Body Fitness Paris 2016, salon Low Cost des sports de la forme

Aucun commentaire

Salon Body Fitness 2016A priori, le salon parisien Body Fitness ne m’intéressait pas des masses puisque j’ai plutôt l’habitude de me rendre au FIBO et à l’Arnold Classic tous les ans. Et déjà, avant d’y être, les commentaires sur ce salon (encore jamais visité pour ma part) n’étaient pas vraiment flatteurs, je m’attendais donc à être déçu. Et donc… pour être déçu, j’ai été bien servi !

Un salon Body Fitness pas très Body ni très Fitness…

Arrivé sur place assez tôt porte de Versailles, j’étais surtout venu au salon Body Fitness avec le président de mon club et deux collègues de ma salle afin de négocier des “prix salon” sur les machines. Finalement, on s’est décidé sur un banc à charges fixes pour les pectoraux de Panatta. On a eu une grosse impression sur Technogym, leurs machines sont vraiment de plus en plus évoluées et performantes sur le plan du travail musculaire; on reste dans le haut de gamme bien pensé. Leur appareil de cardiotraining et travail de la puissance musculaire Skillmill est une réussite incontestable. Stand Biotech USA Body Fitness 2016J’ai également eu le plaisir de croiser Steeve sur le stand Technogym, il représente la marque dans le Nord de la France.

Pour le reste, j’ai testé Hammer Strength, leurs machines à abdos et lombaires sont vraiment au-dessus du lot. C’est du solide mais trop encombrant pour notre petite salle d’Halluin. Precor m’a surtout impressionné avec une machine à rowing présentant deux belles poignées placées en hauteur. Le mouvement est remarquable pour travailler le dos en épaisseur, ainsi que le haut des trapèzes. Mention spéciale pour la marque espagnole Telju avec de bonnes sensations et focalisations sur le groupe musculaire travaillé.

Pour résumer, je dirais que la seule chose d’intéressante concernait surtout le matériel et les bancs de musculation parce qu’au niveau des compléments alimentaires, c’était en dessous du lamentable. Des boutiques en dur étaient présentes pour vendre quelques boites de protéine à des jeunes freluquets de 45 kilos en débardeurs sauf que leurs sites Internet ne sont absolument pas référencés sur le Web, sans parler des fautes d’orthographe et de grammaire qui les font surtout passer pour des comiques. Dans l’ensemble, ce sont des jeunes qui s’adressent aux jeunes et ce n’est pas prometteur pour la suite. Cependant, ce genre de constat est assez révélateur du marché franco-français en termes de nullité crasse.

Braderie des protéines en poudre, on y est encore plus serré qu’à la célèbre braderie de Lille

Salon Body Fitness 2016Je me suis quand même arrêté un instant sur un stand qui faisait la braderie de ses protéines en sachet – de marques inconnues qui plus est – lorsqu’un jeune d’une vingtaine d’années me sort sans sourciller qu’ils sont “premiers sur le marché (et sur le Web !)”. Je suis resté interdit devant ce jeune garçon. Je n’avais même plus la force de lui dire que j’avais une petite idée du marché des compléments alimentaires, étant spécialiste du référencement naturel depuis 12 ans dans ce domaine. Je lui ai quand même dit que contrairement à ce qu’il pensait, son site n’existait pas. Ajoutons qu’ils ne sont tout de même pas si malhonnêtes que cela puisqu’ils ne volent pas les textes des autres (du moins pour l’instant), contrairement à certains demeurés congénitaux et handicapés de la grammaire qui feraient sans doute mieux de se contenter de leur petite boutique en dur – ces Jean Foutre à la petite semaine se reconnaîtront d’ailleurs rapidement.

Ce Body Fitness ne représente absolument pas le marché du complément alimentaire

Banc de musculation TeljuPour les marques étrangères, pas grand chose non plus à part Biotech USA et Scitec Nutrition que je reverrais sans doute au FIBO dans de meilleures conditions. Des vendeurs asiatiques présentaient toute une gamme de fruits secs délicieux, c’est à peu près tout ce que j’ai retenu de positif de cette exposition bas de gamme. Dans l’ensemble ce Body Fitness est particulièrement mal organisé et étriqué, se tenant dans un seul hall (peut-être par manque de budget ?), en concurrence avec d’autres salons comme celui du livre et d’autres sujets encore. C’est à croire que les organisateurs n’ont droit qu’à une seule date dans l’année. Alors forcément, si tout le monde réserve en même temps, il devient difficile de faire les choses correctement. Les allées étaient tellement étroites que l’ont s’est plusieurs fois retrouvés complètement coincés pendant de longues minutes. Les français ont, comme d’habitude, énormément de leçons à prendre de l’organisation allemande. Dans l’ensemble, ce Body Fitness représente vraiment très mal le marché de la forme, du bodybuilding et des compléments alimentaires en France ou ailleurs. L’écart avec le FIBO est vraiment impressionnant à ce sujet; on passe vraiment du grenier à la cave.

Une mise en place lamentable pour un salon mauvais sur presque tous les critères

L’organisation était vraiment lamentable. Il serait pourtant facile de faire les choses bien mieux que cette foire à l’emporte-pièces qui laisse vraiment très peu de place au public et encore moins aux entreprises qui ont eu le courage d’exposer dans cette ridicule braderie du fitness et de la musculation. Même du côté restauration, c’est complètement nul. Salon Body FitnessVous avez le choix entre les sandwichs de chez Paul (pas mauvais d’ailleurs) et une petite cafétéria. A moins d’être en période de sèche, il vous faudra sortir du “Body Fitness” pour espérer y manger quelque chose de solide.

Bref, à part les expositions matériels qui s’en sortent pas trop mal, les exposants de compléments alimentaires à la fois boutiques et sites ne devraient sans doute pas y trouver leur compte, à part le fait d’être présents pour dire qu’ils existent un peu. Le seul Pure Player présent au salon était My Protein, à voir, ils intéressaient du monde. Mais à part les geeks de 40 kilos tous mouillés en débardeurs ridicules et autres inepties, il n’y avait pas grand chose à retenir de ce salon Body Fitness bien pauvre. L’organisation franco-française pour ce genre d’événements y est sans doute pour beaucoup.

Heureusement, ce Body Fitness de pacotilles sera très vite oublié, il y a le FIBO dans deux semaines…

Mais d’ici là, profitez-en pour développer votre culture physique (mais ailleurs qu’à Paris…).

Eric Mallet

PS: Les photos du salon Body Fitness 2016 seront sur mon compte pinterest à partir du mercredi 30 mars.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *