Ce que vous devriez savoir avant d’acheter des cétones

Aucun commentaire

cetones-energieSelon les médias, les meilleurs cyclistes utiliseraient des cétones. Grâce à ces compléments alimentaires sportifs, les athlètes pourraient brûler plus de graisses et réaliser des performances de haut niveau, rapportent de nombreux journalistes. Il n’est donc pas étonnant que l’intérêt pour les cétones se développe également dans le domaine du fitness et du bodybuilding. Mais avant d’acheter des cétones, il est bon de comprendre que les compléments cétoniques se présentent sous différentes formes moléculaires.

Les cétones ou corps cétoniques

Les cétones sont des parties de molécules de graisse libérées lorsque le corps convertit les graisses en énergie. Lorsque les gens jeûnent, ou s’ils réduisent considérablement la quantité de glucides dans leur alimentation, la quantité de cétones dans leur sang augmente considérablement. C’est pourquoi un régime strict à faible teneur en glucides est appelé “régime cétonique” ou cétogène. Les deux cétones majoritaires sont l’acide bêta-hydroxybutyrique (BHB) et l’acétoacétate.

cetones-bhb-acetoacetate

Il existe des études de faible envergure dans lesquelles par exemple, des soldats d’élite obtiennent de meilleurs résultats grâce à un régime alimentaire particulièrement pauvre en glucides, mais dans d’autres études plus larges, il ne reste souvent que peu de ces effets sur la performance physique. Mais nous ne parlons pas ici des régimes à faible teneur en glucides, ce n’est pas précisément le sujet de cet article.

Les effets des cétones

Les cétones jouent probablement un rôle important dans les effets positifs du jeûne ou d’un régime pauvre en glucides. Les cellules deviendraient plus sensibles à l’insuline, les muscles absorberaient plus facilement les nutriments du sang et les tissus investiraient plus d’énergie dans les processus de récupération. Les cétones stimuleraient ces processus mais les scientifiques ne comprennent pas encore totalement comment.

Les cétones auraient également des effets psychologiques remarquables. Une fois que le corps s’est habitué à utiliser les graisses comme combustible principal – cela peut prendre quelques semaines en cas de passage à un régime pauvre en glucides, avec un jeûne de quelques jours – les sujets deviendraient plus énergiques, avec une faim accentuée, un esprit plus clair, profitant même souvent d’un état euphorique. Cela est probablement dû au fait que les cétones sont une excellente source d’énergie pour le cerveau.

Il n’est donc pas si étrange que dans la première moitié des années 80, des scientifiques de la nutrition aient eu l’idée de “donner des cétones comme complément aux athlètes”. Ces athlètes ne jeûnent pas et continuent à prendre des glucides, mais grâce aux cétones, les athlètes pourraient toujours bénéficier des effets positifs d’un régime pauvre en glucides ou d’un régime de jeûne. Du moins, c’est l’idée…

Les sels cétoniques

Ceux qui cherchent des compléments de cétones dans les magasins en ligne trouveront principalement des sels cétoniques. Ce sont des mélanges de composés à partir du BHB associé à des minéraux tels que le sodium, le magnésium et le potassium. Selon l’industrie des compléments alimentaires, les athlètes qui utilisent quotidiennement 30 à 50 grammes de sels cétoniques pourraient réaliser des performances de haut niveau pendant plus longtemps et brûler plus de graisses.

Cependant, les études ne montrent pas que les athlètes bénéficient des sels cétoniques. Ils ne réduisent pas la fatigue, provoquent des nausées, des diarrhées et d’autres troubles abdominaux. Ils pourraient même dégrader les performances lors d’exercices de haute intensité. Ces effets secondaires pourraient être dus à la quantité importante de minéraux que les athlètes ingèrent lorsqu’ils prennent des sels cétoniques. Cette quantité est si élevée que l’utilisation à long terme de sels cétoniques sans surveillance médicale serait dangereuse.

Une autre raison possible qui expliquerait les résultats décevants de la supplémentation en sels cétoniques est qu’ils ne contiennent pas un type de BHB, mais un mélange de deux types de molécules de BHB : D-BHB et L-BHB. C’est ce que les chimistes qualifient de mélange “racémique”.

Les physiologistes pensent que les mélanges racémiques de BHB n’ont pas d’effet d’amélioration des performances. Dans le corps humain, on trouve principalement du D-BHB, et seulement une minorité de L-BHB. Le corps convertit le D-BHB en énergie, mais pas le L-BHB. Une supplémentation en D-BHB présenterait des effets positifs, un supplément en L-BHB n’aurait aucun effet ou présenterait même un effet négatif.

1-3-butanediol-sel-cetonique

Le 1-3 butanédiol

Le 1,3-butanediol est un autre complément cétonique potentiel. Le mélange racémique de ce composé se transforme en L- et D-BHB dans l’organisme. Si vous donnez 20 grammes de 1,3-butanediol à des cyclistes entraînés, l’endurance des athlètes n’augmentera pas, même en combinaison avec des glucides.

Le 1,3-Butanediol-Acetoacetate-Di-Ester

Un autre complément cétonique potentiel est le diester de 1,3-butanediol-acétoacétate [en bas à droite]. Il s’agit là aussi d’un mélange racémique de composés qui se transforment dans l’organisme en variantes D et L du 1,3-butanediol et de l’acétoacétate. Si vous donnez aux cyclistes un diester de 1,3-butanediol-acétoacétate, leurs performances se détérioreront.

bhb-cetones-energie

Le D-BHB-mono-ester

Si vous synthétisez des composés organiques dans des bioréacteurs, vous obtenez rapidement des mélanges racémiques. Cela s’applique également aux suppléments de cétones qui ne fonctionnent probablement pas pour cette raison. Cependant, ce principe ne s’appliquerait pas au monoester D-BHB [en haut à gauche].

Ajoutons que les reportages des médias sur l’utilisation des cétones dans le sport d’élite concernent ce supplément cétonique spécifique. Le D-BHB monoester dans l’organisme se transforme uniquement en D-BHB. Les athlètes d’endurance qui reçoivent 30 à 35 grammes de D-BHB monoester brûleraient plus de graisses et moins de glucose, selon les études. Leurs muscles seraient également capables d’absorber plus de glucose dans le sang.

Faut-il se supplémenter en cétones ou pas ?

Il n’est pas surprenant que la supplémentation en cétones augmente la capacité d’endurance de quelques pour cent. Cela semble modeste, mais en cyclisme, l’effet de ces quelques pourcents est énorme. Il n’existe pratiquement pas de recherche sur l’utilisation du D-BHB monoester dans les sports de force, mais il semble que les cétones peuvent accélérer la récupération après un entraînement de force.

Tout cela semble formidable a priori mais il faut se rappeler que pratiquement toutes les études que nous avons réalisées jusqu’à présent ont été entièrement ou partiellement réalisées par leurs inventeurs. Ces inventeurs ont breveté le mono-ester D-BHB et ont créé des sociétés [www.hvmn.com] qui vendent un supplément à base de cétones. Si des athlètes utilisent les cétones autant que les médias sportifs le suggèrent, ces entreprises feront des bénéfices. Un athlète moyen qui utiliserait le D-BHB mono-ester lui couterait quand même un peu plus de 50 euros par jour.

Source de l’article: You need to know this before you buy ketones

Articles cités par les rédacteurs d’Ergo-log: Voir bibliographie ci-dessous

Note EM: Les rédacteurs d’Ergo-log ont raison. Même si la plupart des études cliniques ont été réalisées avec des cyclistes, il est évident que les corps cétoniques peuvent être utilisés pour les sports de force, surtout si vos entraînements sont intenses ou qu’ils reposent sur un volume d’exercices conséquent. Des compléments à base de cétones sont présents sur le marché depuis des années, vous n’aurez aucun mal à les trouver. Ajoutons évidemment que les MCT se basent partiellement sur le même principe. Cependant, il faut aussi être honnête et réaliste en disant que les performances de certains cyclistes, souvent trop énormes pour être honnêtes, ne reposent pas uniquement sur des corps cétoniques.

Eric Mallet

Références bibliographiques

P. J. Cox et al. Nutritional Ketosis Alters Fuel Preference and Thereby Endurance Performance in Athletes, Cell Metabolism, Vol. 24, Issue 2, pp. 256-268

T. Fisher et al., Effect of a Sodium and Calcium DL- β-Hydroxybutyrate Salt in Healthy Adults, J. Nutr. Metab. 2018 Apr 12;2018:9812806.

David A. Holdsworth, A Ketone Ester Drink Increases Postexercise Muscle Glycogen Synthesis in Humans, Med Sci Sports Exerc. 2017 Sep; 49(9)

J. J. Leckey et al. Ketone Diester Ingestion Impairs Time-Trial Performance in Professional Cyclists, Front Physiol. 2017 Oct 23;8:806.

T. O’Malley, Myette-Cote, C. Durer, J. P Little, Nutritional ketone salts increase fat oxidation but impair high-intensity exercise performance in healthy adult males, Appl Physiol. Nut. Metab. 2017 Oct;42(10):1031-1035

D. M. Shaw et al. The Effect of 1,3-Butanediol on Cycling Time-Trial Performance, Int J. Sport Nutr. Exerc. Metab. 2019 Sep 1;29(5):466-473.

J. M. Scott, Ketones and Human Performance, J. Spec. Oper. Med. Summer 2017;17(2):112-116.

B. E. Scott et al. The effect of 1,3-butanediol and carbohydrate supplementation on running performance, J. Sci. Med. Sport. 2019 Jun;22(6):702-706.

Tijs Vandoorne et al. Intake of a Ketone Ester Drink during Recovery from Exercise Promotes mTORC1 Signaling but Not Glycogen Resynthesis in Human Muscle, Front Physiol. 2017; 8: 310

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.