Le gingembre noir thaïlandais stimulerait le métabolisme musculaire chez les athlètes âgés

Aucun commentaire
dimethoxyflavone

Le diméthoxyflavone

Le flavonoïde diméthoxyflavone, présent dans l’herbe asiatique Kaempferia parviflora, aurait la particularité de stimuler le métabolisme musculaire des personnes d’âge moyen et de leur rendre une condition physique avantageuse. C’est du moins ce que suggère une étude sud-coréenne sur des animaux de l’université Yonsei. La quantité de diméthoxyflavone nécessaire serait élevée mais pas extrême.

La diméthoxyflavone

Ceux qui s’intéressent de près aux suppléments connaissent le Kaempferia parviflora en tant que végétal “anti-âge” et comme stimulant de la testostérone. Les racines de la plante, qui contiennent des concentrations remarquables de substances bioactives, sont également appelées “gingembre noir”.

kaempferia-parviflora

Selon des études in vitro du siècle dernier, le diméthoxyflavone – plus précisément : 5,7-diméthoxyflavone – inhibe l’enzyme aromatase, empêchant ainsi la testostérone d’être synthétisée en œstradiol. Il se peut donc que vous trouviez du 5,7-diméthoxyflavone dans des compléments alimentaires censés abaisser le taux d’œstrogènes chez l’homme, et qui seraient supposer augmenter le taux de testostérone.

(Il existe d’autres méthoxyflavonoïdes ayant des propriétés inhibitrices de l’aromatase, comme le 7,4′-diméthoxyflavone, une substance que l’on trouve dans le fenugrec. Mais nous ne parlons pas de 7,4-diméthoxyflavone ici).

L’étude sur l’animal

Les chercheurs ont fait des expériences avec de jeunes souris âgées de 10 semaines et des souris plus âgées d’un an et demi. La moitié des animaux de laboratoire plus âgés ont reçu un placebo par voie orale tous les jours pendant 8 semaines, l’autre moitié du diméthoxyflavone. Si les souris avaient été des adultes humains, elles auraient reçu environ 200 ou 400 milligrammes de diméthoxyflavone par jour.

Après la période de supplémentation de 8 semaines, les chercheurs ont étudié les animaux testés.

Les résultats de l’étude sur la diméthoxyflavone

La supplémentation en diméthoxyflavone a presque entièrement éliminé la perte de force due au vieillissement. Elle a amené l’endurance des souris les plus âgées à un niveau presque similaire à celui des jeunes animaux.

dimethoxyflavone-force-masse-musculaire-endurance

Le diméthoxyflavone a fait de même avec la masse musculaire des souris.

dimethoxyflavone-muscle-force

Un début d’explication

Le vieillissement avait réduit le nombre de mitochondries dans les cellules musculaires mais le diméthoxyflavone a inversé ce processus.

dimethoxyflavone-mitochondries

Cela s’explique en partie par le fait que le diméthoxyflavone fait baisser les processus inflammatoires. En raison du vieillissement, le facteur de transcription NF-kB – en d’autres termes, un des principaux facteur des processus inflammatoires – avait augmenté. Une supplémentation en diméthoxyflavone l’a fait baisser par la suite.

dimethoxyflavone-nf-kb

dimethoxyflavone-murf1-atrogin-1

En conséquence, des gènes comme MuRF1 et atrogin-1 qui sont impliqués dans la dégradation des protéines musculaires, se sont exprimé moins fréquemment dans les cellules musculaires âgées.

Conclusion

“Le diméthoxyflavone pourrait être utilisé comme un agent naturel pour inhiber la sarcopénie“, écrivent les Coréens.

Source de l’article: Black ginger dimethoxyflavone is a muscle rejuvenation drug

Source Ergo-log: Nutrients. 2020;12(4):E1079.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.