S’entraîner par temps chaud serait compatible avec la créatine

Aucun commentaire

créatine et fotes chaleursMême lorsque le temps est chaud, les athlètes peuvent prendre de la créatine sans problèmes. La supplémentation en créatine ne les rendra pas moins résistants à la chaleur. Nous pourrions être d’accord avec ceci si l’on se base sur une méta-étude publiée par des scientifiques du sport à l’Université du Connecticut dans le Journal of Athletic Training.

Créatine et fortes chaleurs

La supplémentation en créatine permet aux cellules de retenir plus d’eau. Cela pourrait théoriquement signifier que les athlètes qui utilisent la créatine transpirent moins facilement et surchauffent alors plus tôt lors de leurs séances d’entraînement à températures élevées. Mais en théorie, la supplémentation en créatine pourrait également avoir exactement l’effet inverse. Vous pourriez également soutenir qu’une plus grande réserve d’eau peut faciliter la transpiration.

Ou peut-être que les deux arguments prennent l’eau [sans jeu de mots] et que les deux effets s’annulent. La créatine n’aurait alors aucun effet sur la capacité du corps à maintenir le niveau de température.

Alors qu’en est-il vraiment ?

L’étude scientifique sur la chaleur et la créatine

Les chercheurs ont analysé 10 études scientifiques dans lesquelles les sujets avaient reçu de la créatine et devaient s’exercer pendant que leur température corporelle était surveillée. Dans une étude, les sujets devaient soulever des charges, dans un autre étude, ils ont réalisé un entraînement par intervalles, mais dans la plupart des études, ils faisaient des séances de cardiotraining de 40 à 60 minutes. AU cours des expériences, la température du laboratoire variait de 30 à 39 degrés Celsius. L’humidité variait de 25 à 80%.

Les tests physiques ont été précédés par des périodes de supplémentation de 5 à 7 jours en général et parfois de 23 jours. Les premiers 4 à 5 jours les sujets avaient reçu une dose de 20 grammes de créatine par jour. Ensuite, les chercheurs ont réduit la dose à quelques grammes par jour.

Les résultats des méta-analyses

Selon les méta-analyses, la supplémentation en créatine n’a pas affecté la température du corps durant les exercices.

Creatine-par-temps-chaud

Conclusions sur la créatine et l’entraînement sous des températures élevées

“Aucune preuve substantielle n’existe actuellement montrant que la supplémentation en créatine entrave la capacité du corps à dissiper la chaleur ou l’équilibre hydrique lorsque les doses appropriées sont consommées”, écrivent les chercheurs. “Les essais expérimentaux contrôlés des athlètes qui s’exercent sous une forte chaleur sur une courte période de temps n’ont entraîné aucun effet négatif en rapport à la supplémentation en créatine.”

“Les futurs chercheurs devraient inclure des périodes de supplémentation plus longues, des exercices qui simulent une situation de jeu ou de situations pratiques particulières (c.-à-d., Une durée de plus de 60 minutes) et des études de terrain plus contrôlées.”

Source de l’article: Working out at high temperature goes well with creatine supplementation

Source Ergo-log: J Athl Train. 2009 Mar-Apr;44(2):215-23.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.