Les BCAA inhibent la prise de graisse corporelle

1 Commentaire

bcaa-perte-de-poidsSi vous prenez du poids, une alimentation contenant un supplément de BCAA pourrait vous aider à créer moins de graisses. Des chercheurs japonais ont découvert, en faisant des expériences avec des souris, que le foie et les muscles jouent un rôle clé dans l’effet de réduction de la masse grasse par les BCAA.

Les athlètes utilisent des acides aminés branchés principalement comme supplément anti-catabolique. Ils prennent généralement entre 5 et 25 g avant l’entraînement, ils ont remarqué que cela les aide à récupérer plus rapidement.

Les chercheurs japonais ont étudié les BCAA en fonction du surpoids et de l’obésité

Les BCAA ont été initialement commercialisés au Japon comme aide nutritionnelle clinique. Ils renforceraient le fonctionnement du foie et pourraient aussi avoir un effet positif sur le métabolisme de l’insuline et du glucose. Les maladies du foie et le diabète sont également des conséquences possibles du surpoids. C’est pourquoi les Japonais se demandaient si les BCAA pouvaient contribuer à limiter les effets négatifs sur la santé provoqués par l’épidémie actuelle d’obésité.

Les chercheurs ont donné à leur souris une alimentation composée de 45 ou 65% de graisse pendant six semaines. Les souris ont pris rapidement du poids avec ces régimes. Après quatre semaines, les japonais ont ajouté des BCAA à l’eau potable de la moitié des animaux de laboratoire. Un millilitre d’eau potable contenait 20 mg de BCAA.

Les BCAA ont réduit la vitesse de stockage des graisses chez les souris

La supplémentation en BCAA n’a eu aucun effet sur le gain de poids chez les souris dont l’alimentation était constituée de 65% de graisse, mais il a eu un effet sur le groupe des 45% de graisse. Les chercheurs ne sont pas en mesure de l’expliquer. Les BCAA n’ont pas empêché les souris d’engraisser mais ils ont permis de réduire la vitesse avec laquelle les souris stockaient la masse grasse, comme le montre la figure ci-dessous. Qui plus est, les animaux supplémentés en acides aminés branchés présentaient 50% moins de tissus adipeux blanc [WAT] que les souris du groupe témoin.

BCAA-perte-graisses

BCAA-perte-graisse-corporelle

BCAA-perte-graisse

 

Les chercheurs ont constaté que la supplémentation a eu des effets plus importants sur le muscle et les cellules du foie plutôt que sur les cellules adipeuses. Ils ont constaté une baisse de 50% de la graisse [triglycérides] dans ces cellules chez les souris supplémentées avec BCAA, et une activité beaucoup plus grande des molécules qui sont impliquées dans la combustion des graisses, tels que le capteur de graisse PPAR-alpha, l’enzyme COT-1 et les protéines de découplage 2 et 3. CPT-1 qui aident les cellules à brûler les acides gras; les protéines de découplage stimulent la production de chaleur dans les cellules.

Beaucoup d’athlètes qui utilisent des acides aminés ramifiés disent qu’ils perdent des quantités notables de matières grasses. La recherche japonaise montre que ces athlètes peuvent avoir raison.

Source de l’article: BCAAs inhibit fat mass growth

Source: Endocr. J. 2011; 58(3): 161-70

Note EM : Personnellement, il m’est arrivé de prendre des BCAA depuis plusieurs années, contrairement à la glutamine que j’estime totalement inutile. A priori, il serait possible de bénéficier des BCAA sur le plan de la conservation de la masse maigre et de la synthèse des protéines. Cependant, je n’ai jamais noté de différence au niveau de l’indice corporelle des graisses, étant déjà assez sec de nature. Quoi qu’il en soit, les acides aminés branchés font partie des acides aminés essentiels. Ils occupent également plusieurs rôles spécifiques sur la synthèse protéique et la néoglucogenèse. Une supplémentation a donc du sens mais n’oubliez pas qu’ils ne sont pas seuls. Pour en retirer quelque chose de valable sur le plan de la croissance musculaire, prenez plutôt vos BCAA avec un repas ou des acides aminés plutôt que seuls. Pris seuls, ils n’ont que peu d’intérêt.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

1 commentaire

  1. parent emile (missile) -  20 novembre 2012 - 16 h 55 min

    Merci pour l article
    ce qui prouve que les bcaa sont
    indispensable et que si ont devait
    choisir un seul complement ils seraient
    en tete de liste
    encore merci pour tes efforts

    http://poweretstrength

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.