Pinorésinol et acide vanillique : des composés phytochimiques qui imitent l’effet anabolique de l’IGF-1

Aucun commentaire

Le catalpa, source d'acide vanillique et de pinoresinolLes compléments alimentaires contenant de l’acide vanillique et du pinorésinol, deux composés présents dans plusieurs plantes, pourraient contribuer à stimuler la croissance musculaire. Selon une fascinante étude coréenne in vitro, ces deux composés favorisent l’anabolisme en interagissant avec le récepteur de l’IGF-1.

L’étude sur la fève du catalpa indien

Des chercheurs de l’Institut coréen des sciences fondamentales ont publié dans Molecules à propos de leurs recherches de composés bioactifs présents dans les fèves du haricot indien ou catalpa du Sud; une fève que les botanistes préfèrent appeler Catalpa bignonioides.

En 2008, des chercheurs américains avaient découvert que l’acide catalpique, un acide gras présent dans la fève du catalpa indien, améliorait la composition corporelle des souris, probablement en augmentant leur sensibilité à l’insuline. Les Coréens se sont demandés s’ils pouvaient trouver d’autres métabolites secondaires intéressants dans les haricots indiens.

Résultats de l’étude sur l’acide vanillique et le pinorésinol

Les Coréens ont trouvé 15 substances bioactives potentielles dans les extraits méthanoliques des fèves du haricot indien. Les chercheurs les ont testées séparément in vitro sur de jeunes cellules musculaires. Ils ont d’abord constaté qu’aucune de ces substances n’endommageait les cellules. Ensuite, ils ont constaté que 2 des 15 composés, l’acide vanillique et le pinorésinol, stimulaient la croissance et le développement des jeunes cellules musculaires.

Acide vanillique IGF-1 croissance musculaire

Pinorésinol acide vanillique IGF-1

La concentration optimale pour stimuler la prolifération des cellules musculaires était de l’ordre de quelques microgrammes. Si la biodisponibilité de l’acide vanillique et du pinorésinol n’est pas trop mauvaise, une supplémentation en ces deux substances phytochimiques pourrait être une option.

Le mécanisme lié à la croissance musculaire induite par l’acide vanillique et le pinorésinol

Les Coréens ont découvert que l’acide vanillique et le pinorésinol augmentaient tous deux l’activité de molécules de signalisation anaboliques classiques telles que pAKT, mTOR, myoD et myogénine.

L'acide vanillique et le pinorésinol stimulent la croissance musculaire

Nous pourrions également nous attendre à cette activation des voies anaboliques si l’on exposait les cellules musculaires à une hormone anabolique telle que l’IGF-1. Les Coréens ont donc utilisé des modèles pour calculer si l’acide vanillique et le pinorésinol pouvaient interagir avec le récepteur de l’IGF-1. Les chiffres ci-dessous montrent que c’était effectivement le cas. Les deux composés, du moins in silico, étaient capables d’activer le récepteur de l’IGF-1.

Acide vanillique récepteurs IGF-1

Conclusion des chercheurs

« Ces résultats pourraient fournir des données fondamentales pour le pinorésinol et l’acide vanillique en tant que compléments naturels de musculation pour atténuer la perte musculaire », écrivent les Coréens.

Note EM: Comme vous avez pu le remarquer, je publie moins d’articles en ce moment. A vrai dire, je suis assez assommé par le boulot, j’ai donc du mal à trouver quelques instants de libre. Cependant, ce n’est qu’une question de temps avant que je puisse à nouveau publier de manière plus fréquente. D’ici une dizaine de jours, je devrais pouvoir publier de nouveaux articles, ainsi que sur le blog de Yam Nutrition. La suite de mes articles sur l’énergie cellulaire arrivera progressivement, ainsi que la fin des articles sur la croissance musculaire du blog Suppversity. Chaque chose arrivera en son temps alors que j’approche doucement mais surement des 900 articles :-)

Source de l’article: Pinoresinol and vanillic acid | Phytochemicals that mimic the anabolic effect of IGF-1

Source Ergo-log: Molecules 2022, 27, 5397.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.