Une consommation modérée d’alcool serait-elle tolérable pour votre santé ? Au niveau moléculaire, ce n’est pas le cas…

Aucun commentaire

verre-vinUn verre de vin chaque jour serait une habitude saine. C’est ce que nous disent les chercheurs depuis des années… jusqu’à ce que des méta-études aient vaincu le mythe. Récemment, des scientifiques américains ont publié la même conclusion dans Scientific Reports. C’est donc officiel maintenant. Une consommation modérée d’alcool n’a pas d’effet positif significatif sur la santé.

L’étude scientifique sur les effets de l’alcool

Les chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco ont utilisé les données de 900 adultes américains ayant participé à l’étude scientifique Heart & Soul. Cette étude a débuté à la fin des années 1980. Les chercheurs connaissaient les sujets qui ne buvaient pas du tout d’alcool, ceux qui buvaient de l’alcool en étant «en bonne santé» [Ideal drinking] et ceux qui buvaient plus d’alcool que ce que les médecins estimaient être quelque chose de sain [Bing drinking].

La longueur des télomères de l’ADN des participants à l’étude est devenue plus courte. Les télomères deviennent plus courts en raison du vieillissement. Plus cette diminution est rapide, plus vous vieillissez rapidement. A vrai dire, la diminution de la longueur des télomères en dit long sur votre mode de vie. Au plus vos télomères raccourcissent rapidement, au moins votre mode de vie est sain.

Les résultats sur les effets de l’alcool et les télomères

Au début de l’étude scientifique, les sujets du groupe de consommation excessive d’alcool avaient des télomères plus courts que les autres sujets. Cet effet a été maintenu lorsque les chercheurs ont balayé l’influence de tous les autres facteurs possibles. Les télomères des sujets du groupe de consommation idéale n’étaient pas significativement plus longs que dans les autres groupes.

 

alcool-telomeres

Une consommation élevée et malsaine d’alcool [Binge drinking] avait accéléré la diminution de la longueur des télomères. Les participants à l’étude ont été classés comme des buveurs excessifs s’ils buvaient plus de six verres de boisson alcoolisée au moins une fois par an. Même lorsque les chercheurs avaient tempérés les effets de facteurs tels que l’obésité, le tabac et les risques de maladies, une consommation excessive d’alcool avait accéléré le raccourcissement de longueur des télomères.

Si les sujets de l’étude scientifique buvaient 1 à 2 verre(s) par jour et que, dans le cas de l’étude Heart & Soul, ils étaient donc considéré comme des buveurs idéaux, la vitesse à laquelle leurs télomères se raccourcissaient ne diminuait pas de manière significative.

 

alcool-dommages-cellulaires

Conclusion sur les effets de l’alcool au niveau cellulaire

“En résumé, nous ne trouvons aucune preuve que la quantité ou le type de consommation d’alcool soit associé à une longueur de télomère plus longue ou à une augmentation de sa longueur dans le temps”, résument les chercheurs.

Source de l’article: Moderate alcohol use healthy? Not at the molecular level…

Source Ergo-log: Sci Rep. 2019 Feb 5;9(1):1404.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.