Pouvez-vous isoler les pectoraux avec le développé couché haltères ? Non, pas vraiment…

2 Commentaires

Après nos incursions dans le monde des compléments alimentaires des sports de force (puisque les ergogènes sont le premier thème du blog), il n’est pas désagréable de revenir de temps en temps sur l’entraînement et les recherches qui leurs sont consacrées. Cet article traduit d’Ergo-log sur le développé couché haltères me rappelle un peu cette idée, plutôt erronée, qui voudrait que le développé incliné permettrait de mieux isoler la partie claviculaire des pectoraux (haut pectoral). Ici, l’étude scientifique commentée date de 2011, elle a été publiée dans le Journal of Sport Sciences. Pour ma part, et c’est aussi l’opinion de nombreux entraîneurs, je pense surtout que le changement d’exercices est certainement plus bénéfique à la croissance musculaire que la nature de l’exercice elle-même, polyarticulaires ou isolation.

Eric Mallet

————

developpe-couche-halteresBeaucoup de culturistes considèrent le développé couché haltères comme un exercice d’isolation qu’ils pourraient utiliser spécifiquement pour entraîner leurs pectoraux sans activer d’autres groupes musculaires avec la même intensité de stimulation. Cette idée n’est que partiellement vraie, comme des scientifiques norvégiens du sport l’ont mesuré en 2011 ( avec des mesures EMG) et publié dans leur article.

L’étude expérimentale sur le développé couché haltères

Les scientifiques Norvégiens ont demandé à 12 étudiants masculins et entraînés de réaliser des séries de développé couché avec une barre, le même exercice avec une Smith Machine (cadre guidé), et du développé couché haltères avec une charge maximale. Juste pour être certains que nous parlons tous de la même chose, le dernier exercice est montré ci-dessus. Les chercheurs ont attaché des électrodes sur les pectoraux, les muscles deltoïdes, les biceps et les triceps des participants afin qu’ils puissent mesurer l’intensité de travail des muscles.

Les résultats de l’étude avec mesures EMG

Le tableau ci-dessous montre que le développé couché haltères avait stimulé plus fortement les biceps que le développé couché standard ou réalisé au cadre guidé. Le développé couché haltères avait activé les muscles de l’épaule au même degré que le développé couché classique et le développé couché effectué sur la  Smith machine. Dans le même temps, le développé couché haltères avait moins activé les triceps que les deux autres exercices.

developpe-couche-mesures-emg

Source de l’article: Can you isolate the pecs with the dumbbell press? Not really…

Source Ergo-log: J Sports Sci. 2011 Mar;29(5):533-8.

 

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Simon -  2 juillet 2018 - 8 h 09 min

    Bonjour Eric,

    Il est vrai que le développé aux haltères fait intervenir les biceps. Je pense que c’est du au fait de la stabilisation de ces derniers, qu’en pensez-vous?
    Personnellement, ayant les épaules fragiles, j’ai mis de coté tous les exercices de couché pour laisser place aux développé décliné à la barre, car cela réduit mon amplitude ainsi que l’intervention des épaules. Certes mes triceps interviennent un peu plus mais mon ressenti aux pectoraux est accentué.
    Merci pour votre travail, encore un article de qualité.
    Sportivement
    Simon

    https://blog-le-fitness.com
    • Eric -  2 juillet 2018 - 9 h 09 min

      Bonjour Simon,

      Oui, c’est une question de stabilisation et les biceps interviennent sur les mouvements de couché tout comme les triceps sur les mouvements de tirage ou les ischio-jambiers pendant les squats. Il n’est pas possible de réaliser un mouvement sans faire intervenir les agonistes comme les antagonistes même si les antagonistes interviennent dans une moindre mesure. C’est effectivement, une question de stabilisation. Cela en étonne certains à voir les réactions mais c’est juste un principe banal de kinésiologie qui n’a rien de très étonnant en soi.

      Le décliné à la barre est une bonne solution mais de réduire l’amplitude de travail des épaules n’est pas forcément une solution. Si tes épaules travaillent moins, cela ne va pas contribuer à réduire le problème. Essaie plutôt à l’opposé, de les faire travailler un peu plus, avec de faibles charges. Si tes triceps interviennent un peu plus, c’est normal et ce n’est pas problématique, ils sont là pour réaliser le travail. Sur les problèmes d’épaules, tu peux lire cet article: https://www.espacecorps-espritforme.fr/cet-exercice-protege-contre-les-blessures-de-lepaule/4410

      Merci à toi aussi pour tes vidéos, elles sont originales et très intéressantes.

      Sportivement,
      Eric

      https://www.espacecorps-espritforme.fr/

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.