Une supplémentation en spermidine réduirait le vieillissement cardiovasculaire

Aucun commentaire

spermidineSi vous êtes au courant des développements dans le domaine de la longévité, alors vous connaissez la spermidine. Tout le monde n’apprécie pas forcément les compléments de spermidine actuellement disponibles dans les magasins en ligne, mais il est clair qu’il s’agit d’une substance intéressante. Nous avons lu l’étude sur les animaux que des chercheurs chinois de l’université médicale de Harbin ont publiée dans Aging, et nous devons avouer que notre intérêt est maintenant là aussi éveillé.

La spermidine, une polyamine probablement lié à la longévité

La spermidine est une polyamine. Les organismes vivants produisent cette substance par le métabolisme de l’arginine, entre autres, mais la spermidine est également présente dans les aliments. Le germe de blé en est la meilleure source. Une cuillère à soupe de 7 grammes de germe de blé contient environ 1,7 milligramme de spermidine. C’est autant que ce que la plupart des suppléments de spermidine fournissent par dose quotidienne.

Aliment Spermidine mg/kilo
Germes de blé 243
Germes de soja 207
Cheddar (1 an d’affinage) 199
Champignons 89
Riz brun 50
Foie de poulet 48
Petits pois 46
Mangue 30
Pois chiche 29
Chou fleur 25
Broccoli 25

 

polyamines-spermidine-agmatine

L’étude sur la polyamine

Les fonctions biologiques de cette polyamine ne sont pas encore clairement connues mais des études in vitro et animales suggèrent que la spermidine présenteraient un effet anti-âge. Les chercheurs de la Harbin Medical University ont tenté de mieux comprendre cet aspect de la longévité grâce à leur étude sur les animaux. Ils ont alors donné à de vieux rats de laboratoire de la spermidine quotidiennement pendant 6 semaines. Ils ont injecté la substance directement dans l’intestin grêle de leurs animaux de laboratoire.

Si les animaux avaient été des humains adultes et avaient pris la spermidine par voie orale, ils auraient consommé environ 200 à 300 milligrammes de spermidine par jour. Au bout de six semaines, les chercheurs ont comparé les cellules cardiaques de leurs rats (SPD) avec celles de jeunes rats et d’un autre groupe de vieux rats. Ces deux groupes de contrôle n’avaient pas été traités avec de la spermidine.

Les résultats

Le vieillissement a réduit la quantité de mitochondries dans les cellules cardiaques. Les cellules pouvaient donc produire moins d’énergie. Cependant, une supplémentation en spermidine a annulé cet effet de vieillissement.

spermidine-cardiovasculaire

spermidine-anti-age

La spermidine a augmenté la concentration de l’enzyme anti-âge SIRT1 dans les cellules cardiaques tout en activant des molécules de signalisation telles que la PGC-1-alpha et la TFAM. Celles-ci sont impliquées dans la production des mitochondries.

Conclusion

“Ces découvertes pourraient orienter de nouvelles stratégies thérapeutiques pour contrer le vieillissement cardiaque et prévenir les maladies cardiovasculaires liées à l’âge, ainsi que de jeter les bases d’une amélioration du traitement des maladies cardiaques liées au dysfonctionnement des mitochondries”, écrivent les chercheurs.

Source de l’article: Spermidine supplementation stops cardiovascular aging

Source Ergo-log: Aging (Albany NY). 2020 Jan 6;12(1):650-71.

Note EM: Cet article est en effet très intéressant mais il ne nous explique pas clairement ce qu’est la spermidine. Précisons d’abord qu’il s’agit d’une polyamine, une molécule pourvue d’une ou de plusieurs bases amines. Parmi elles, on retrouve la putrescine, la cadaverine, la spermidine mais aussi l’agmatine; un nom qui devrait vous sembler familier. Il s’agit d’une famille de molécules dérivant de l’ornithine (ou plus précisément du métabolisme de l’arginine), considérées comme essentielles pour de nombreux mécanismes cellulaires comme la croissance et la prolifération des cellules, la stabilité du génome, l’équilibre des ions calcium, sodium et potassium, l’ATPase et l’autophagie. A vrai dire, ces molécules portent bien leur nom, y compris pour la spermidine puisqu’elle aurait effectivement été découverte la première fois dans du sperme. C’est une molécule intermédiaire qui permet la synthèse de la spermine. Le fonctionnement métabolique exact de cette molécule est encore mal connu mais nous savons qu’elle jouerait un rôle majeur sur la longévité de l’organisme.

Les polyamines sont indispensables à la croissance cellulaire sur le plan génétique

Pour le moins, nous pouvons dire qu’elle est indispensable à la croissance et à la prolifération cellulaire. Cette affirmation a également conduit la recherche à s’interroger sur le cancer et la présence des polyamines. Si la présence des polyamines dans l’alimentation n’a rien de systématique dans la survenue de la maladie – attention au raccourcis absurdes qui démontrent une ignorance totale de la biologie – la recherche scientifique validerait la réduction des polyamines pour les personnes atteintes d’une forme de cancer en la considérant comme une voie de recherche prometteuse. A l’opposé, les polyamines sont vitales pour le fonctionnement cellulaire. Cela explique le paragraphe d’introduction de cet article d’Ergo-log et les positions mitigées des fervents défenseurs du longévisme. Mais cela explique surtout que d’affirmer de manière péremptoire et sans les nuances nécessaires à l’expression d’un raisonnement scientifique suffisamment critique que les polyamines augmentent les risques de cancer découle d’un raisonnement d’abruti. Et dans le milieu de la nutrition, il en existe quelques-uns…

Cela étant, pensez à vous abonner à la newsletter afin de vous tenir au courant de la sortie des prochains articles.

Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.