Moins de glucides, plus de mémoire chez les personnes âgées

Aucun commentaire

Un régime alimentaire dont l’énergie proviendrait principalement des lipides et des protéines, et non des glucides, améliorerait la mémoire des personnes âgées. Des neuroscientifiques de l’Université de Cincinnati écrivent à ce sujet dans un article publié en 2012 dans Neurobiology of Aging.

Démence et régime alimentaire

Le vieillissement de la population ont fait entrer la maladie d’Alzheimer et la démence dans le cadre des maladies courantes. Ainsi, les scientifiques sont à la recherche de moyens pour ralentir l’épidémie qui se profile à l’horizon. Des études ont montré que les personnes présentant des taux d’insuline et de glucose en augmentation sont plus susceptibles de présenter une détérioration mentale avec l’âge.

Les chercheurs pensent que notre régime industriel, dans lequel une grande partie de l’apport calorique provient des glucides [principalement simples], est l’un des facteurs à l’origine de l’augmentation de l’incidence de la maladie d’Alzheimer et de la démence.

L’étude sur la mémoire, les risques de maladies neurodégénératives et le sucre

Les chercheurs de Cincinnati se sont demandé si un régime pauvre en glucides pouvait aider le cerveau des personnes âgées à mieux fonctionner. Ils ont donc fait une expérience auprès de 23 sujets âgés âgés de 70 ans en moyenne et qui commençaient à perdre la mémoire.

cetoneLes chercheurs ont divisé leurs sujets en deux groupes. Un groupe a reçu un régime «normal» pendant six semaines où la plus grande partie de l’énergie était fournie par les glucides [High carb]. L’autre groupe prenait un régime alimentaire contenant très peu de glucides [Low Carb]. Ce dernier est parfois appelé régime «cétogène» lorsqu’une majorité des calories consommées proviennent des protides et des graisses.

«Cétogène» fait ici référence à un régime alimentaire qui entraîne la libération de cétones. Les cétones [leur structure de base est illustrée ci-contre] sont libérées lorsque le corps se met à brûler des graisses plus longtemps. Les cétones sont des fragments d’acides gras décomposés. L’organisme les utilise alors pour obtenir de l’énergie.

 

regime-cetogene

 

Les sujets du test ont essayé de s’en tenir à un apport quotidien de 20 grammes de glucides par jour. Ils n’ont pas toujours géré au mieux leurs apports mais ils ont très bien réussi dans l’ensemble. Juste avant le début et juste après la fin de la période de 6 semaines, les chercheurs ont testé la mémoire de leurs sujets. Les chercheurs ont examiné la capacité des sujets âgés à se souvenir des mots [Verbal Memory] et de leur capacité à commander des chiffres et des lettres [Memory].

Les résultats de l’étude scientifique en rapport à la mémoire

Les scores des deux tests se sont améliorés avec le régime cétogène.

regime-cetogene-memoire

memoire-regime-cetogene-ou-glucides

Plus le niveau d’insuline était bas, plus les scores étaient élevés. “Les corps cétoniques urinaires n’ont pas été détectés chez les sujets en régimes alimentaires riches en glucides. Mais ils étaient présents chez les sujets à régime faible en glucides alors que les taux de corps cétoniques étaient liés aux performances de la mémoire”, écrivent les chercheurs.

Conclusion

Ces conclusions pourraient nous faire penser qu’un régime pauvre en glucides protège le cerveau du vieillissement. Les chercheurs conseillent toutefois la prudence. “Si cette approche devait s’avérer efficace et présenter des avantages au-delà de la période d’intervention, elle pourrait être appliquée de manière intermittente en tant que stratégie préventive, une approche qui atténuerait de nombreuses préoccupations concernant les restrictions chroniques et sévères en glucides.”

Source de l’article: Less carbs, better memory

Source Ergo-log: Neurobiol Aging. 2012 Feb;33(2):425.e19-27.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.