L’acide phosphatidique présente un potentiel de croissance pour les athlètes de la force

2 Commentaires
acide-phosphatidique-structure

L’acide phosphatidique

Il semblerait que le monde des sports de force soit sur le point de découvrir un nouveau supplément prometteur. Un article récemment publié dans le Journal de la Société Internationale de Nutrition Sportive décrit les effets de la supplémentation en acide phosphatidique sur les athlètes de force.

La molécule clé en matière de croissance musculaire se nomme mTOR et les nutriments qui activent mTOR sont devenus comme une espèce de Saint Graal dans le monde de la nutrition sportive. Et les substances qui l’activent pourraient aider les athlètes à développer leur masse musculaire. De la même manière, les personnes fragiles et les personnes âgées pourrait en profiter pour prévenir la perte musculaire.

L’acide phosphatidique et mTOR

En 2001, des biologistes de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign ont découvert que l’acide phosphatidique – ou 1,2-diacyl-sn-glycéro-3-phosphate -, une molécule présente en quantités infimes dans nos membranes cellulaires, serait l’un de ces nutriments.

Lorsque les cellules musculaires sont soumises à l’effort, elles utilisent l’acide phosphatidique en tant que substance messagère pour activer les molécules de signal comme mTOR. Cela veut dire qu’il serait possible d’activer le stimulus anabolique de l’entraînement de force en utilisant l’acide phosphatidique comme supplément.

Des chercheurs de l’Université de Floride centrale et d’Increnovo ont testé cette théorie dans le cadre d’une expérience impliquant 16 sujets de test ayant 20 ans en moyenne. Tous pratiquaient la musculation depuis au moins un an. Sur ce groupe, neuf ont pris un placebo [PL] pendant 8 semaines et sept ont pris une dose quotidienne de 750 mg d’acide phosphatidique sous forme de gélule [PA]. La molécule était fabriquée par Chemi Nutra. Ce fabricant commercialise l’acide phosphatidique sous le nom de Mediator. La masse musculaire du groupe expérimental a augmenté de 2,6%, le groupe placebo de 0,1%. Les résultats sont donnés ci-dessous.

 

acide-phosphatidique-musculation

acide-phosphatidique-anabolisant-musculation

 

Le poids maximal avec lequel les sujets du groupe acide phosphatidique pouvaient réaliser un squat a augmenté de 12,7%, comme le montre le tableau ci-dessus. Dans le groupe placebo, l’augmentation a été de 9,3%.

Le tableau ci-dessous résume l’ensemble des effets mesurés. Le groupe acide phosphatidique a obtenu de meilleurs résultats que le groupe placebo sur tous les points. Bien qu’aucune des différences ne soit statistiquement significative, pour le squat maximal et la masse maigre, les chiffres étaient presque significatifs. Les chercheurs sont convaincus que, même si des recherches supplémentaires sont nécessaires, l’acide phosphatidique est efficace.

 

acide-phosphatidique-entrainement-effets-mtor

 

L’étude a été financée par Chemi Nutra. L’entreprise a déposé une demande de brevet pour l’utilisation de l’acide phosphatidique dans les compléments destinés aux athlètes de force. De manière intéressante, la demande de brevet mentionne l’utilisation d’acide phosphatidique en combinaison avec la créatine. Et après la lecture de l’étude, c’est précisément la question qui pique notre curiosité: que se passe-t-il si vous combinez l’acide phosphatidique à la créatine ?

Toujours est-il que le brevet en question fait apparaître les noms de deux chercheurs d’Increnovo, Martin Purpura et Ralf Jaeger, en tant que co-inventeurs. Il s’agit aussi des deux chercheurs qui ont inventé l’association créatine-estragon (traduction à venir).

Note EM: Même si cela pourrait prêter à rire, il existe bien un complément vendu sur ce principe, distribué par une marque très peu connue en France, Athletic Edge Nutrition. Toujours est-il qu’il faut retenir que la plupart fabricants de compléments alimentaires qui ajoutent Mediator à leur formule le font à des doses bien plus élevée que les 750 mg de l’étude clinique reportée par Ergo-log et effectivement, cela fonctionne au-delà de ce que l’ont pourrait penser. Quant à l’associer à la créatine, je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais j’ai déjà quelques idées sur ce principe, vous devez bien vous en douter…

Source de l’article: Phosphatidic acid works for strength athletes

Source Ergo-log: J Int Soc Sports Nutr. 2012 Oct 5;9(1):47. [Epub ahead of print].

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Références bibliographiques

Fang Y. et al., Phosphatidic acid-mediated mitogenic activation of mTOR signaling, Science. 2001 Nov 30;294(5548):1942-5.

Chen J, Fang Y., A novel pathway regulating the mammalian target of rapamycin (mTOR) signaling, Biochem Pharmacol. 2002 Oct 1; 64(7):1071-7.
Hornberger TA. et al., The role of phospholipase D and phosphatidic acid in the mechanical activation of mTOR signaling in skeletal muscle, Proc Natl Acad Sci U S A. 2006 Mar 21;103(12):4741-6.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Delfino -  28 novembre 2018 - 7 h 26 min

    Bonjour Eric
    Pensez vous qu’il faudrait plus de 750mg de Acide phosphatitique pour enclencher Mtor?
    Cordialement
    Votre site est juste magnifique

    • Eric -  28 novembre 2018 - 13 h 11 min

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire très sympathique, cela me fait toujours très plaisir. Les recherches ont été effectuées avec un dosage de 750 mg mais la plupart des marques incluant cet acide gras le font à des doses plus élevées, généralement autour du gramme. C’est plutôt cette stratégie qui me semble valable et plus certainement à moyens termes.

      Sportivement,
      Eric Mallet

      https://www.espacecorps-espritforme.fr/

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.