L’alpha-carotène, l’élixir de vie des carottes

1 Commentaire

L’antioxydant alpha carotène est étroitement lié au bêta carotène que l’on retrouve en grandes quantités dans les carottes. Celui-ci a nettement réduit le taux de mortalité chez des adultes selon cette expérience statistique. Chez les personnes ayant un IMC élevé, un apport élevé d’alpha carotène pouvait presque réduire de moitié le risque de mourir, comme les épidémiologistes des Centers for Disease Control and Prevention l’ont découvert.

L’expérience scientifique sur l’alpha carotène

Les-carottes-source-de-l-alpha-carotene-et-du-beta-carotene

Image deco.fr

Les chercheurs ont suivi environ 50000 américains sur la période 1988-1994 jusqu’en 2006 dans le cadre de la troisième enquête d’examen national sur la santé et la nutrition (NHANES III). Au début de l’étude, les participants du NHANES III étaient âgés de 20 ans ou plus, et les chercheurs ont mesuré la concentration d’alpha carotène dans leur sang. En 2006, ils ont voulu savoir si les participants étaient encore en vie et s’il y avait une relation entre la survie et le niveau d’alpha carotène mesuré précédemment.

La meilleure source d’alpha carotène est celle de la carotte qui pousse dans votre jardin. Environ 75% de l’alpha-carotène présent dans un régime alimentaire occidental provient des carottes. 200 grammes de carottes cuites contiennent environ 7,5 mg d’alpha-carotène et environ 16,5 mg de bêta-carotène antioxydants.

Comme le bêta-carotène, l’alpha-carotène peut être synthétisé en vitamine A mais plus faiblement que pour le bêta-carotène. D’autre part, les fumeurs ou les personnes qui travaillent avec un risque d’amiante feraient mieux d’éviter les suppléments qui contiennent des quantités élevées de bêta-carotène ou de vitamine A car ils augmenteraient le risque de développer un cancer du poumon.

La vitamine A est une hormone qui dirige le processus de différenciation des cellules et il est probable qu’un taux élevé de vitamine A soit le facteur qui fait que les suppléments de bêta-carotène sont un peu plus risqués en termes de probabilité cancérigène. Cependant, le bêta-carotène consommé à partir de sources alimentaires a des effets positifs sur la santé.

Les résultats de l’étude

Les chercheurs ont découvert qu’au plus leurs sujets présentaient un taux élevé d’alpha carotène dans le sang, au plus leur risque de décès diminuait, comme le montre les tableaux ci-dessous.

Alpha-carotene-et-risque-de-mortalite

L-alpha-carotene-reduit-le-risque-de-mortalite

L’alpha carotène avait surtout démontré des effets cardiovasculaires positifs assez prononcés, comme le tableau ci-dessus le montre. Mais en fait, l’apport élevé d’alpha carotène antioxydant a réduit le risque de mortalité pour toutes les causes fréquentes de décès.

Lorsque les chercheurs analysèrent leurs données de plus près, ils remarquèrent que l’alpha-carotène avait réduit le risque de mortalité légèrement plus chez les personnes ayant un IMC de 30 ou plus, chez les personnes âgées entre 45 et 65 ans et chez les personnes ayant une pression artérielle saine. Pour ces groupes, la réduction de la mortalité était d’environ de 50%. En plus, un niveau d’alpha carotène élevé a également réduit la mortalité de quelques dizaines de pourcents dans d’autres groupes.

L-antioxydant-alpha-carotene-reduit-les-risques-de-mortalite

Donc, pour résumer: l’alpha carotène a eu un effet positif sur l’ensemble des facteurs étudiés, chez tous les sujets. Et comme le disent les chercheurs, c’est vraiment un peu spécial.

Conclusion de l’étude statistique

“Nos résultats ont montré que les concentrations d’alpha carotène sériques étaient inversement associés au risque de décès pour toutes causes dont les maladies cardiovasculaires, le cancer et toutes les causes, autres que les maladies cardiovasculaires et le cancer”, concluent-ils. “Ils ont également montré que l’association inverse était indépendante des caractéristiques démographiques, des habitudes de vie et des facteurs traditionnels de risque de santé.”

Article Ergo-log: Alpha-Carotene: the life elixir in carrots

Source Ergo-log: Arch Intern Med. 2011 Mar 28;171(6):507-15.

———————————

NdT: Finalement, on commence à se faire une bonne idée d’un régime alimentaire et de quelques compléments intéressants pour préserver notre santé. Des carottes, du brocoli (bio de préférence), beaucoup d’autres légumes et des fruits, un bon multivitamines riche en vitamines B, de la vitamine D, du magnésium, du curcuma et du NAD+ pour l’énergie !

Ça commence à ressembler à une bonne base…

A part ceci, et même si c’est sans doute ce que j’ai écrit de plus important depuis le début de mon blog, pas d’autres articles avant lundi, FIBO Oblige. Je vous retrouve avec un article de Sébastien Bême sur l’entraînement fonctionnel. Mais d’ici là, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

1 commentaire

  1. Bauens Mike -  19 novembre 2018 - 22 h 50 min

    Article très intéressant.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.