La diosgénine, la molécule de structure stéroïdienne du Smilax et de l’Igname sauvage

La diosgénine du smilax et de l'igname sauvageIl y a vingt ou trente ans, des milliers de culturistes prenaient des extraits de plantes telles que le Smilax officinalis [salsepareille] et la Dioscorea esculenta [igname sauvage]. Ces extraits contenaient de la diosgénine, une molécule de structure stéroïde [formule structurelle présentée ci-contre]. En fin de compte, une étude japonaise sur l’animal publiée dans le Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology, suggère que la diosgénine présenterait effectivement un effet anabolisant.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Stratégie pour la longévité: Gardez un taux de DHEA, testostérone et IGF 1 élevé

DHEA en capsulesLes plus de 65 ans cherchant à optimiser leurs chances de survie devraient maintenir des concentrations de DHEA, de testostérone et d’IGF-1 élevé dans leur organisme. Ceci est d’ailleurs suggéré par une étude épidémiologique que les chercheurs italiens de l’Université de Parme ont publié en 2007 dans les Archives of Internal Medicine.

L’étude scientifique sur les taux d’hormones endogènes

Les chercheurs ont suivi 410 hommes âgé de 65 à 92 ans pendant 6 ans. Juste avant le début de l’étude scientifique, ils ont mesuré la concentration de DHEA-S, de la testostérone biodisponible et de l’IGF 1 présent dans le sang des sujets de l’expérience.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Après 65 ans, la DHEA booste la prise de masse musculaire

Représentation moléculaire de la DHEALes plus de 65 ans – hommes et femmes confondus – accumuleraient plus de masse musculaire et de force s’ils prenaient 50 mg de DHEA en association avec l’entraînement de résistance. Une étude de 10 mois effectuée par Dennis Villareal et John Holloszy de l’Université de Washington le confirme.

La DHEA, les muscles et la testostérone

La DHEA – de son nom complet déhydroépiandrostérone – a peu d’effets propres mais elle peut se convertir en hormones stéroïdes bioactives, y compris les agonistes PPAR 7-oxo-DHEA (présentée comme 7 kéto-DHEA), en hormones sexuelles comme l’estradiol et la testostérone. La DHEA est produite dans les glandes surrénales mais après 25 ans, la production diminue avec l’âge. Lorsque vous atteignez 75 ans, votre niveau de DHEA représente seulement 20% de ce qu’il était quand vous aviez 25 ans.

En savoir plus »
Aucun commentaire