18 grammes de Whey avant l’entraînement facilitent la perte des graisses

Aucun commentaire

Imaginez que vous mangiez la même quantité d’aliments, sans modifier vos apports en graisse, en protéines ni en glucides. A partir de là, vous brûlez plus de graisse et vous faites plus de tissus musculaires. Oui, disent les chercheurs de la Michigan State University, c’est possible. Tout ce que vous avez à faire est d’améliorer le timing de vos apports en protéines. Buvez votre shake avant votre séance d’entraînement et regardez ce qui se passe.

Les chercheurs se basent sur un facteur métabolique très précis, l’EPOC…

Cette étude réfère à l’EPOC, c’est à dire l’excès de consommation d’oxygène en période post-exercice (Excess Post-exercise Oxygen Consumption). L’EPOC est lui-même en rapport à l’énergie supplémentaire que le corps utilise après une séance intense d’exercice.

shake-de-proteineL’EPOC juste après la séance d’entraînement est caractérisé parune température corporelle élevée, une nouvelle synthèse du glycogène à partir des lactates, une redistribution des ions, une reconstitution des réserves d’oxygène dans le sang et les muscles, une resynthèse de l’adénosine triphosphate et de la créatine phosphate, une augmentation de la circulation et de la ventilation, et des effets hormonaux résiduels“, écrivent les chercheurs. Mais à plus long terme, c’est la récupération et la fabrication de vos muscles qui augmentent la consommation d’énergie. 20% de l’énergie que l’athlète dépense au repos sera utilisé pour la fabrication et la réparation des tissus musculaires alors que la production de tissu musculaire est plus élevé après un apport en protéines, whey ou autres protéines.

La prise de protéines en pré-training (Whey) pourrait modifier la dépense énergétique des athlètes

C’est pour cela que les chercheurs ont voulu savoir si cela faisait une différence si vous consommiez des protéines juste avant l’entraînement. Ils savaient déjà que l’EPOC est plus faible si vous êtes en régime contrôlé. Ainsi, les chercheurs ont mesuré la dépense énergétique de 8 sujets de test [5 hommes, 3 femmes] qui ont réalisé un entraînement régulier de force. Les mesures ont été faites sur une période de 4 jours. Les sujets de test étaient entraînés sur les jours 2.

Les chercheurs ont mesuré la dépense énergétique des sujets durant deux périodes de 4 jours. À une occasion, les sujets ont bu une boisson contenant 18 grammes de Whey 20 minutes avant un entraînement complet du corps en utilisant 9 exercices de base. Durant l’autre période, ils ont bu une boisson contenant 19 grammes de sucres.

Le graphique ci-dessous montre qu’à lui seul, le milkshake avait augmenté la dépense d’énergie le jour suivant l’entraînement. Le shake de sucre a provoqué une augmentation de 3,5% alors que celui de protéine a provoqué une augmentation de 8,5%.

supplement-de-proteine-et-depense-energetique-post-exercice

L’augmentation de la dépense énergétique a été accompagnée par une hausse de combustion des graisses. Il semblerait que le shake de lactosérum avant l’entraînement améliore non seulement la production de tissu musculaire, mais aussi la combustion des graisses.

Le tableau ci-dessous montre la quantité d’énergie, de graisses, de protéines et de glucides que les sujets du test ont absorbé au total. Le groupe de la boisson protéinée n’a pas mangé plus de protéines au cours de la journée que le groupe du shake de glucides. L’apport en protéines des athlètes était resté modeste de toute façon.

experience-scientifique-avec-l-usage-de-proteines-en-fonction-des-exercices-de-resistance

Les chercheurs concluent par ces termes: “Consommer une protéine avant un entraînement de résistance pourrait être une stratégie simple et efficace pour augmenter la dépense d’énergie. Une augmentation répétée dans le temps de la dépense énergétique post-entraînement pourrait faciliter la réduction de la masse des graisses et améliorer la composition du corps si la prise de nutriments est contrôlée.

Le shake de protéine utilisé par les chercheurs contenait du lactosérum. La whey est une protéine a assimilation rapide produisant un pic d’acides aminés dans le sang dans les 90 minutes après ingestion. Il est probable que vous préfériez utiliser des protéines plus lentes comme la caséine pour vous éviter de la prendre 20 minutes avant l’entraînement si vous voulez bénéficier d’un effet comparable à ce qui fut constaté par les américains.

Source de l’article: Eighteen grams of whey before training increases your fat burning

Source Ergo-log: Med Sci Sports Exerc. 2009 Apr 4.

Traduction Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

—————————

Note EM: Pour ma part, je considère qu’un bon milkshake de protéine, Whey ou multi-sources, s’il contribue effectivement à la prise de masse musculaire, doit tout d’abord être un plaisir. Dans ce cas, il sera sans doute préférable de se fier à une marque connue et reconnue pour la qualité de leur produit. Pour le lactosérum, la Whey Gold Standard d’Optimum est sans doute un bon choix, d’autant qu’ils sont bons sur le goût. Le choix des parfums est très large et vous fait bénéficier des avantages du concentré et de l’isolat. Question qualité, l’Instant Whey Pro de Reflex reste au top, notamment pour sa microfiltration, l’ajout d’enzymes et le choix des parfums presque aussi large que chez ON. Ensuite, c’est une question de goût mais ne faites pas de concession sur la qualité de votre Whey si vous en prenez; rien n’est pire que de subir un mauvais goût et d’être déçu par une mauvaise qualité nutritionnelle.

Mais d’ici le prochain article, n’oubliez pas de développer votre culture physique…

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.