Le cacao et ses flavonoïdes bloquent la myostatine et renforcent les muscles

Aucun commentaire
epicatéchine

L’épicatéchine

Le cacao contient de l’épicatéchine, un flavonoïde qui améliore les performances d’endurance des diabétiques. Des études chez l’animal ont montré qu’il améliore les résultats d’entraînement de la condition physique et que si les animaux s’arrêtent, les résultats de l’entraînement sont maintenus plus longtemps. Selon des chercheurs de l’École Supérieure de Médecine de l’Institution Polytechnique Nationale du Mexique, l’épicatéchine pourrait également être intéressant pour les athlètes des sports de force: il inhibe la myostatine, il a un effet anabolisant et stimule la force musculaire chez l’être humain.

Une étude scientifique réalisée au Mexique

L’étude des Mexicains, publiée en Janvier 2014 dans le Journal of Nutritional Biochemistry, a été financé en partie par Cardero Therapeutics, une société qui développe de nouveaux traitements contre les troubles métaboliques comme le diabète. Bien que cette étude mentionne également les effets positifs de l’épicatéchine chez les diabétiques, l’accent est mis sur le fait que l’épicatéchine pourrait également aider à lutter contre la sarcopénie et donc, contre la perte de la force musculaire et de la masse par suite du vieillissement. Les Mexicains ont tenté de répondre à cette question en effectuant une combinaison d’études animales et humaines.

Pour commencer, ils ont étudié les cellules musculaires de personnes dans leur vingtaine et dans leur soixantaine. Ils ont observés que le vieillissement conduisait à une augmentation de la concentration de myostatine, une protéine qui inhibe la croissance musculaire, accompagné d’une diminution de la concentration en follistatine, une substance qui inhibe l’effet de la myostatine. Le vieillissement réduit également la concentration des protéines MEF2A, Myf5, MyoD et de la myogénine, qui sont tous des indicateurs de la croissance musculaire.

L’épicatéchine a t-il un effet neutralisant sur la myostatine ?

Les chercheurs ont ensuite fait une expérience avec de jeunes souris [âgées de 6 mois] et des souris âgées d’un peu plus de 2 ans. Les chercheurs ont donné à la moitié des souris 1 mg d’épicatéchine par kg par voie orale deux fois par jour pendant deux semaines, de sorte que les animaux ont reçu un total de 2 mg d’épicatéchine par kg et par jour. Les chiffres ci-dessous montrent que l’épicatéchine a un effet anabolisant chez les souris jeunes et vieilles. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Epicatéchine, myostatine, follistatine

Le flavonoïde qui vient du cacao a également fonctionné comme un bloqueur de myostatine. Les Mexicains ont alors réalisé une étude humaine sur 6 personnes dans la quarantaine et 6 septuagénaires. Les sujets ont reçu deux doses par jour de 25 mg d’épicatéchine pendant sept jours. Les sujets étaient minces, ils ont reçu un total de 1 mg d’épicatéchine par kilo de poids corporel par jour. Les chercheurs ont ensuite examiné les effets que le supplément a produit sur la capacité des sujets à serrer leurs poings fermement, ainsi que les concentrations de myostatine et de follistatine dans le sang.

Aucun graphique des résultats n’a été publié dans l’article. “Le traitement de 7 jours avec l’épicatéchine a produit une augmentation bilatérale en force de la main de 7%, qui a été accompagnée par une augmentation significative (49,2%) du rapport de taux plasmatiques follistatine/myostatine“, écrivent les chercheurs.

Ce que l’épicatéchine est en train de révéler est extrêmement intéressant. Maintenant, c’est sans doute une question de temps pour qu’un fabricant de suppléments se lance dans quelque chose, avec un dosage raisonnable.

Article Ergo-log: Cacao flavonoid (-) – epicatechin inhibits myostatin and strengthens muscles.

Source de l’article Ergo-log: J Nutr Biochem. 2014 Jan;25(1):91-4.

Traduction Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *