L’encadrement en salle de sport: Ne sous estimez pas l’effet coach !

Aucun commentaire

Les débutants à l’entraînement de force progressent plus vite s’ils bénéficient d’un encadrement intensif. C’est ce qu’écrivent les scientifiques du sport de l’Université de Brasilia dans un article qui sera bientôt publié dans le Journal of Strength & Conditioning Research. Le principal effet des entraîneurs ou d’un bon coach sportif repose sur le fait qu’ils motivent les athlètes à s’entraîner avec une charge suffisante.

L’importance d’un bon coach est plus grande que ce que vous croyez !

coach-de-la-force-athletiqueLes découvertes des Brésiliens ne sont pas complètement nouvelles. La recherche américaine a déjà montré que les débutants du monde de la force ont tendance à s’entraîner avec des poids trop légers. Même en ce qui concerne des femmes bien entraînées, des chercheurs de l’Université du New Jersey ont découvert qu’elles pouvaient mieux progresser si un entraîneur personnel les encourageaient à ajouter un peu plus de poids. [J Force Cond Res. . 2008 Jan; 22 (1): 103-11] La même chose est vraie pour les athlètes expérimentés si l’on en croit les études américaines, ils progressent plus rapidement si un coach travaille avec eux à modifier leur paresse innée. [Med Sci Sport Exerc. 2000 juin; 32 (6):. 1175-1184] [J Force Cond Res. 2004 mai; 18 (2): 316-23].

ne-sous-estimez-pas-l-importance-de-votre-coachIl ne serait donc pas si difficile de conclure que les coachs auront également un effet positif sur les débutants mais personne n’avait étudié la question pour l’instant. C’est précisément ce que les Brésiliens ont fait dans leur étude. Ils ont pris deux groupes de 100 étudiants de sexe masculin. Un groupe s’entraînait 3 fois par semaine dans une salle où il y avait un coach présent pour 25 sujets [LS]. L’autre groupe s’entraînait dans une salle de musculation où il y avait un coach pour 5 personnes [SH]. Selon les experts, le rapport optimal entre le nombre de clients et les entraîneurs dans une salle de musculation se situe quelque part entre 6: 1 et 10: 1.

Avant le début de l’expérience et de nouveau après 11 semaines, les chercheurs ont mesuré les charges que les sujets de test étaient capables de lever en une seul répétition pour le développé couché et les extensions de jambes. Ils ont remarqué que les sujets du groupe HS faisait plus de progrès que ceux du groupe LS.

conseils-de-coach-et-developpe-couche

l'effet coach

Les sujets du groupe LS ont réalisé 1,5% de progrès sur les extensions de jambes et 10,2% avec le développé couché. Les chiffres du groupe HS étaient de 11,8 et 15,9%.

Les coachs n’ont eu aucun effet à savoir si les gens se rendaient en salle de musculation ou non. Les participants des groupes LS et HS ont manqué le même nombre de sessions d’entraînement. Il n’y avait pas non plus de différences dans le nombre de sets réalisés par les 2 groupes. L’effet de motivation des entraîneurs se résumait avant tout au fait qu’ils avaient conseillé à leurs athlètes de mettre sur une charge supplémentaire.

Un bon coach peut vous aider à améliorer vos performances !

Quel que soit l’effet produit par les coachs dans cette étude, à la lecture de l’article des Brésiliens vous ne pouvez pas vous empêcher de vous demander si ce dernier ne pouvait pas être plus grand. On estime que 74,19% des sujets du groupe SH et 36,07% des sujets du groupe LS s’entraînaient avec une intensité maximale sur le banc de développé couché, écrivent les chercheurs. Pour la presse à cuisses, 17,74% des sujets des groupes SH et 9,68% des LS s’entraînaient avec des répétitions maximales.”

Source de l’article: Supervision in the gym: don’t underestimate the coach effect

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2009 Aug 5.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.