La créatine réduirait le temps de repos optimal entre les sets d’exercices

Aucun commentaire

creatine-poudreBodybuilders et athlètes de force pourraient être en mesure de réduire le temps de repos nécessaire entre les séries en prenant de la créatine. C’est le message qui ressort d’une étude humaine publiée dans Nutrients par des scientifiques taïwanais. Selon eux, la supplémentation en créatine réduirait le temps optimal de potentialisation par post-activation. Oui, ce n’est sans doute pas grande chose, c’est vrai. Mais il est très utile pour celui qui fait de la musculation de savoir exactement ce qu’est la potentialisation par post-activation.

La potentialisation par post-activation

Berry de Mey, certainement le culturiste néerlandais le plus titré de tous les temps, explique en quelques phrases ce qu’est l’effet d’activation post-potentialisation sur son site Web. Il explique comment les athlètes de force peuvent l’utiliser pour s’entraîner de manière plus efficace et plus intensive. En réalité, de nombreux athlètes adhèrent déjà au principe sans connaître le terme lui-même.

post-activation-potentialisation“Immédiatement après avoir terminé un set, la capacité de performance du muscle que vous venez d’entraîner est réduite”, explique De Mey. “Vous pouvez le sentir. Votre rythme cardiaque est plus rapide, vous vous sentez plus limité et vos muscles sont fatigués. En vous reposant, vous vous sentez rapidement à nouveau calme, la force et l’énergie reviennent vers vos muscles. Votre corps physiologique se prépare pour un nouveau cycle. Mais le plus intéressant, c’est que vos muscles, si vous respectez le temps de repos optimal, deviennent un peu plus forts qu’ils ne l’étaient avant de commencer l’entraînement. Les scientifiques appellent cela l’effet de potentialisation par post-activation.”

“Travailler sur une période de repos optimale demande de l’expérience et surtout de la sensibilité. Si vous n’attendez pas assez longtemps, vous n’obtiendrez pas un effet maximal sur la série suivante. Si vous ne faites pas assez de répétitions, vous ne stimulerez pas la croissance musculaire. Si vous attendez trop longtemps, vos muscles seront rétablis mais la force que vous aurez accumulée sera de nouveau réduite.”

Les chercheurs taïwanais se sont demandés si une supplémentation en créatine pouvait affecter l’effet de potentialisation par post-activation. Ils voulaient savoir si de réduire le temps de repos nécessaire aux muscles pour obtenir un effet de potentialisation par post-activation optimal en prenant de la créatine était possible.

L’étude sur l’influence de la créatine sur les temps de repos

Les Taïwanais ont d’abord déterminé le temps optimal de potentialisation par post-activation en faisant en sorte que leurs sujets fassent 1 répétition en position de squat avec leur poids maximal, puis en leur demandant de sauter aussi haut que possible. Les chercheurs ont ensuite mesuré combien de temps (en minutes) après le squat ils avaient fait leur meilleur saut.

Les chercheurs ont réalisé des expériences avec deux groupes de 15 athlètes entraînés. Un groupe a pris un placebo tous les jours pendant six jours. L’autre groupe a pris quatre doses de 5 g de créatine avec 5 g de glucose chaque jour pendant six jours. Donc, ce groupe avait consommé un total de 20 g de créatine par jour.

Ensuite, les chercheurs ont mesuré le temps optimal de potentialisation par post-activation des participants avant et après la période de supplémentation.

Les résultats de l’étude, avec ou sans créatine

Le temps de potentialisation post-activation du groupe placebo n’a pas changé de manière significative. Dans le groupe créatine, une réduction significative de plus de deux minutes a été constatée.

creatine-post-activation-potentiation

temps-de-repos-creatine

 

Source de l’article: Creatine reduces optimal rest time between sets

Source Ergo-log: Nutrients. 2016 Mar 4;8(3). pii: E143.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.