Une vie sédentaire conduit à une détérioration plus rapide de l’organisme

Aucun commentaire

Les gens d’une cinquantaine d’années ayant un mode de vie sédentaire dégénèrent plus rapidement physiquement que leurs homologues plus actifs. C’est ce qu’ont découvert les épidémiologistes du Fred Hutchinson Cancer Research Center à Seattle. L’exercice régulier réduit l’effet négatif d’un mode de vie sédentaire, mais ne l’annule pas pour autant.

La sédentarité pourrait augmenter la dégradation de la condition physique

sedentariteJusqu’à récemment, les chercheurs de l’anti-âge pensaient que les gens restaient en meilleure forme s’ils s’adonnaient à une activité physique régulière – au moins une demi-heure par jour d’exercice d’intensité modérée. Plus, c’est mieux.

Et les chercheurs pensent toujours que c’est le cas. Ils ont pris en compte un facteur supplémentaire durant ces dernières années: le nombre d’heures par jour que vous passez assis. Au plus vous le faites, au plus vous êtes susceptible de mourir, selon ce qu’en disent les études. Peu importe ce que vous apportera une demi-heure quotidienne d’exercice intensif, rester assis pendant plusieurs heures est toujours mauvais pour vous. Regarder la télévision, manger, rester assis dans la voiture – ne pas bouger pendant des heures n’est pas bon pour notre corps; même si vous faites régulièrement des exercices intensifs.

Une vie sédentaire est préjudiciable à la santé, surtout après 50 ans

En 2012, des chercheurs de l’Hutchinson Cancer Research Center ont  publié les résultats d’une étude épidémiologique qui montrent qu’un  mode de vie sédentaire accélère la vitesse à laquelle les plus de cinquante ans dégénèrent physiquement. Les chercheurs ont surveillé 60000 femmes qui prenaient part à une étude à grande échelle: le Women’s Health Initiative Study Observation. Sur la période 1993-1998, lorsque l’étude a commencé, les femmes étaient âgées de 50 à 79 ans.

Les chercheurs ont enregistré la durée d’exercice physique que des femmes avaient réalisées chaque jour et le nombre d’heures par jour qu’elles avaient passées assises ou couchées. La quantité d’exercice physique était enregistrée en heures MET (Medium Exercice Training/Entraînement à intensité d’exercice modérée) par semaine. Une heure de marche à une vitesse raisonnable équivaut à trois heures MET. La norme nécessaire selon les scientifiques sportifs est de 15-20 heures MET par semaine.

L’impact négatif de la sédentarité sur la santé s’aggrave avec le temps

Trois ans après le début de l’étude [Y3] [sur la période 1996-2001], les chercheurs ont évalué la condition physique des femmes. Ils l’ont fait de nouveau en 2005 [ES1], 2006 [ES2] 2007 [ES3] 2008 [ES4] et 2009 [ES5]. Les chercheurs ont évalué les femmes sur une échelle de 0 à 100. Plus le score est élevé, meilleure est la condition physique des femmes.

Au moins les femmes font de l’exercice, au plus l’effet négatif d’un mode de vie sédentaire se fait sentir. Dans les figures ci-dessous, Q1 représente les femmes qui ont passé moins de six heures assises par jour, Q2 représente les femmes qui sont restées 6-8 heures assises par jour, Q3 les femmes à 8-11 heures  assises par jour et T4 pour les femmes qui ont passé plus de 11 heures chaque jour à rester assises.

sedentarite-degradation-physique

sedentarite-degradation-organisme

manque-activite-physique-degradation-metabolisme

sedentarite-degradation-organisme

La sédentarité conduit à une dégradation accélérée de l’organisme

 

«L’impact des messages de santé publique pour réduire le temps de sédentarité et d’augmenter les niveaux d’activité sont susceptibles de conférer des avantages santé plus larges“, concluent les chercheurs. «Les messages ciblés pour réduire le temps passé à des activités sédentaires peuvent avoir un potentiel d’impact lorsqu’ils sont associés à des recommandations d’activité physique régulière pour les personnes âgées.

Article Ergo-Log: Sedentary lifestyle causes body to deteriorate faster

Source Ergo-log: J Aging Res. 2012;2012:271589.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.