Une santé cardiovasculaire optimale nécessiterait des Oméga 3 d’origine végétale et de poisson

Aucun commentaire

Oméga 3 en supplémentLes poissons gras contiennent des acides gras essentiels Oméga 3 mais les noix, le lin et les graines de chia en contiennent également. A vrai dire, les poissons contiennent un type différent d’acides gras Oméga 3 par rapport aux végétaux alors que tous les acides gras Oméga 3 seraient bons pour votre santé cardiovasculaire. Cependant, il y a quelques années, des chercheurs américains ont découvert que les acides gras Oméga 3 produits par les végétaux ont un effet positif différent sur le cœur et les vaisseaux sanguins par rapport aux Oméga 3 provenant des poissons gras. De là, vous auriez probablement besoin des deux types d’acides gras Oméga 3 pour obtenir une santé cardiovasculaire optimale.

L’étude scientifique sur les Oméga 3

Des chercheurs affiliés à l’Université de Loma Linda, ont publié une étude expérimentale en 2009 dans l’American Journal of Clinical Nutrition. Ils ont sélectionné 25 sujets en bonne santé qui présentaient un niveau de cholestérol légèrement élevé comme sujets de test.

Par trois fois, les chercheurs ont donné aux sujets de l’expérience un régime alimentaire qui contenait juste assez d’énergie pour maintenir leur poids corporel pendant une période de 4 semaines. L’énergie provenait d’environ 30% de matières grasses et 60% de glucides.

À une occasion, les sujets ont reçu une quantité «normale» d’acides gras Oméga 3 [Control Diet] – ce qui est considéré comme faible selon les scientifiques de la nutrition. À une autre occasion, les chercheurs ont amené les sujets à manger une portion de noix sans modifier l’apport calorique [Walnut diet]. Une autre fois, les sujets ont reçu une portion de saumon deux fois par semaine [Fish Diet].

Oméga 3 de poisson et de noix pour la santé" cardiovasculaire

Santé cardiovasculaire: huile de poisson et Oméga 3 des végétaux

Résultats de l’étude sur les sources d’Oméga 3 et la santé cardiovasculaire

L’ajout de noix à l’alimentation a abaissé la concentration du LDL ou “mauvais cholestérol”. Chaque diminution de 1% du cholestérol LDL entraînerait une diminution de 2% du risque de maladies cardiovasculaires et cardiaques”, écrivent les chercheurs, “ce qui signifie une diminution de 18,6% du risque de maladie cardiovasculaire”.

L’ajout de saumon à l’alimentation n’a pas eu cet effet. Le saumon a même augmenté le niveau de LDL. D’autre part, le saumon a augmenté le niveau de “bon cholestérol” HDL et réduit la concentration de triglycérides. Ces effets ont plus que compensé l’effet négatif sur les LDL et ont amélioré la santé cardiovasculaire des sujets – malgré l’augmentation des LDL.

 

Oméga 3 saumon, noix et santé cardiovasculaire

Conclusion

“Bien que cette étude n’aborde pas la question de savoir si l’ALA et l’EPA/DHA sont équivalents, elle fournit des informations importantes sur les aliments complets qui sont riches en ces acides gras Oméga 3″, ont écrit les chercheurs.

«L’une des stratégies alimentaires visant à augmenter la présence d’un nutriment spécifique dans le régime alimentaire consiste à promouvoir l’inclusion d’aliments spécifiques contenant ces nutriments bioactifs. Les personnes qui choisissent d’exclure les poissons de leur alimentation parce qu’elles sont végétariennes ou pour d’autres raisons devraient envisager des sources alternatives d’huiles de type EPA et DHA comme les microalgues et les œufs enrichis en DHA.

“Sinon, parce que les noix semblent influencer différentes fractions des lipides sanguins en comparaison aux poissons gras, il serait prudent pour ceux qui mangent régulièrement des poissons gras d’envisager la consommation d’aliments d’origine végétale riches en acides gras Oméga 3.”

“L’effet global sur les lipides sanguins lorsque les poissons gras et les noix ou d’autres aliments riches en EPA/DHA et ALA sont combinés reste à déterminer dans de futures études. Elles fourniraient des informations précieuses à une utilisation en milieu clinique.”

Source de l’article: Optimal cardiovascular health requires both omega-3 fatty acids from plants and fish

Source Ergo-log: Am J Clin Nutr 2009;89(suppl):1657S-63S.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *