La vérité viendra t-elle des plantes, partie III: les collègues musclés du Tribulus Terrestris dont on ne vous parle pas !

Aucun commentaire

tribulus-terrestris-testosteroneDans le monde parfois houleux du complément alimentaire, certains mythes s’accrochent au point que même si ça ne sert pas à grand chose, on continue à vous les vendre. C’est précisément le cas pour le Tribulus Terrestris. La légende de ces athlètes bulgares ayant gagné une compétition d’haltérophilie avec le Tribulus n’a jamais été vérifiée. Nous ne saurons donc jamais s’ils n’avaient pas pris autre chose en réalité. Quant à dire que le Tribulus Terrestris influence à la hausse la libération de l’hormone lutéinisante, sur le plan hormonal, ce n’est pas suffisant pour créer une libération massive de testostérone. Affirmer ensuite que le Tribulus Terrestris permettrait une augmentation de 30% de la testostérone, c’est ridicule. Si on se base sur un taux moyennement faible de 400 ng/dl de sang, une élévation de 30% signifierait que la barre des 500 ng/dl de sang est dépassée, ce qui ne fait aucune différence sur les performances athlétiques. Encore faudrait-il que cette élévation soit vérifiée individuellement, ce qui reste hypothétique. Cela ne veut pourtant pas dire que que le Tribulus Terrestris soit totalement inutile.

En réalité, la recherche scientifique affirme plutôt que des personnes présentant un taux particulièrement bas de testostérone pourraient profiter du Tribulus pour retrouver une sécrétion de testostérone plus conforme avec des valeurs moyennes. En outre, le Tribulus Terrestris a prouvé scientifiquement qu’il avait d’autres fonctions, notamment celle de limiter l’apparition des calculs rénaux.

Quand on vous parle du Tribulus, qui ou que croire en réalité ? 

tribulus-alatus-testosteroneEn vérité, le monde végétal ne se réduit pas à quelques plantes ou extraits végétaux sur lesquelles on va bâtir un mythe et vous vendre des rêves, bien heureusement. La recherche scientifique et clinique continue de mettre à jour d’autres végétaux dont l’influence sur le système hormonal androgène humain a été constatée. Cependant, la recherche en arrive encore assez rarement à expliquer le mécanisme physiologique et biochimique qui tient à ces résultats d’études. Ci dessous, je vous présenterai quelques-un de ces végétaux, en rapport à des expériences cliniques déjà réalisées ces dernières années. Naturellement, l’ensemble des articles donnés en référence sont accessibles sur la bible scientifique américaine www.pubmed.org. Les liens vous sont donnés pour chaque exemple.

Le Tribulus Alatus, Un Tribulus qui sert vraiment à quelque chose ?

A priori, une variante du Tribulus, nommée Alatus, pourrait présenter un intérêt plus élevé pour les athlètes de la force et du bodybuilding. Originaire du désert du Sahara, le Tribulus Alatus présenterait aussi une activité antioxydante, telle que révélée par de récentes études cliniques. Sur le plan athlétique, la variété Alatus semble être plus prometteuse que son cousin Terrestris, son potentiel anabolisant semble être un peu plus réel, à l’opposé de la variété Terrestris. Pour l’instant, les quelques études qui se sont penchés sur le Tribulus Alatus font état d’une augmentation du taux de testostérone sanguin significative.

Article Ergo-log: Not Tribulus Terrestris but Tribulus Alatus.

Dans ce cas, une augmentation significative du taux de testostérone entraîne, comme vous le savez, une augmentation de la force, de la masse sèche et de l’endurance; si la variété alatus du Tribulus tient ses promesses. Cependant, il faut tenir compte du fait que ces études ont été effectuées sur des rats et qu’il n’existe pas pour l’instant d’études réalisées avec des athlètes. Rappelez-vous également que même si la variété Alatus contient plus de saponines que son cousin terrestris, nous n’avons aucune certitude quant à la possibilité de métabolisation enzymatique de ces substances végétales.

Source Pub Med: Int Braz J Urol. 2007 Jul-Aug;33(4):554-8; discussion 558-9.

Temraz A. et Al., Steroidal saponins from the aerial parts of Tribulus alatus Del., Phytochemistry. 2006 May;67(10):1011-8.

Le Massularia Accuminata, une plante africaine aux effets démontrés…

En 2008, des chercheurs du Niger ont entrepris des études cliniques sur la Massularia Accuminata, une plante dont on soupçonne la capacité d’orienter à la hausse les hormones androgènes humaines. L’article d’Ergo log traitant du sujet précise également qu’il existe une raison bien précise pour laquelle la recherche sur les végétaux connaît une telle explosion. Selon eux, le gouvernement américain ferait la chasse aux nouvelles formules de prohormones modifiées dans le but d’être considérée comme “légales”. Cela expliquerait pourquoi certaines marques de compléments douteux se tournent aujourd’hui vers des végétaux au potentiel androgène plus affirmé que les plaisanteries du genre Tribulus Terrestris. A vrai dire, il en existe plusieurs et le Massularia Accuminata pourrait bien faire partie des plus intéressants d’entre eux.

C’est d’ailleurs en 2011 que les nigériens publièrent leurs résultats dans un magazine Evidence Based Complementary and Alternative Medicine. Au cours de cette étude, des doses de 250, 500 et 1000mg de Massularia Accuminata avaient été données à des rats sur une période de 5 jours. Au cours de cette période, le taux de testostérone et de libido des rats avait augmenté.

Massularia-accuminata-et-testosterone

Massularia-accuminate-et-testosterone

Massularia-et-testosterone

La période de copulation des rats mâles était relative à l’administration de l’extrait végétal en question, au plus la dose  était élevée, au plus la copulation et le nombre de copulations étaient élevés elles aussi. Le Massularia Accuminata semblerait être efficace (du moins pour des rats de laboratoire). Toujours est-il que les chercheurs ont tenté d’expliquer l’influence du Massularia sur l’organisme par le biais de plusieurs voies biochimiques, le schéma expliquant leur théorie est ici.

L’Ocinum Sanctum, un drôle de spécimen végétal…

Si les deux végétaux dont nous venons de parler sont intéressants sur le plan clinique, autant dire que l’Ocinum Sanctum (Holy Basil ou Tulsi en médecine ayurvédique) l’est encore bien plus.  Pour ceux qui s’y intéresse de près, ce document PDF est particulièrement bien résumé: Holy Basil. Originaire de l’Inde, c’est à l’université de médecine de Sharma que des études cliniques ont été réalisées. Selon les dires des chercheurs, le niveau de testostérone n’a pas pu être mesuré car dépassant les limites de mesure (voir ci-dessous).

Article Ergo-log: Testostérone levels go off the scale with Holy Basil

En Inde, et selon la médecine ayurvédique, le Tulsi est connu pour de très nombreuses indications (si vous avez lu le PDF plus haut). Parmi les substances actives retrouvées on dénombre l’eugénol, le carvacrol, de nombreuses substances dont des vitamines et plusieurs acides gras dont l’acide ursolique que vous devriez déjà connaitre si vous suivez mes articles. Considéré comme un adaptogène, l’Holy Basil est doté de nombreuses vertus selon l’Ayurveda mais également par la science occidentale si on en croit ce que nous venons de lire. Les références traditionnelles de l’Inde conseillent la prise de l’Ocinum Sanctum en cas de rhume, de mal de tête, de problèmes d’estomac, d’inflammations, de maladies cardiovasculaires et encore bien d’autres indications.

Ce qui intéressa cependant les chercheurs concerne l’usage de cette plante en tant que contraceptif. Les expériences cliniques ont alors eu lieu sur des lapins (qui avaient reçu 2 grammes de feuilles pendant 30 jours). Les résultats furent convaincants et conformes à ce qui était connu sur ce végétal, une baisse de la concentration du sperme de 45% a été constatée mais le plus étonnant concerne l’augmentation de la testostérone, tout simplement multiplié par 5:

Ocinum-sanctum-holy-basil-et-la-testosterone

Note du traducteur: Généralement, au-dessus de 1000ng/dl de sang, on peut soupçonner un dopage quelconque; ici la limite des 1500ng/dl de sang est dépassée ??

La FSH a été divisée par 5, de même pour l’hormone lutéine.

FSH-et-Ocinum-sanctum

Les chercheurs pensent que l’Ocinum Sanctum devraient contenir des analogues végétaux aux androgènes humains, ce qui augmenterait suffisamment le taux de testostérone pour bloquer la libération de LH (hormone lutéinisante) mais pas suffisamment pour s’accumuler dans les testicules à une concentration suffisante pour une spermatogenèse normale. Dans tous les cas, la baisse de LH entraîne une diminution de la production testiculaire de testostérone par les cellules de Leydig, ce qui réduit la spermatogenèse.

Note du traducteur: Étonnamment, la prise de l’Ocinum Sanctum revient à ce qui pourrait être considéré comme une prise externe d’hormone androgène qui pourrait couper la production de sperme et de testostérone par les testicules. Ici, on est loin des mythes ou de la demi-mesure du Tribulus Terrestris (et scientifiquement constaté qui plus est). Cela n’en fait pas moins un végétal potentiellement néfaste pour votre santé. Consultez un professionnel de santé avant de prendre de l’Ocinum sanctum, comme pour n’importe quel autre végétal d’ailleurs.

Le Bulbine Natalensis n’est pas le dernier à faire parler de lui…

En effet, le Bulbine Natalensis est, au départ, conseillé par les herboristes en cas d’impuissance sexuelle. C’est en 2009 que des chercheurs de l’université de Ford Hare en Afrique du Sud ont testé le Bulbine Natalensis sur des rats mâles pendant une semaine.

Article Ergo-log: The Viagra effect of testosterone booster Bulbine Natalensis

Un groupe de contrôle recevait 50mg de sildenafil par kilo de poids de corps, la substance active du Viagra. Celle-ci n’a pas d’effet sur la testostérone et l’hormone lutéinisante. Comme constaté, le Bulbine Natalensis a des effets constatés à des doses de 25 et de 50mg par kilo de poids de corps.

Bulbine-natalensis-testosterone-et-hormone-luteine

Bulbine-natalensis-et-testosterone-loin-devant-les-effets-pretendus-par-le-tribulus-terestris

Le schéma du haut montre que les extraits végétaux conduisent à une augmentation de la copulation des rats. Les effets du Bulbine Natalensis seraient supérieurs à ceux du Viagra. Les résultats de l’expérience prouvent surtout que ces extraits végétaux augmentent l’intérêt sexuel des rats.

Toujours est-il que les effets sur le taux de testostérone sont tout aussi encourageants. Selon une autre étude publiée en 2010 par les mêmes chercheurs, l’extrait de Bulbine Natalensis activerait les enzymes des testicules. Cependant, des effets secondaires notables ont été notés par les chercheurs, notamment au niveau des reins et du foie. Ce végétal n’est donc pas recommandable à des fins de supplémentation.

Les conclusions de la recherche scientifique sur ces végétaux

Finalement, tout ceci porte à croire que l’on peut raisonnablement penser qu’une utilisation intelligente d’extraits végétaux reposant eux-mêmes sur de solides études scientifiques est envisageable. Mais si l’élévation du taux de testostérone est aussi importante pour certains extraits de plantes, il deviendrait dès lors impossible de faire le tri entre ceux qui utilisent des substances illicites et ceux qui utiliseraient des extraits végétaux, du moins en compétition. Disons que pour l’instant, nous n’en sommes pas encore là. Les fabricants de compléments alimentaires n’utilisent toujours pas ou très peu les végétaux cités dans cette étude et lorsqu’ils le font, les prix sont élevés. Soit à cause de la disponibilité réduite des substances végétales, soit parce qu’ils bénéficient d’une exclusivité quelconque et qu’ils en profitent aussi pour faire monter les prix en s’appuyant sur un argument de nouveauté.

Espérons que tout ceci pourra bientôt changer mais d’ici là, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.