Les athlètes profiteront mieux de leur protéine si elle contient des probiotiques

2 Commentaires

bacteries-probiotiquesLes spécialistes de la condition physique, bodybuilders et autres athlètes de force pourraient récupérer plus rapidement de leurs entrainements s’ils prenaient des probiotiques avec leur protéine. Cette découverte a été faite par des chercheurs de l’organisation privée de recherche Increnovo et de l’Université de Tampa. Ils ont utilisé la bactérie Bacillus coagulans GBO-30, 6086 au cours de leur étude. Cette bactérie est déjà présente sur le marché.

L’étude clinique sur les probiotiques Bacillus coagulans

Les chercheurs ont réquisitionné les services de 29 jeunes hommes ayant de l’expérience dans l’entraînement de force. Ils leur ont demandé de réaliser une séance d’entraînement des jambes à forte intensité, à deux occasions distinctes.

Tous les jours et pendant les deux semaines précédant l’une des séances d’entraînement, les hommes consommaient 20 grammes de caséine. Au cours des deux semaines précédant l’autre séance d’entraînement, les hommes ont pris la même quantité de protéines, mais cette fois les chercheurs ont ajouté 1 milliard de CFU [unités formant colonies] de la bactérie probiotique Bacillus coagulans GBI-30, 6086.

Le Bacillus coagulans GBI-30, 6086 est une bactérie brevetée par Ganeden Biotech, qui sponsorisa aussi l’étude clinique. Ganeden Biotech commercialise ce probiotique sous le nom de GanedenBC30, lequel est retrouvé dans plusieurs préparations de protéines en poudre commercialisées sur le marché.

GanedenBC30 de Ganeden Biotech

Des études cliniques réalisées sur l’homme avaient mis en évidence qu’une supplémentation avec le Bacillus coagulans GBI-30, 6086 améliorait la réponse immunitaire après une infection virale. En outre, les probiotiques pouvait également réduire l’incidence des symptômes de l’arthrite rhumatoïde. Le probiotique pouvait améliorer la digestion des nutriments en produisant probablement plus d’enzymes.

Les chercheurs se sont alors demandés si les athlètes de force ne pourraient pas mieux récupérer de leurs entraînements en prenant un complément contenant des Bacillus coagulans GBI-30, 6086.

Les résultats de l’étude

Lorsque les sujets de l’étude ont ajouté la bactérie probiotique à leur protéine, ils ont profité d’une récupération post-entraînement un peu plus rapide, avec un peu moins de courbatures.

Proteine-et-influence-sur-la-recuperation-avec-et-sans-probiotiques

Protéine et probiotiques, influence sur la récupération post-exercices

Les chercheurs ont observé que les bactéries n’avaient aucun effet sur la concentration de la protéine décomposée dans le flux sanguin – la concentration d’urée – ni n’avait eu d’effet sur la force maximale ou la force explosive. Les bactéries probiotiques ont réduit l’augmentation de la concentration de créatine kinase dans le sang. Cette donnée indiquerait que le probiotique a réduit le nombre de ruptures musculaires.

Effets-des-probiotiques-sur-la-recuperation-musculaire

POST= 48 heures après la séance d’entraînement

Lorsque les chercheurs ont demandé aux sujets de rouler sur un cycle stationnaire aussi vite qu’ils le pouvaient après l’entraînement, ils ont remarqué que leur entraînement avait réduit la puissance moteur – en d’autres termes, la vitesse – qu’ils avaient pu développer. Du moins, c’était le cas chez les participants qui avaient pris des protéines ordinaires. Lorsque les participants avait pris le probiotique, leur vitesse n’avait pas diminué.

Conclusion de l’étude sur les probiotiques

Les chercheurs ont écrit que “le supplément de probiotiques avait eu tendance à protéger les muscles des dommages et qu’ils pourraient avoir facilité la récupération des performances physiques”.

“D’autres études devraient étudier la relation entre les effets directs et indirects (grâce à l’utilisation améliorée des protéines) des suppléments de probiotiques en fournissant d’autres idées sur les stratégies alimentaires qui pourraient influencer le macrobiote intestinal afin d’optimiser la santé musculaire, en particulier pour une population vieillissante avec une mauvaise utilisation des nutriments (sarcopénie). “

Source de l’article: Athletes get more out of proteins with probiotics

Source Ergo-log: PeerJ. 2016 Jul 21;4:e2276.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Références bibliographiques

Baron M., A patented strain of Bacillus coagulans increased immune response to viral challenge., Postgrad Med. 2009 Mar;121(2):114-8.

Mandel DR., Bacillus coagulans: a viable adjunct therapy for relieving symptoms of rheumatoid arthritis according to a randomized, controlled trial., BMC Complement Altern Med. 2010 Jan 12;10:1.

Kalman DS., A prospective, randomized, double-blind, placebo-controlled parallel-group dual site trial to evaluate the effects of a Bacillus coagulans-based product on functional intestinal gas symptoms., BMC Gastroenterol. 2009 Nov 18;9:85.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Coach Soya K -  8 février 2017 - 10 h 21 min

    Un article particulièrement intéressant ^^
    Jusque là je ne connaissais pas l’existence des probiotiques mais ça donne envie d’essayer pour y croire ( en tant que boxeur je pense ça peut m’être utile)
    Merci du partage en tout cas, je sens que je vais mourir moins con en lisant les articles sur ce blog 🙂

    http://devenez-sportif.com

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.