L’effet œstrogénique de la junkfood et les produits terminaux de la glycation

recepteur-oestrogene-alphaIl existerait un lien entre, d’une part, la consommation d’aliments transformés comme les frites et les barres de chocolat et d’autre part, l’action de l’estradiol, une hormone sexuelle féminine. Des chercheurs de l’American Movement Scientists de l’Université de médecine de Caroline du Sud ont écrit un article à ce sujet dans Breast Cancer Research and Treatment. Leur étude est intéressante pour les femmes atteintes d’un cancer du sein sensible à l’estradiol, ainsi que pour toutes les personnes qui, pour quelque raison que ce soit, souhaiteraient réduire les effets de l’estradiol sur leur organisme. Nous évoquerons également les AGE, les produits terminaux de la glycation.

Advanced Glycation End Products, les produits terminaux de la glycation et votre santé

Les AGE, en abrégé Produits Terminaux de la Glycation (ou PTE en français), sont des molécules qui apparaissent lorsque les aliments sont transformés de manière intensive. On les retrouvent également dans l’organisme lorsque le taux de glucose sanguin est élevé pendant une longue période. Si les AGE s’accumulent dans les tissus, ce n’est pas vraiment une bonne chose pour votre santé. Les AGE accélèrent le vieillissement en empêchant les enzymes de réparer les tissus.

Les Produits Terminaux de la Glycation et le cancer du sein

Les chercheurs voulaient savoir si les AGE pouvaient jouer un rôle dans le cancer du sein. Ils ont alors analysé des échantillons de tissus de femmes atteintes de ce cancer. Ils ont découvert qu’il y avait plus d’AGE dans le sang des femmes atteintes de tumeurs plus développées et donc plus dangereuses, que chez les femmes atteintes de tumeurs moins volumineuses et donc moins nuisibles [en bas à gauche].

produits-terminaux-glycation

Les chercheurs ont également retrouvé plus d’AGE chez les femmes atteintes d’un cancer du sein sensible à l’estradiol que chez celles dont le cancer du sein n’était pas sensible à l’hormone [en haut à droite]. Cela suggère qu’il existe un lien entre les AGE, le cancer du sein et l’estradiol.

Les Produits Terminaux de la Glycation et l’œstradiol

Les chercheurs ont ensuite réalisé une expérience avec des cellules de cancer du sein sensibles à l’œstradiol dans des éprouvettes. Si ces cellules étaient exposées aux AGE, le récepteur de l’estradiol était activé [en bas à droite] (Note EM: comprendre phosphorylé). L’estradiol active les molécules signal telles que l’Akt et Erk dans les cellules, et les AGE le font aussi. Les AGE imitent ainsi l’effet de l’estradiol.

akt-age-cancer-sein

 

Produits Terminaux de la Glycation et anti-œstrogènes

Avec un médicament comme le tamoxifène, qui empêche l’œstradiol d’activer le récepteur de l’œstradiol, les oncologues essaient de ralentir la croissance des cancers du sein sensibles à cette hormone. Au plus les AGE circulent dans le sang, au moins cette approche est efficace. C’est ce que les chercheurs ont découvert en exposant les cellules cancéreuses dans des éprouvettes au tamoxifène et aux produits terminaux de la glycation.

tamoxifen-age

 

AGE et style de vie

C’est très intéressant parce que les concentrations avec lesquelles les chercheurs ont réalisé leur expérience en éprouvettes étaient égales aux concentrations des AGE retrouvés dans l’organisme. Mais pouvez-vous réduire la concentration des produits terminaux de la glycation dans votre corps ?

A cette fin, les chercheurs ont demandé à un groupe de femmes obèses, traitées pour un cancer du sein, de manger plus sainement et de faire plus d’exercice pendant 11 semaines. Leur approche – marcher 30 minutes par jour, ils ont la santé les fruits… bla-bla-bla – était aussi standard que vous pouvez l’imaginer, inutile de vous fatiguer avec cela.

Mais, comme le montre le tableau ci-dessous, cela a donné des résultats…

tamoxifen-age-regime-alimentaire

 

Source de l’article: AGEs, The oestrogenic effect of unhealthy foods

Source Ergo-log: Breast Cancer Res Treat. 2019 Feb;173(3):559-71.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme.

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le taux d’œstrogène baisse avec l’activité physique

Au plus vous bougez, au moins d’œstrogènes circulent dans votre corps. Les statisticiens de l’Université du Maryland vont bientôt publier les résultats d’une étude qu’ils ont réalisés dans Medicine & Science in Sports & Exercise et selon laquelle ils existe une relation entre les œstrogènes et l’activité physique, découverte réalisée après avoir étudié 452 femmes âgées de 40 à 72  ans.

Une étude sur le rapport entre les œstrogènes et l’activité physique

Les chercheurs ont équipé les participants d’un accéléromètre qu’ils ont dû porter pendant sept jours. Cela a permis aux chercheurs d’estimer combien de minutes par jour, les femmes avaient été en mouvement ou étaient restées assises. Les femmes étaient ménopausées et ne prenaient pas d’hormones de synthèse.

A la fin des sept jours, les chercheurs ont mesuré la quantité d’estradiol et de ses métabolites dans l’urine des femmes. Les concentrations urinaires étaient en corrélation avec les concentrations sanguines.

Résultats de l’étude scientifique

Au plus les femmes avaient fait de mouvements (au plus le nombre de coups par minute avaient été enregistrés par les accéléromètres), au moins d’estradiol et d’estrone avait été constaté par les chercheurs. Donc, l’activité physique abaisse la concentration des œstrogènes dans l’organisme.

Quantite-des-oestrogenes-estrone-estradiol-en-fonction-de-l-activite-physique

Quantite-des-oestrogenes-estrone-estradiol-en-fonction-de-l-activite-physique

Être sédentaire a l’effet inverse. Au plus les femmes avaient passé de temps assise chaque jour, au plus leur urine contenait d’estradiol et d’œstrogènes, comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus. La manière dont l’exercice réduit la quantité d’estradiol et d’œstrogènes est indiqué dans le tableau ci-dessous. L’activité physique augmente le rapport entre la quantité des analogues d’estradiol et œstrone métabolisées (moins actifs) et la quantité de ces hormones non métabolisées dans l’urine.

 

Mesure-de-la-quantite-d-oestrogenes

Apparemment, l‘activité physique  active les enzymes qui métabolisent et neutralisent estradiol et œstrogènes. La figure ci-dessous montre les principaux processus impliqués dans le métabolisme de l’estradiol et des œstrogènes.

Metabolisme-des-œstrogenes

Conclusion

Les chercheurs pensent que leurs résultats sont intéressants pour les femmes qui veulent réduire leur risque de développer un cancer du sein, mais ces nouvelles données scientifiques sont probablement aussi pertinente pour les hommes qui veulent réduire la présence d’œstrogènes présents dans leur organisme.

Source de l’article: Physical activity lowers oestrogen levels

Source Ergo-log: Med Sci Sports Exerc. 2015 Oct 12.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire