Un squat plus lourd donne un sprint plus rapide

Aucun commentaire

Plus le poids avec lequel vous pouvez faire du squat est lourd, au plus votre sprint sera rapide. C’est ce qu’écrivent des scientifiques du sport de l’Université américaine des Appalaches dans un article publié dans le Journal of Strength & Conditioning Research. Les chercheurs ont sollicités 17 footballeurs professionnels pour leur expérience.

Le-squat

Le squat

Ce n’est pas la première fois que les chercheurs remarquent une relation entre les performances des athlètes réalisées sur les appareils de musculation des cuisses et celles du sprint. Avec ces études, il était également clair qu’au plus les athlètes peuvent lever de poids avec le squat par exemple, au plus ils deviennent rapides sur de courtes distances. Dans cette étude, les chercheurs ont cherché à déterminer si la relation était valable pour les footballeurs américains. Ils ont sélectionné 17 joueurs de football américain bien entraînés [de hauteur moyenne: 1,78 m pour un poids moyen de 86 kg] et mesurés à quelle vitesse ils pouvaient sprinter sur 5, 9 et 37 mètres [5, 10 et 40 yards dans le système anglo-saxon].

Des charges plus ou moins lourdes au squat pourraient-elle améliorer la vitesse d’un sprint ?

Les chercheurs ont divisé les sujets de l’étude en fonction de la capacité d’un joueur à effectuer 1 squat avec un poids plus léger que 1,9 fois son poids corporel ou plus lourd de 2,1 fois son poids de corps. Ils ont ensuite cherché à déterminer si ce dernier groupe de joueurs pouvait sprinter plus rapidement que le premier groupe. Cela s’est avéré être le cas. La relation était plus forte pour le sprint de 37 mètres.

squat-lourd-sprint-rapide

Concernant le sprint de 9 mètres, la relation était un peu moins évidente mais toujours significative (comparez la valeur P ci-dessus avec celle ci-dessous).

sprint-rapide-squat-lourd

La tendance était encore visible pour les sprints de 5 mètres alors que les hommes les plus forts sprintaient plus rapidement, mais la relation n’était pas statistiquement significative.

Les athlètes pour lesquels la capacité de sprint est importante pourraient améliorer leurs performances en travaillant leurs squats, spéculent les chercheurs. Un entraînement substantiel visant une augmentation de la force a une forte probabilité de contribuer à l’augmentation de la capacité de sprint sur le terrain.”

Source de l’article: Heavier squat, faster sprint

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2009 Sep;23(6):1633-6.

Eric Mallet

PS: Pensez à vous inscrire à la newsletter afin de vous tenir informé de la sortie des nouveaux articles.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.