Les myrtilles, un allié pour les musclés, on vous dit pourquoi…

Aucun commentaire
myrtilles

Image visualhunt.com

Les myrtilles ne sont pas seulement un super aliment à la mode pour les mordus de santé qui cherchent à renforcer leur système immunitaire et leur santé cardiovasculaire. Elles pourraient aussi intéresser les athlètes qui veulent accélérer leur croissance musculaire. C’est ce que suggère une étude expérimentale sur l’homme publiée par des chercheurs de l’université Cornell dans le Journal of Nutrition.

L’étude sur les myrtilles

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec deux groupes de femmes. Un groupe était composé d’une douzaine de femmes âgées de 21 à 40 ans, l’autre de 10 femmes âgées de 60 à 79 ans. Pendant 6 semaines, toutes les femmes ont reçu 38 grammes de myrtilles lyophilisées par jour.

Juste avant et pendant les 6 semaines, les chercheurs ont extrait des cellules progénitrices musculaires du sang des femmes et les ont étudiées dans leur laboratoire. Les cellules progénitrices musculaires sont des cellules souches produites par le corps qui peuvent être absorbées par les tissus musculaires et se développer en cellules musculaires à part entière. L’étude a été sponsorisée par le US Highbush Blueberry Council, [ushbc.org] une organisation de et pour les producteurs de myrtilles.

Les résultats de l’expérience

La supplémentation en myrtilles a augmenté le nombre de cellules musculaires progénitrices dans le sang des jeunes femmes, mais les baies n’ont eu aucun effet chez les femmes plus âgées

myrtilles-croissance-musculaire

bleuets-croissance-musculaire

La supplémentation en myrtilles semble augmenter la consommation d’oxygène des cellules progénitrices des muscles. Les cellules sont donc devenues plus actives. Le tableau ci-dessous montre clairement comment les baies peuvent stimuler la croissance musculaire. Dans les cellules musculaires progénitrices, les myrtilles ont augmenté la concentration de l’enzyme protectrice de la longévité SIRT1.

myrtilles-sirt1

Conclusion de l’étude sur l’influence des myrtilles sur la croissance musculaire

“Chez les jeunes femmes, les interventions diététiques pourraient être une stratégie réalisable pour améliorer la fonction des cellules progénitrices des muscles et donc, de la régénération musculaire, en modifiant l’environnement sérique”, concluent les chercheurs.

Source de l’article: An unsuspected muscle food: blueberries

Source Ergo-log: J Nutr 2020;150:2412-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.