Longévité et régime alimentaire, une étude chinoise qui vaut son pesant de noisettes

Aucun commentaire

regime-alimentaire-sainUn régime alimentaire contenant des quantités relativement importantes de haricots, de noix, de poissons et d’algues marines est susceptible de prolonger votre espérance de vie.

Consommer beaucoup de boissons gazeuses semble avoir l’effet contraire. Les chercheurs du Peking Union Medical College ont tiré cette conclusion de l’étude moléculaire et épidémiologique qu’ils ont publiée dans Nutrition Journal. L’étude visait à établir des relations entre la tolérance au glucose – diabète ou non – et la longueur des télomères; les marqueurs de l’inflammation et du stress oxydatif.

L’étude scientifique chinoise sur le régime alimentaire

Les chercheurs ont examiné 556 Chinois vivant dans une banlieue de Beijing dans le cadre d’une étude sur le diabète. Un certain nombre de participants étaient diabétiques, un certain nombre en étaient aux stades préliminaires de la maladie et environ 200 participants étaient en bonne santé.

Les chercheurs ont utilisé des questionnaires pour connaître les habitudes alimentaires des participants et ont également mesuré la longueur de leurs télomères dans l’ADN de leurs cellules sanguines. Les télomères sont un peu comme une horloge biologique. Chaque fois que les cellules se divisent, elles raccourcissent. Plus ils sont longs, plus il vous reste de temps à vivre. Et un mode de vie sain retarde la réduction de la longueur des télomères.

Les résultats de l’étude selon la tolérance au glucose des individus

La quantité de glucides, de graisses et de protéines que les participants ont mangée n’a eu aucun effet sur la longueur du télomère. Dans les figures ci-dessous, les chercheurs ont divisé les participants en trois groupes de taille égale en fonction de la longueur de leurs télomères.

longevite-regime-alimentaire

Les chercheurs ont d’ailleurs découvert qu’un apport calorique élevé n’est pas sain. Au plus les participants consomment de calories, au plus de TNF-alpha circule dans leur corps. Le TNF-alpha est un facteur inflammatoire et des études ont montré qu’il joue un rôle dans presque tous les processus qui conduisent à une détérioration de la santé.

Céréales, produits laitiers, légumes, fruits, pommes de terre et viandes n’avaient aucune influence sur la longueur des télomères. On pouvait s’attendre à ce que les légumes aient au moins une influence positive sur cette longueur mais c’est peut-être parce que les sujets de l’étude en mangeaient peu. D’autre part, la consommation de boissons gazeuses a eu un effet négatif prononcé sur la longueur des télomères. Les chercheurs n’ont fait aucune distinction entre les boissons gazeuses sucrées avec des sucres et celles sucrées avec des édulcorants artificiels comme l’aspartame.

regime-alimentaire-longevite

longevite-regime

L’étude a montré qu’un régime alimentaire contenant de grandes quantités de haricots, de noix, de poissons et d’algues marines avait un effet positif sur la longueur des télomères. En conclusion, le diabète présentait un effet fortement négatif sur leur longueur. Moins le corps était sensible à l’insuline, plus les télomères étaient courts.

Source de l’article: Want to live longer? Eat lots of beans, nuts and fish, and avoid soft drinks

Source Ergo-log: Nutr J. 2016 Apr 12;15(1):39.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.