L’hespéridine stimulerait la performance sportive

performance-sportive-antioxydants-agrumesCes derniers jours, les rédacteurs d’Ergo-log ont passé en revue différentes études scientifiques et cliniques sur l’hespéridine et son influence sur la performance sportive. Il s’agit donc ici de l’analyse d’une étude réalisée en 2018 par une équipe de chercheurs hollandais sur cette molécule.

Eric Mallet

L’étude des chercheurs hollandais sur l’hespéridine

Les chercheurs du Team NL Innovation Center, une organisation qui développe de nouvelles technologies pour les athlètes néerlandais de haut niveau, ont divisé 39 hommes actifs âgés de 18 à 25 ans en deux groupes. Un groupe a pris un placebo quotidiennement pendant 4 semaines, et l’autre groupe a pris 500 milligrammes d’extrait de Citrus sinensis. Cet extrait était composé à 90 % d’hespéridine ou, plus précisément, d’hespérétine-7-O-rutinoside 2S.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’Hespéridine stimule la création de nouveaux tissus musculaires

citron-hesperidine

Le citron est une bonne source d’hespéridine…

Un flavonoïde que l’on trouve dans les citrons, les agrumes et les pamplemousses stimulerait le développement et la récupération des tissus musculaires. Des pharmacologues d’Ewha Womans University en Corée du Sud ont découvert que l’hespéridine est un antioxydant qui présente un effet anabolisant sur les cellules musculaires jeunes. Il forcerait les cellules souches à se développer en cellules musculaires pour accélèrer la récupération des tissus musculaires endommagés.

L’hespéridine est un flavonoïde sucrée que l’on trouve dans les agrumes. Des études plus anciennes se réfèrent à lui comme la “vitamine P” [sa structure chimique est représentée ci-dessous]. Après ingestion, les micro-organismes présents dans les intestins séparent la partie sucre de la molécule et l’hespéridine est libéré. Les études animales ont montré que cette substance diminue la pression sanguine, améliore le taux de cholestérol et inhibe l’ostéoporose. Selon une étude animale publiée par l’Inra en France en 2010, l’hespéridine stimulerait les mécanismes anabolisants dans les cellules osseuses.

En savoir plus »
Aucun commentaire