Des doses massives de curcumine boostent les effets de l’entraînement sur les muscles

2 Commentaires

curcumineLes athlètes qui cherchent à étendre leur capacité d’endurance pourraient obtenir de meilleurs résultats en prenant de fortes doses de curcumine. La  supplémentation en curcumine pourrait aussi aider ceux qui essaient de perdre du poids avec des entraînements de cardiotraining intenses. C’est du moins la conclusion à laquelle nous en sommes arrivés, après avoir lu une étude sur l’animal que les physiologistes de l’Université de Kanazawa au Japon ont publiée dans Metabolism.

L’expérience scientifique

Les chercheurs ont injecté de la curcumine directement dans l’intestin grêle de rats. Les doses utilisées étaient de 50 et 100 mg de curcumine par kilo de poids corporel et par jour. L’équivalent humain de ces doses serait de 600 à 1200 mg par jour environ. Et parce que l’administration intrapéritonéale de la curcumine est environ deux fois plus efficace que l’administration orale, vous devriez doubler ces doses élevées (!)

La curcumine n’est pas facilement assimilable

La curcumine (structure ci-dessous) n’est pas facilement assimilable, ce qui explique les fortes doses. Cependant, les fabricants de suppléments ont mis au point différentes méthodes pour augmenter l’absorption de la curcumine de manière à ce que des doses élevées ne soient plus désormais nécessaires. Vous pourrez d’ailleurs lire d’autres articles sur sa biodisponibilité prochainement.

CurcumineSi nous pouvons réellement croire les messages postés sur certains forums de bodybuilding, des bodybuilders quelques peu téméraires ont trouvé un moyen de contourner la faible disponibilité de l’extrait du curcuma. Ils utilisent des préparations injectables (!) contenant la substance. Ils pensent que des doses de plusieurs centaines de milligrammes par jour pourraient améliorer les effets des stéroïdes sur la composition corporelle et leur fournir une protection contre les effets secondaires. Certains utilisateurs affirment que leurs muscles travaillent avec plus d’intensité, de même qu’ils observeraient une perte de graisse et une amélioration de leur capacité d’endurance.

Résultats de l’expérience sur la curcumine

Toutefois, les japonais ne s’intéressent pas au bodybuilding. Ils voulaient savoir si une supplémentation de la substance active du curcuma aurait pu booster les effets de l’entraînement d’endurance et si oui, comment. Ils ont essayé de répondre à cette question en analysant les cellules musculaires d’animaux à la fin de leur expérience.

Les chercheurs ont constaté un nombre plus important de mitochondries dans les cellules musculaires des animaux qui n’avaient réalisés aucun entraînement mais qui avaient reçus de la curcumine [CD50] [CD110] par rapport aux animaux qui n’avaient pas réalisés d’entraînement non plus et qui n’avaient pas pris la substance active du curcuma [DMSO], comme le montre le tableau ci-dessous.

Effets-de-la-curcumine-sur-le-nombre-de-mitochondries-cellulaires

Les effets de la curcumine sur le nombre de mitochondries

L’entraînement en endurance [RTE] a conduit à une plus grande augmentation du nombre de mitochondries que la supplémentation en curcumine ne l’a fait mais l’augmentation des mitochondries à la suite de l’entraînement d’endurance était encore plus grand lorsqu’il a été combiné avec la curcumine. Au plus les cellules ont de mitochondries musculaires, au plus elles peuvent convertir les nutriments en énergie. La capacité d’endurance augmente, de même que la dépense calorique.

Les chercheurs ont découvert que la substance active augmentait la concentration des cAMP dans les cellules musculaires. Le cAMP est une molécule messagère nécessaire à la communication interne au sein des cellules. En outre, la curcumine augmente la concentration des protéines actives SIRT1 et AMPK. Les Japonais nous ont offert le tableau ci-dessous pour résumer le fonctionnement probable de la curcumine.

La-curcumine-active-plusieurs-proteines-et-messagers-cellulaires-cAMP-AMPK-et-SIRT1

L’organisme qui a financé l’étude scientifique

L’expérience scientifique réalisée par les chercheurs n’a pas été financée par un fabricant de suppléments de curcuma mais par les gouvernements japonais et indonésien.

Source de l’article: Hefty dose of curcumin boosts effet of training on muscles

Source Ergo-log: Metabolism. 2015 Oct;64(10):1334-47.

Eric Mallet

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Maddaloni christophe -  2 mai 2016 - 18 h 39 min

    Passionnant tes articles , une enorme source d’informations.
    félicitation pour ton boulot

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.