Le Ginkgo biloba augmente les effets positifs de l’activité physique sur votre cerveau

ginkgo-biloba-activite-physique

Image Leon Huang – Pexels.com

L’activité physique, et certainement l’activité physique intense, est aussi bonne pour votre cerveau que pour les cellules de vos muscles. Et il se pourrait que l’effet cérébral positif de l’activité physique soit plus fort si vous utilisez également un supplément de Ginkgo biloba. Du moins, c’est ce qu’écrivent des scientifiques polonais dans Nutrients.

L’étude sur le Ginkgo biloba, l’activité physique et le système nerveux central

Pendant 6 semaines, les chercheurs ont donné à 9 étudiants masculins en bonne santé, âgés de 20 à 24 ans, 2 capsules contenant un extrait de Ginkgo biloba au petit déjeuner chaque jour. Chaque capsule contenait 80 milligrammes d’extrait, avec 9,2 milligrammes de glycosides flavonoïdes et 4,8 milligrammes de lactones terpéniques. Les chercheurs polonais ont utilisé le produit Ginkoflav Forte d’Olimp Labs. Un groupe témoin de 9 autres étudiants a reçu un placebo.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Existe t-il un rapport entre le Ginkgo biloba et l’obésité ?

ginkgo-biloba-feuillesLes personnes obèses qui ne seraient pas disposées à faire plus d’exercice ou à manger plus sainement pourraient peut-être commencer par prendre du Ginkgo biloba. Cela pourrait les aider à éviter que leur surcharge pondérale finissent par créer des problèmes réels de santé et à réduire leurs risques de développer un diabète ou d’autres maladies. Les nutritionnistes brésiliens de l’Université Féderale de Sao Paulo parviennent à cette conclusion dans une étude animale publiée dans le Brasilian Journal of Medical and Biological Research.

Le Gingko biloba et l’insuline

Selon une étude publiée en 2012 dans Biomedical Research Int., le Ginkgo biloba réduirait le taux de sucre sanguin de rats diabétiques et pourrait améliorer la libération d’insuline chez l’homme, lui aussi diabétique. Conscients de cela, les chercheurs brésiliens ont avancé l’hypothèse selon laquelle ce végétal, qui améliorerait théoriquement le travail de l’insuline, pourrait aider les muscles à absorber plus de glucose. En conséquence, le Ginkgo pourrait protéger les personnes obèses, qui mangent tellement qu’elles risquent de développer un diabète de type 2, contre la maladie.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le Ginkgo Biloba fait preuve d’effets anabolisants sur les muscles âgés

Feuilles de Gingko bilobaLes athlètes qui ne sont plus dans la fleur de leur jeunesse pourraient profiter des extraits de feuilles d’un arbre centenaire, le Ginkgo biloba. Du moins, si vous extrapolez les résultats d’une étude animale publiée récemment dans la revue prestigieuse PLoS One, pour y inclure les humains. Ces extraits végétaux auraient un effet anabolisant chez les rats âgés: ils inverseraient le processus de vieillissement catabolique des tissus musculaires.

Le Ginkgo biloba influencerait positivement la longévité

Le Ginkgo biloba serait un complément de longévité particulièrement intéressant. Dans les études animales et épidémiologiques, des extraits de Ginkgo biloba prolongent la durée de vie. Des études sur les vers ont montré que les extraits de ginkgo pouvaient protéger le tissu musculaire de la dégénérescence qui se produit avec le vieillissement. Les chercheurs, qui travaillent dans des instituts de recherche en France, comme l’INSERM et le CNRS se sont montrés particulièrement intéressés par ce dernier aspect. Ils se demandaient si le Ginkgo biloba pouvait agir contre la sarcopénie.

En savoir plus »
Aucun commentaire