Une boisson sportive avec de l’Alanine et de la Proline serait plus performante qu’une boisson glucidique

La plupart des entraîneurs croient toujours que les cyclistes, les coureurs et les autres athlètes peuvent améliorer leurs performances et leur capacité d’endurance grâce à un supplément en glucides rapides. Mais selon les chercheurs de la société japonaise Ajinomoto, la fin de «l’hégémonie des glucides» est en vue. Leur étude sur les animaux, publiée dans le Journal of Nutritional Science and Vitaminology, montre qu’un mélange de glucides et des acides aminés Alanine et Proline fonctionnerait mieux que des glucides seuls.

Alanine et Proline

proline

Proline

Alanine et Proline [formules structurelles indiquées ci-contre] sont de simples acides aminés. Ils sont synthétisés à partir d’autres acides aminés dans l’organisme et peuvent à leur tour être convertis en glucose. D’où leur description, il s’agit d’acides aminés précurseurs de la néoglucogenèse. De là, nous pourrions nous demander si ces acides aminés ne seraient pas des anti-cataboliques beaucoup plus intéressant que les BCAA.

alanine

Alanine

L’intérêt des chercheurs d’Ajinomoto a pris une direction différente. Ils se sont demandés si ces acides aminés pouvaient intéresser les athlètes d’endurance. Un supplément basé sur l’Alanine et la Proline, pris pendant de longues périodes d’effort intense, pourrait maintenir les niveaux de glucose sanguin plus longtemps que les glucides. Et cela profiterait aux performances des athlètes.

Notons qu’Ajinomoto fabrique des acides aminés, de sorte que des motifs commerciaux ont également joué un rôle dans cette étude.

Première étude avec la L-Alanine et L-Proline

Les chercheurs ont administré à un groupe de souris 2 grammes de maltodextrine par kg de poids corporel. Un autre groupe de souris a reçu 1 g de glucides, 0,9 g d’alanine et 0,1 g de proline par kg de poids corporel. Après 15 minutes, les chercheurs ont fait courir les souris sur un tapis roulant. La machine tournait à une vitesse de 14 mètres par minute pendant une heure. Après quoi les chercheurs ont augmenté la vitesse de 2 mètres par minute toutes les cinq minutes.

La figure ci-dessous montre que les souris auxquelles on a administré le mélange de maltodextrine, d’Alanine et de Proline ont eu de meilleurs résultats que les souris à qui on avait donné de la maltodextrine seulement.

alanine-proline-endurance

La seconde étude avec ces acides aminés

Les chercheurs ont divisé les souris en trois groupes. Le premier groupe a reçu 1 g de maltodextrine par kg de poids corporel. Le deuxième groupe a reçu 1,25 g de maltodextrine par kg de poids corporel. Le troisième groupe de souris a reçu 1 g de maltodextrine, 0,225 g d’Alanine et 0,025 g de Proline par kg de poids corporel.

Après 15 minutes, les chercheurs ont fait exécuter les souris sur un tapis roulant pendant 170 minutes. Ils ont mesuré la glycémie des souris tout au long de la session d’exercices. Le tableau ci-dessous montre que le taux de glucose sanguin a diminué plus lentement chez les souris ayant reçu le mélange maltodextrine et acides aminés.

proline-alanine-performances

alanine-proline-performances

Le mélange stimulerait la synthèse du glycogène par le foie, lequel jouerait un rôle de tampon énergétique pendant les périodes d’exercices prolongés.

Conclusion

“Nous avons démontré qu’une supplémentation combinée d’Alanine, de Proline et de glucides permettait de maintenir la glycémie pendant les derniers stades de l’exercice et d’améliorer les performances d’endurance par rapport à la supplémentation de glucides isocaloriques seuls”, ont écrit les chercheurs. “Ces résultats suggèrent que la supplémentation en glucides avec l’Alanine et la Proline pourrait constituer une stratégie d’apport d’énergie plus efficace lors d’un exercice à long terme que les glucides seuls.”

Source de l’article: Sports drink with alanine and proline works better than one with just carbs

Source Ergo-log: J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2014;60(3):188-93.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un supplément de Leucine, Glutamine et Arginine augmenterait la résistance naturelle de l’organisme

Donner un supplément de Leucine, de Glutamine, d’Arginine et de vitamines à des personnes âgées malades pourrait améliorer leur système immunitaire. Selon des chercheurs de l’Université de Tokyo, un tel supplément augmenterait l’activité des cellules tueuses (lymphocytes NK).

Les cellules tueuses de notre organismes agissent avec force pour préserver notre santé

Vous pourriez comparer les cellules tueuses naturelles de votre organisme à une unité un peu rude mais très efficace des Marines qui entrent en action. Elles agissent rapidement, ce qui pourrait être plus important que d’agir correctement.

Les cellules tueuses attaquent les cellules déviantes, telles que les cellules qui deviennent cancéreuses ou celles qui seraient infectées par un virus. Les scientifiques les considèrent comme faisant partie du système immunitaire inné, appelé couramment «résistance naturelle». Cette résistance naturelle est une partie plus primitive de notre système immunitaire. La partie la plus avancée du système immunitaire est capable d’apprendre. Il collecte des informations sur les nouveaux intrus et développe des cellules spécialisées pour les éliminer mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Un cocktail d’acides aminés censé augmenter la résistance de l’organisme des personnes âgées

Deux fois par jour pendant 8 semaines, les chercheurs ont administré à un groupe de personnes malades âgées de 70 à 80 ans un supplément dont la composition est indiquée ci-dessous. Le supplément fournissait 1 200 mg de Leucine, 600 mg de Glutamine et 500 mg d’Arginine par jour ainsi que 11 vitamines. Il était administré sous forme de poudre que les sujets devaient dissoudre dans de l’eau.

 

supplement-acides-amines

supplement-leucine-arginine-glutamine

complement-acides-amines

Après 4 semaines [Mid-point] et à nouveau après 8 semaines [Post-point], les chercheurs ont prélevé du sang sur les sujets et extrait les cellules tueuses qu’ils ont ajoutées à un matériau étranger. Ils ont découvert que pendant la période de supplément, les cellules réagissaient plus fortement. Le supplément n’a pas augmenté le nombre de cellules tueuses naturelles.

Parmi le groupe de sujets hospitalisés, le supplément a réduit le nombre de jours de fièvre [Febrile frequency]. Cependant, la réduction n’était pas statistiquement significative. Au cours de cette même période, le nombre de jours de fièvre dans un groupe témoin a augmenté, une augmentation statistiquement significative.

Les chercheurs ne savent pas exactement comment fonctionne ce supplément. (Note EM: Cependant, ils émettent des hypothèses intéressantes, notamment pour la Leucine en tant que soutien à la synthèse des protéines et la vitamine C pour son rôle sur le système immunitaire). Dans des études antérieures, la vitamine C et la Glutamine amélioraient la réponse du système immunitaire mais les doses d’acides aminés utilisées dans ces études étaient beaucoup plus élevées que celles utilisées par les chercheurs japonais.

Note EM: Cette étude n’est certainement pas le plus éclairante du blog mais elle aura au moins le mérite de nous rappeler l’importance des acides aminés et des protéines en particuliers, lorsque l’âge avance, avec les risques de sarcopénie; que ce soit pour notre système immunitaire ou le maintient de la masse musculaire car tous deux sont liés à la longévité. 

Source de l’article: Supplement with Leucine, glutamine and arginine increases natural resistance

Source Ergo-log: J Clin Biochem Nutr. 2012 Mar;50(2):162-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

10 grammes de Glycine pourraient-ils consolider vos articulations ?

Les athlètes pourraient protéger leurs articulations contre l’usure et les blessures en prenant environ 10 grammes de Glycine par jour. Cette même supplémentation pourrait accélérer la guérison des articulations blessées. Des chercheurs espagnols se sont exprimés à ce sujet à travers une étude in vitro publiée dans Amino Acids.

L’étude sur la Glycine en rapport à vos articulations

Les chercheurs ont réalisé leur expérience avec des chondrocytes, les cellules que vous retrouvez dans le cartilage. Les chondrocytes produisent du collagène de type 2. Il s’agit du type de collagène le plus fréquent dans les structures cartilagineuses.

Résultats de l’expérience en fonction de différents acides aminés

Lorsque les chercheurs ont exposé leurs cellules à divers acides aminés à une concentration trois fois supérieure à celle que l’on retrouve dans le sang d’une personne, la Glycine en particulier a stimulé la croissance du collagène de type 2.

glycine-collagene-articulations

A partir d’une autre expérience, les chercheurs ont exposé leurs chondrocytes à différentes concentrations d’acides aminés pendant 15 jours. La Proline a stimulé au maximum la production de collagène de type 2 à une concentration que l’on retrouve encore chez l’être humain moyen. La concentration de Lysine qui stimulait au maximum la production de collagène était juste au-dessus.

La stimulation maximale de la production de collagène par la Glycine a dépassé les effets de la Proline et de la Lysine. Cependant, cet effet nécessitait une concentration qui ne peut être atteinte en pratique qu’en prenant 10 grammes de glycine par jour, ou plus.

glycine-articulations

articulations-glycine

Interprétation des résultats

“Une clé importante pour la compréhension de ces résultats est le fait que la Glycine, l’acide aminé le plus nécessaire à la synthèse du collagène, est essentielle. Elle doit donc obligatoirement être incorporée à l’alimentation comme complément nutritionnel”, écrivent les chercheurs. “Ce besoin est général chez tous les animaux à partir d’environ 30 kg de masse corporelle et va en augmentant avec la prise de poids.”

“Chez un être humain de 70 kg, ce déficit en Glycine serait d’environ 10 grammes par jour – probablement le plus élevé des acides aminés, selon nos résultats précédents.”

Conclusion sur la Glycine

“Augmenter la présence de la Glycine dans le régime alimentaire pourrait être un moyen de contribuer à la lutte contre l’arthrose et à sa prévention sur la régénération du cartilage en renforçant la synthèse du collagène”, écrivent les chercheurs. “Il se peut que les carences mentionnées ci-dessus n’en soient pas la seule cause mais il s’agit certainement d’un point significatif par où commencer.”

“À cette fin, nos résultats suggèrent une stratégie viable qui consiste à augmenter les quantités de ces acides aminés (en particulier pour la Glycine) dans l’alimentation.”

“Étant donné que ces carences affecteront évidemment d’autres tissus conjonctifs ou mécaniques, tels que les os, les tendons, les ligaments et la peau, nous souhaitons faire remarquer que cette conclusion pourrait également être appliquée au traitement d’affections […] telles que l’ostéoporose.”

Source de l’article: Supplementation with 10 grams of Glycine per day makes your joints stronger

Source Ergo-log: Amino Acids. 2018 Jul 13. doi: 10.1007/s00726-018-2611-x. [Epub ahead of print].

Note EM: Nul doute qu’il s’agisse d’expériences intéressantes sur la Glycine quant à son rôle sur les articulations. Les résultats donnés par la la Proline et la Lysine confirment de manière évidente qu’ils sont tous deux nécessaires à la génération d’hydroxyproline et d’hydroxylysine, deux formes aminés également retrouvées en très faible quantité dans les collagènes en poudre d’excellente qualité. Pour synthétiser, disons qu’il apparait de plus en plus évident que certains acides aminés sont plus importants que d’autres en fonction de certains contextes et métabolismes comme la synthèse des protéines pour la Leucine, la santé du système cardiovasculaire pour l’arginine et la synthèse du collagène – ou même de la créatine – pour la Glycine.

Aucun acide aminé n’est inutile en soit, les expériences scientifiques décrites ne font jamais que refléter certains métabolismes bien particuliers, en fonction du contexte et des circonstances étudiées. Ici plus qu’ailleurs, il s’agit de retenir qu’il s’agit d’une expérience réalisée in vitro. Les conditions d’assimilation des acides aminés seront donc différents in vivo, c’est une évidence. Mais quoi qu’il en soit, pensez à vous inscrire à la newsletter afin de vous informer de la mise en ligne des nouveaux articles.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

3 grammes de Glycine pour améliorer le sommeil

Si vous prenez 3 grammes de Glycine une heure avant d’aller au lit, vous pourriez mieux dormir. Des chercheurs du fabricant japonais Ajinomoto l’ont découvert en effectuant une petite étude avec 19 employées de l’entreprise comme sujets de test.

L’étude sur la Glycine

En 2003, des chercheurs d’Ajinomoto ont découvert que la Glycine améliorait le sommeil. L’entreprise japonaise n’avait encore rien publié à propos de cette étude mais les chercheurs l’ont mentionné dans la publication Sleep and Biological Rhythms en 2006. Ils ont écrit que les sujets de l’expérience étaient des “volontaires en bonne santé”. C’est tout ce que nous savons sur la première étude.

glycine-acide-amine

Dans celle-ci, les scientifiques d’Ajinomoto confirment les résultats de la première étude. Ils ont donné à 19 employées féminins en bonne santé de leur entreprise 3 grammes de Glycine ou un placebo. Ils leurs ont ensuite posé des questions le lendemain. Les chercheurs ont utilisé des questionnaires standard: le SAM Fatigue Checklist, qui mesure la fatigue et la somnolence. Elles ont également répondu au SMH Sleep Questionnaire, qui dresse un tableau sur la qualité du sommeil.

Les résultats de cette petite étude scientifique sur la Glycine

Le tableau ci-dessous montre que les femmes qui avaient pris 3 grammes de Glycine se sentaient moins fatiguées ou moins somnolentes le jour d’après et qu’elles avaient eu une meilleure nuit de sommeil que durant leur sommeil ordinaire. L’effet s’est révélé statistiquement significatif.

glycine-acide-amine-sommeil

 

Par contre, les chercheurs n’ont trouvé aucun effet statistiquement significatif sur le résultat total du questionnaire sur le sommeil de SMH. Le questionnaire contenait la question “À quel point aviez-vous l’esprit clair après vous être levé ce matin?” et les réponses à cette question n’étaient pas significatives sur le plan statistique. Après une nuit de sommeil probablement améliorée par cet acide aminé, les sujets se sentaient plus lucides qu’après une nuit de sommeil standard, sans cet acide aminé.

Conclusion de l’expérience

“La Glycine est un acide aminé consommé en tant qu’élément protéique alimentaire connu depuis longtemps. En outre, l’innocuité de la Glycine est jugée supérieure à celle des somnifères”, écrivent les Japonais. “Aucun effet indésirable grave n’a été observé lorsque des doses allant jusqu’30 g/jour de Glycine avaient été administrées à l’homme.”

“Ces résultats suggèrent que l’innocuité de la Glycine est relativement élevée et que l’administration orale de cet acide aminé produit une bonne sensation subjective de réveil chez des sujets humains insatisfaits de la qualité de leur sommeil.”

Source de l’article: Three grams glycine improves sleep

Source Ergo-log: Sleep and Biological Rhythms 2006; 4:75–7.

Note: Rappelez-vous qu’il s’agit d’un acide aminé qui joue un rôle significatif de sécrétagogue de l’hormone de croissance. Cet aspect pourrait jouer favorablement dans les résultats obtenus. Je vous invite d’ailleurs à relire l’article à ce sujet. Précurseur du glutathion et de l’acétylcholine, ces éléments de réponse pourraient également expliquer le pourquoi du comment. Rappelez-vous également que si les acides aminés peuvent rarement vous être utiles de manière isolée, ils le seront cependant bien plus que vous ne le pensez, en fonction du contexte et du moment de la prise.

Eric Mallet

—————————

Références bibliographiques

  • Hall JC., Glycine, JPEN J Parenter Enteral Nutr. 1998 Nov-Dec;22(6):393-8
  • Kawai N, Sakai N, Okuro M, Karakawa S, Tsuneyoshi Y, Kawasaki N, Takeda T, Bannai M, Nishino S., The sleep-promoting and hypothermic effects of glycine are mediated by NMDA receptors in the suprachiasmatic nucleus, Neuropsychopharmacology. 2015 May;40(6):1405-16
  • Bannai M, Kawai N., New therapeutic strategy for amino acid medicine: glycine improves the quality of sleep, J Pharmacol Sci. 2012; 118(2):145-8.
  • Bannai M, Kawai N, Ono K, Nakahara K, Murakami N., The effects of glycine on subjective daytime performance in partially sleep-restricted healthy volunteers., Front Neurol. 2012 Apr 18;3:61.
  • Srinivasan V, Pandi-Perumal SR, Trahkt I, Spence DW, Poeggeler B, Hardeland R, Cardinali DP., Melatonin and melatonergic drugs on sleep: possible mechanisms of action, Int J Neurosci. 2009; 119(6):821-46.
  • Razak MA, Begum PS, Viswanath B, Rajagopal S., Multifarious Beneficial Effect of Nonessential Amino Acid, Glycine: A Review.,

    Oxid Med Cell Longev. 2017; 2017:1716701.
En savoir plus »
2 Commentaires

La L-Citrulline vous aide à maintenir votre masse musculaire en phase de régime hypocalorique

L-Citrulline

L-Citrulline

Prendre une dose masse de l’acide aminé L-Citrulline juste avant le coucher pourrait vous aider à maintenir votre masse musculaire, même si vous vous trouvez en régime hypocalorique et que vous essayez de réduire votre taux de graisse corporelle. Du moins, il se pourrait que cela soit le cas pour des rats tels que des chercheurs de l’Université Paris Descartes l’ont expérimenté. Les chercheurs français ont publié les résultats de leur recherche dans la publication scientifique Amino Acids.

Régime alimentaire, masse musculaire, Leucine et L-Citrulline

Des millions de personnes passent plus de temps à suivre un régime restreint que de manger normalement. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, si l’on considère le nombre de personnes en surpoids. Cependant, un gros inconvénient se présente à ceux qui suivent un régime hypocalorique permanent. Si vous ne faites pas de musculation en même temps ou si vous n’assurez pas un apport alimentaire relativement important de protéines, vous risquez de perdre de la masse musculaire. Cela pourrait compromettre le succès de vos tentatives de perte de poids car il faut aussi prendre en compte le fait que les muscles sont de gros brûleurs de calories. A long terme, ce type de régime pourrait aussi augmenter le risque de faiblesse musculaire chez les personnes âgées.

Les chercheurs supposent qu’une supplémentation en L-Citrulline ou en L-Leucine permettrait de réduire ce problème. Selon des expériences réalisées sur des animaux, ces deux acides aminés pourrait stimuler l’anabolisme des cellules musculaires plus fortement. [Amino Acids. 2012 Sep;43(3):1171-8.]  [Leucine (LEU) is recognized as a major regulator of muscle protein synthesis (MPS). Citrulline (CIT) is emerging as a potent new regulator.]

L’expérience animale sur des rats sans L-Citrulline

Les chercheurs ont mis 60 rats femelles en régime contrôlé pendant 22 semaines. Cinq groupes ont reçu 60% de la nourriture qu’ils consommaient alors que le groupe de contrôle pouvait manger autant qu’il le souhaitait. Le tableau ci-dessous montre que la réduction de la masse grasse est statistiquement significative [Control restricted] par rapport aux rats qui mangent sans restriction [Basal Control].

L-Citrulline-masse-musculaire

Résultats de l’expérience avec ou sans L-Citrulline

Si les rats recevaient une dose de 0,2 à 1 g/kg de Citrulline par kilo de poids corporel par voie orale [R-CIT 1] avant d’aller dormir, ils conservaient légèrement plus de masse musculaire. Cependant, l’effet n’était pas statistiquement significatif. L’administration d’une quantité similaire de L-Leucine mélangée à la nourriture des rats, avait moins d’effet sur la masse musculaire [R-LEU].

l-citrulline-l-leucine-anabolisme

Le tableau ci-dessus montre ce que les chercheurs ont découvert en mesurant la quantité de protéines contractantes dans les cellules musculaires des rats. L’apport calorique réduit signifiait que moins de tissu musculaire était formé. La supplémentation en L-Leucine n’a pas permis de l’empêcher. La supplémentation en L-Citrulline l’a fait.

Les chercheurs ont également examiné l’effet de l’association de L-Leucine et de L-Citrulline [LEU-CIT]. L’ajout de L-Leucine a neutralisé l’effet positif de la L-Citrulline, comme l’ont découvert les chercheurs. Ils ne comprennent pas comment cela se produit.

Conclusion

Les chercheurs pensent que la Leucine stimule la croissance musculaire à partir du moment où l’organisme reçoit une forte quantité d’acides aminés et de nutriments pour le faire. Au cours d’une restriction calorique ou d’une période de jeûne, la L-Citrulline se présenterait encore comme un meilleur promoteur de la croissance musculaire que la L-Leucine.

Source de l’article: L-Citrulline helps you hold on to muscle mass during a weight-loss diet

Source Ergo-log: Amino Acids. 2013 Nov;45(5):1123-31.

———————-

citrulline-cycle-de-uree

Image examine.com

Note EM: J’avancerais pourtant une hypothèse avec beaucoup de prudence sur la L-Citrulline. Pensez tout simplement que cet acide aminé fait partie du cycle de l’urée (Citrulline > Arginine > Ornithine). De fait, l’arginine a prouvé sa fonction de secrétagogue de la somatropine (Hgh > IGF-1 etc.), ce qui pourrait expliquer les résultats de l’étude. L’hypothèse est crédible à partir du moment où un dérivé de l’ornithine, l’OKG, a précisément été médicalement prescrit pour lutter contre la perte des tissus musculaires. Cependant, la quantité de L-Citrulline devrait vraiment être massive pour que l’on puisse valider ce type d’hypothèse. D’autres études permettront certainement d’y voir un peu plus clair à ce sujet.

Eric Mallet

Références bibliographiques

  • Faure C, Morio B, Chafey P, Le Plénier S, Noirez P, Randrianarison-Huetz V, Cynober L, Aussel C, Moinard C. Citrulline enhances myofibrillar constituents expression of skeletal muscle and induces a switch in muscle energy metabolism in malnourished aged rats. Proteomics. 2013 Jul; 13(14):2191-201.
  • Ham DJ, Gleeson BG, Chee A, Baum DM, Caldow MK, Lynch GS, Koopman R. L-Citrulline Protects Skeletal Muscle Cells from Cachectic Stimuli through an iNOS-Dependent Mechanism. PLoS One. 2015; 10(10):e0141572.
  • Moinard C, Cynober L. Citrulline: a new player in the control of nitrogen homeostasis. J Nutr. 2007 Jun; 137(6 Suppl 2):1621S-1625S.

 

En savoir plus »
Aucun commentaire