Le fonctionnement de la taurine serait élucidé

Fonctionnement de la taurineSi les athlètes prennaient un gramme de taurine avant un entraînement ou une compétition, leur endurance pourrait augmenter. Une étude japonaise sur des animaux, publiée dans Amino Acids au printemps 2022, clarifie comment une supplémentation avec cette molécule travaille dans les cellules musculaires. La taurine améliore la combustion des graisses, rendant les muscles plus économes en glucose.

L’étude japonaise sur la taurine

Des chercheurs de l’université Teikyo Heisei ont expérimenté avec deux groupes de rats, qui devaient courir pendant deux heures sur un tapis roulant jusqu’à ce qu’ils n’en puissent littéralement plus. Le groupe témoin [CON] avait reçu de la nourriture et de l’eau normales pendant les trois semaines précédant la séance d’exercice, tandis que les rats du groupe expérimental [TAU] avaient reçu de l’eau potable à laquelle les chercheurs avaient ajouté une quantité importante de taurine. Si les rats avaient été des humains adultes, ils en auraient consommé environ 20 grammes par jour. C’est vraiment beaucoup trop pour l’homme. N’essayez pas de faire cela chez vous.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un supplément de L-Sérine pourrait-il stabiliser votre régime de perte de poids ?

Perdre du poids est une démarche alimentaire assez difficile, conserver les kilos de graisse corporelle perdus après un régime amaigrissant réussi l’est encore plus. Peut-être est-il possible qu’une supplémentation avec un acide aminé comme la L-Sérine rendrait cette tâche un peu moins difficile. Du moins, c’est ce que suggère une étude allemande sur des animaux publiée dans Nutrients. Et peut-être est-il également vrai que la supplémentation en L-Sérine serait très intéressante pour les personnes qui expérimentent le jeûne intermittent

L’étude sur la L-Sérine et la perte de poids

Des diabétologues allemands du centre Helmholtz de Munich ont effectué des expériences sur des souris pendant plusieurs semaines. Ils ont engraissé une partie des animaux de laboratoire avec de la nourriture dans laquelle ils avaient ajouté des calories supplémentaires [HFD], et ont donné à une autre partie de la nourriture standard [CD].

En savoir plus »
Aucun commentaire
Aucun commentaire

Le HMB libre offre-t-il une protection contre la cirrhose, les lésions rénales, l’hypertrophie du muscle cardiaque, la démence ou d’autres pathologies ?

BetaTOR HMB libre et anabolisme musculaireUne supplémentation avec la version libre du HMB pourrait peut-être offrir une certaine protection contre la cirrhose du foie, les lésions rénales, l’insuffisance cardiaque et la démence. Du moins, c’est ce que nous déduisons modestement d’une étude clinique que des scientifiques du sport de l’Université de Floride centrale ont publiée dans Growth Hormone & IGF Research. Selon cette étude, le HMB réduirait la concentration de la protéine de transport IGFBP-7 dans le sang. Mais cette réduction est-elle suffisante pour avoir un effet ? Il est probable qu’elle soit extrêmement modeste…

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’effet anabolisant de la dileucine serait plus important que celui de la leucine

Les bodybuilders connaissent très bien la leucine. Ils savent tout de cet acide aminé essentiel, qui active les molécules responsables de signaux anaboliques dans les cellules musculaires et – si les autres acides aminés disponibles sont suffisants – accélère la croissance des protéines musculaires. Martin Purpura et Jäger du cabinet de recherche Increnovo ont découvert que le dipeptide de la leucine, dileucine, stimule plus fortement la synthèse des protéines musculaires que la leucine ordinaire.

brevet-dileucine-purpura-jager

La présence du peptide dileucine

Nous allons le dire tout de suite. Purpura et Jäger ont breveté leur invention, et ce brevet n’expirera probablement pas avant 2039: [US11026991B2]. Jäger et Purpura sont également co-auteurs de l’étude humaine qui a été publiée dans le Journal of Applied Physiology, dont il est question dans cet article.

La dileucine est un dipeptide, qui consiste en deux molécules de leucine liées ensemble. L’idée qu’une telle molécule fonctionne mieux que la leucine ordinaire n’est pas tout à fait étrange. L’organisme absorbe mieux les di- et tripeptides que les acides aminés libres ordinaires.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La supplémentation en glycine prolongerait la durée de vie

glycine-complement-alimentaireLa glycine rajeunit les vieilles cellules dans des tubes à essai, écrivions-nous il y a de cela quelques temps. Cependant, cette étude n’est pas la seule à postuler que la glycine pourrait être un supplément intéressant pour la longévité. Des chercheurs américains de l’Université du Michigan ont administré à des souris une forte dose de glycine tout au long de leur vie. Ils ont découvert que cela permettait aux animaux d’augmenter leur durée de vie.

L’étude sur l’animal avec un supplément de glycine

Les chercheurs ont donné à un groupe de souris de laboratoire, de l’âge de neuf mois jusqu’à leur mort, un régime alimentaire composé de 8 % de glycine. On estime que si les souris du groupe expérimental étaient des humains, elles auraient reçu 100 à 140 grammes de glycine par jour. Un autre groupe a reçu une nourriture standard sans additifs spéciaux. Une once de glycine par jour, c’est beaucoup. Il est possible que, avec de telles quantités, la glycine provoque des effets secondaires. Pour être honnête, nous nous demandons également si des dosages aussi astronomiques sont nécessaires.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Acides Aminés pour les Super Musclés, Partie IV – Les ergogènes supposés (1/3): La Bêta-alanine, la nouvelle créatine ?

Je vais essayer de prendre un peu de temps pour vous traduire quelques articles particulièrement intéressants du blog SuppVersity et en ce moment, le temps me manque réellement pour mener à bien l’ensemble de mes projets. Toujours est-il que ce qu’Adel Moussa appelle « Partie IV » n’en est pas vraiment une puisque les trois autres parties font références à des podcasts radiophoniques. Par contre, ces articles qui sont des résumés du podcast « Partie IV » sont riches en informations que chaque musclé se devrait de connaitre. C’est notamment le cas pour la bêta-alanine décrit de manière assez complète dans cet article (juillet 2011), ainsi que sur la carnitine et la glutamine qui suivra dans quelques temps. Vous trouverez aussi une bibliographie des chercheurs cités dans l’article.

Notez que la traduction des derniers articles de la série « Comprendre la Croissance Musculaire » sera terminée cette année. J’espère surtout avoir un peu plus de temps pour traduire les articles de la SuppVersity plus fréquemment car ils sont généralement plus complets, plus intéressants et un peu plus complexes, que ceux d’Ergo-log.

Mais pour l’instant, je vous laisse avec ce premier article sur la bêta-alanine…

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire