Plus d’énergie provenant des graisses avec un entraînement lourd de musculation

Aucun commentaire

Plus les charges avec lesquels vous vous entraînez sont lourdes, plus votre corps utilise d’énergie après l’entraînement. Selon les scientifiques du sport de l’Université normale nationale de Taiwan, l’énergie supplémentaire nécessaire à la consommation d’oxygène après l’exercice [EPOC] proviendrait principalement des graisses. Cette étude suppose qu’un entraînement lourd de musculation brûlerait plus de graisse après l’entraînement.

Une étude clinique réalisée afin de déterminer si les charges d’entraînement influence la dépense énergétique

halteres-musculation-energieLes Taïwanais ont demandé à 16 sujets masculins, qui avaient tous au moins six mois d’entraînement, d’entraîner leurs principaux groupes musculaires à deux reprises en utilisant 8 exercices de base. Ils ont fait des curl biceps, des relevés de barre au menton, du développé couché, des triceps pushdown, de la presse à cuisses, du squat, du rowing barre et des extensions de jambes. Ils ont réalisé 3 séries de chaque exercice et se sont reposés 2 minutes entre les séries.

Au cours de la première séance, les sujets ont utilisé des poids qui représentaient la moitié de leur charge maximale pour une répétition. Ils se sont donc entraînés à 50 % de leur 1RM [LO]. Les sujets ont fait 15 répétitions. La fois suivante, ils se sont entraînés à 75 % de leur 1RM et ont fait 10 répétitions [HI]. La quantité d’énergie brûlée par les sujets pendant les sessions d’entraînement LO et HI était quasiment identique. Les chercheurs ont surveillé la dépense énergétique des sujets durant les deux heures qui ont suivi leur entraînement de musculation. Leur dépense en calories était plus élevée, pas autant que dans d’autres études EPOC, mais néanmoins remarquable.

energie-post-training-epoc

Un entraînement lourd de musculation entraîne une dépense calorique plus élevée après l’entraînement

L’EPOC après la séance d’entraînement lourd était plus élevé qu’après l’entraînement avec des poids légers. Rien de nouveau n’a été découvert ici. Ce qui est nouveau, c’est que les chercheurs ont constaté que l’augmentation de cette dépense énergétique provenait principalement de la combustion des graisses. Les chercheurs ne savent pas dire pourquoi. Le tableau ci-dessous montre que la quantité absolue de graisse brûlée augmente après l’entraînement lourd. Et que la quantité relative augmente également.

epoc-energie-graisses-glucides

Là aussi, il s’agit d’un argument en faveur de l’entraînement avec des poids lourds, si la perte de poids est votre objectif.

Source de l’article: Post heavy training energy expenditure comes mainly from fat

Source Ergo-log: J Exerc Sci Fit. 2006; 4(2): 103-9.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.