L’alpha-cédrène, un anabolisant d’un genre nouveau, issu de l’huile de cèdre.

Aucun commentaire

alpha-cedreneLes êtres humains peuvent sentir l’alpha-cedrène, une substance présente dans l’huile de cèdre, grâce à la présence de récepteurs dans leur nez. Les cellules musculaires possèdent le même récepteur – et aussi étrange que cela puisse paraître, ce récepteur, lorsqu’il est déclenché par l’alpha-cédrène, peut rendre le tissu musculaire plus large et plus fort.

MOR23, OR10J5 et vos muscles

Les souris possèdent 900 récepteurs dans leur nez, grâce auxquels elles peuvent sentir des substances spécifiques. L’homme n’en possède que 400. Ces mêmes récepteurs olfactifs se trouvent également à d’autres endroits du corps, et des études récentes ont montré que certains de ces récepteurs sont liés à des fonctions vitales.

recepteurs-olfactifs-mor23

Le récepteur avec lequel les souris détectent l’alpha-cédrène, le MOR23, se retrouve également dans le foie, par exemple. La stimulation de MOR23 par cette molécule aromatique protège peut-être contre la stéatose hépatique. Du moins, c’est ce qu’ont rapporté en 2017 des scientifiques sud-coréens spécialistes de la nutrition de l’Université Yonsei.

Les humains ont un récepteur qui est très similaire à MOR23. Son nom est OR10J5. En outre, il était déjà connu que la stimulation de MOR23 induisait aussi la récupération et la croissance musculaire. De là, les Coréens se sont demandés s’ils pouvaient rendre les muscles plus gros et plus forts avec l’alpha-cédrène.

L’étude sur l’alpha-cédrène

Les Coréens ont administré à des souris une forte dose d’alpha-cédrène chaque jour pendant 10 semaines par voie orale. Si les souris avaient été des humains, elles auraient reçu 1 à 1,5 gramme d’alpha-cédrène par jour. La toxicité de cette molécule issue de l’huile de cèdre n’a pas fait l’objet de recherches approfondies. Cependant, en 2008, l’EFSA a conclu que les Européens sont exposés à un maximum de quelques milligrammes d’alpha-cédrène par jour. Cet apport est apparemment sans danger – et c’est tout ce que l’EFSA a su dire sur la sécurité de l’alpha-cédrène.

Les résultats de l’expérience sur l’animal

La supplémentation en alpha-cédrène n’a pas rendu les animaux plus lourds. En revanche, elle les a rendus plus musclés et plus forts. L’effet de l’alpha-cédrène semble être similaire à celui des agonistes bêta-2.

alpha-cedrene-anabolique

alpha-cedrene-muscle

Les mécanismes impliqués

Lors de tests avec des cellules musculaires dans des tubes à essai, l’alpha-cédrène a stimulé la formation de fibres musculaires. Cet effet a disparu lorsque les chercheurs ont désactivé le gène MOR23 [siRNA MOR23].

alpha-cedrene-synthese-proteine

Lorsque les chercheurs ont étudié les cellules musculaires des souris avec lesquelles ils avaient fait des expériences, ils ont constaté que la molécule provenant du cèdre avait augmenté l’activité de molécules de signalisation anaboliques telles que mTOR et Akt. En outre, ce dernier avait augmenté la concentration d’IGF-1 et diminué la concentration de myostatine.

alpha-cedrene-mtor-akt-s6k1

alpha-cedrene-myostatine-igf1

alphacedrene-anabolisant

Le tableau ci-dessus résume le mécanisme d’action anabolique présumé de l’alpha-cédrène.

Conclusion sur l’alpha-cédrène

“Étant donné le manque actuel de traitements de l’atrophie des muscles squelettiques, nous spéculons que l’alpha-cédrène pourrait être étudié comme une thérapie potentielle pour l’atrophie et la faiblesse musculaires liées à la maladie”, écrivent les chercheurs. “L’alpha-cédrène pourrait également comprendre ou contribuer à des nutraceutiques conçus pour maintenir la masse et la force musculaires au cours du vieillissement.”

“Si une approche basée sur cette molécule provenant de l’huile de cèdre s’avère efficace chez l’homme, elle pourrait éventuellement être utilisée seule, conjointement ou en combinaison avec la thérapie physique et sportives, ainsi que d’autres approches nutritionnelles et pharmaceutiques.”

“En résumé, la présente étude a élucidé une nouvelle approche prometteuse pour prévenir et traiter la perte de force et de masse musculaire.”

Avertissement: L’huile essentielle de Cèdre n’est pas consommable par voie orale, sauf selon les indications d’un thérapeute. Certains de ses composants sont neurotoxiques. 

Source de l’article: Alpha-cedrene, a completely new kind of anabolic from cedar oil

Source Ergo-log: Mol Nutr Food Res. 2018 Jun 14:e1800173. doi: 10.1002/mnfr.201800173. [Epub ahead of print].

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.