Bétaïne et choline, deux agents de recomposition qui protègeraient contre le cancer

Aucun commentaire
choline-methyles

La choline

Les athlètes connaissent la bétaïne et la choline comme des substances naturelles qui augmenteraient la quantité de tissu musculaire et diminueraient la quantité de graisse corporelle. Selon une méta-analyse publiée dans Scientific Reports par des oncologues chinois à l’université de Médecine de Nanjing, ces deux substances protègeraient également contre le cancer.

Bétaïne et choline

Dans l’organisme, ces deux molécules agissent toutes deux comme donneurs de méthyles. Les cellules utilisent ces groupes méthyles pour réparer l’ADN endommagé. C’est pour cette raison que les scientifiques de la nutrition supposent que les régimes alimentaires riches en choline et en bétaïne réduisent le risque de certains cancers. En outre, les cellules utilisent la choline comme élément de construction de leurs membranes.

betaine-et-choline

La méta-analyse sur la choline et la bétaïne

Les chercheurs ont suivi 11 études publiées précédemment dans la littérature scientifique. Ils ont mis en commun les résultats et les ont réanalysés.

Les résultats

Par rapport à un régime pauvre en bétaïne, un régime riche en cette molécule réduit le risque de cancer de 14 %. Un régime alimentaire riche en choline réduit le risque de cancer de 18 %.

betaine-cancer

betaine-risques-cancer

Lorsque les chercheurs ont examiné l’effet d’un régime alimentaire contenant une quantité relativement importante de bétaïne et de choline, le risque de cancer a diminué de 40 %.

cancer-meta-analyse

Les chercheurs ont pu calculer que pour chaque augmentation de 100 milligrammes de bétaïne et choline dans l’alimentation, le risque de cancer diminuait de 11 %.

Conclusion sur l’association de choline et de bétaïne

“Notre méta-analyse démontre que la consommation de bétaïne et choline a la capacité de réduire le risque de cancer”, écrivent les chercheurs. “Toutefois, ces résultats doivent être considérés avec prudence en raison de l’hétérogénéité considérable, des biais potentiels et des facteurs de confusion. D’autres études scientifiques bien conçues comme de grandes études prospectives et des essais contrôlés par placebo sur la supplémentation en choline et en bétaïne sont justifiées pour vérifier les résultats et établir la relation dose-réponse potentielle”.

Source de l’article: Betaine & choline, body recompositioning nutrients that protect against cancer

Source Ergo-log: Sci Rep. 2016 Oct 19;6:35547.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.