, plus forts et plus sains s’ils prennent du Ginseng.

Source de l’article: Supplementation with three grams of ginseng per day increases the number of mitochondria in your cells

Source Ergo-log: Complement Ther Med. 2016 Feb;24:40-6.

Note EM: Il faut quand même vous dire que 3000 mg de Ginseng coréen est un dosage particulièrement élevé pour cet adaptogène. Personnellement, je ne vous recommanderais pas de dépasser 1500 à 2000 mg par jour.  

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire