Le butyrate protègerait les muscles contre le vieillissement

Aucun commentaire

butyrateSi vous voulez prévenir le vieillissement de votre masse musculaire, pensez d’abord à l’entraînement de musculation et à un régime contenant suffisamment de protéines. En second lieu, vous pourriez penser à la concentration de butyrate dans le sang. C’est un élément de preuve obtenu à partir d’une étude sur l’animal réalisée par les biologistes américains de l’Université du Texas ont publié en 2015 dans Aging Cell.

L’étude scientifique sur le butyrate

Les chercheurs ont donné à un groupe de souris, depuis leur 16ème mois (un âge moyen pour une souris de laboratoire) jusqu’à leur 24ème mois de vie (une souris de laboratoire âgée), un aliment composé de 5 % de butyrate de sodium. Un groupe témoin de souris a reçu une alimentation standard.

Pour l’homme, un tel programme de supplémentation serait assez risqué. Ceux qui veulent bénéficier d’une quantité augmentée de cet acide gras dans leur organisme devraient plutôt consommer plus de fibres alimentaires. Les organismes probiotiques les transforment en butyrate ou en d’autres acides gras à chaîne courte comme l’acétate ou le propionate.

Les résultats de l’étude scientifique

Le butyrate n’a eu aucun effet sur le poids corporel des souris mais en ont eu sur leur composition corporelle. Les souris âgées qui avaient pris du butyrate présentaient moins de masse grasse mais plus de masse maigre que celles qui avaient reçu des aliments sans l’acide gras.

butyrate-masse-maigre-masse-grasse

Les souris qui avaient reçu un régime standard ont perdu 23 % de la masse musculaire de leurs pattes arrières entre leur 14e et leur 26e mois de vie. Pour les souris qui avaient reçu du butyrate dans leur alimentation, elles n’avaient perdu que 12 % de leur masse musculaire.

Les cellules de souris âgées de 26 mois [O] recevant du butyrate [Bu diet] ont produit autant de protéines TFAM et de PGC-1 alpha que les cellules de jeunes souris [Y]. Pour les souris âgées de 26 mois ayant pris un régime alimentaire standard [Ctrl diet], la production de protéines TFAM et de PGC-1-alpha avait diminué. TFAM et PGC-1-alpha stimulent la production de mitochondries. Chez les jeunes souris, cependant, l’acide gras en question n’a eu aucun effet positif.

butyrate-acide-gras-anabolisant

Les chercheurs ont également constaté que la consommation d’oxygène des souris du groupe Buyrate était plus élevée que dans l’autre groupe. Cela signifie que les cellules convertissent plus de nutriments en énergie.

butyrate- acide-gras-oxygene

 

Dans leur article, les chercheurs partent de la théorie que le butyrate provoque ces processus physiologiques anti-âge étonnants en inhibant les histone désacétylases. Par conséquent, les cellules musculaires vieillissantes continueraient de fonctionner plus longtemps. Mais les chercheurs l’admettent, le mécanisme est peut-être un peu différent.

Conclusion

“Nous ne pouvons exclure la possibilité que le butyrate exerce ses effets indépendamment de l’inhibition des histone désacétylases”, écrivent les chercheurs. “Outre cette inhibition, le butyrate a deux effets dans la cellule. C’est un acide gras qui peut être utilisé comme source d’énergie mais il peut aussi se lier aux récepteurs couplés aux protéines G impliqués dans la résolution de l’inflammation des intestins. Il faudra cependant déterminer si ces récepteurs ont une fonction dans les muscles squelettiques.”

“Nos données suggèrent que le butyrate (…) pourrait être utilisé pour traiter les maladies métaboliques liées à l’âge et la sarcopénie.”

Source de l’article: Butyrate protects muscles against aging

Source Ergo-log: Aging Cell. 2015 Dec;14(6):957-70.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.