A 40 ans, vous réagissez (presque) aussi bien aux sports de force qu’à 18 ans

1 Commentaire

Généralement, les jeunes hommes et femmes âgés de 18 à 19 ans prennent un peu plus de force musculaire que les hommes et les femmes âgés. La différence est statistiquement significative mais faible, au point que vous pouvez à peine la remarquer. Des chercheurs de l’Université de Floride centrale en arrivent à cette conclusion. Ils l’ont publié dans le Journal of Strength & Conditioning Research.

Une recherche clinique sur la force musculaire qui mobilisa 600 personnes

Leur recherche représente la plus grande étude sur l’âge et l’efficacité de la force à lentraînement de musculation jamais publiée. Les chercheurs ont étudiées environ 600 hommes et femmes âgés entre 18 et 39 ans. Certaines études disent que des sédentaires sont plus forts à l’âge de 40 ans, qu’ils maintiennent leur force entre 40 et 50 ans puis commencent à la perdre. Selon d’autres études, la baisse de la force musculaire chez des personnes qui n’ont jamais travaillé la force commence après 30 ans. En réalité, peu de recherches ont été faites sur l’âge et l’effet de l’entraînement de la force mais nous savons que les plus de 60 ans répondent moins bien à l‘entraînement de la force que les jeunes.

Quel rapport entre l’âge et l’efficacité de l’entraînement de force ?

Les chercheurs voulaient en savoir plus sur la question de l’âge et l’efficacité de l’entraînement. Donc, ils ont demandé aux sujets de leur expérience d’entraîner leurs bras pendant 12 semaines. Les sujets se sont rendus en salle de musculation 2 fois par semaine. Ils y ont fait des exercices comme le preacher-curl, l’extension des triceps, des curls concentrés, triceps kickback et des curls debout. Ils ont réalisé 3 séries de chaque exercice avec deux minutes de repos entre les séries.

Les chercheurs ont progressivement augmenté le poids. Dans les semaines 1 à 4, les sujets entraînés utilisaient des poids avec lesquels ils pouvaient faire un maximum de 12 répétitions. De la semaine 5 à 8, ils ont travaillé avec des poids leur permettant de faire 8 répétitions. En semaines 9 à 12, ils ont utilisé des charges qu’ils ne pouvaient simplement soulever que 6 fois. Au début de l’expérience, il n’y avait pas de différences notables entre les biceps des sujets, même si les biceps des sujets plus âgés étaient légèrement plus gros.

prise de force et de masse musculaire en fonction de l'âge

A la fin des 12 semaines, les biceps des sujets étaient devenus plus larges et plus forts. Au plus les sujets étaient jeunes, au plus l’augmentation de la force était importante {1RM}.

croissance et prise de muscle des biceps en fonction de l'âge

Concernant les autres aspects, les effets de l’entraînement de résistance étaient similaires pour tous les groupes d’âges. Par exemple, les chercheurs avaient également déterminé l’effet de la contraction isométrique volontaire maximale, un autre aspect de la force musculaire. Concernant cette variable, tous les groupes d’âges avaient fait les même progrès.

L’âge n’est pas un facteur déterminant lorsqu’il s’agit de prendre de la force musculaire

L’effet est limité comme les chercheurs le souligne dans leur conclusion. L’ampleur de cet effet est très faible en comparaison avec la capacité durable du muscle squelettique à s’adapter à la résistance“, écrivent-ils.Le volumet la force musculaire en réponse à lentraînement de résistance ne sont pas influencés par l’âge, de quelque manière que ce soit, une fois dans la quatrième décennie de l’existence.

Source de l’article: At 40, you react (almost) as well to strength training as when you were 18

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2009 Oct; 23(7):1915-20.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

1 commentaire

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.