Pourquoi les sexagénaires qui ont un but dans la vie sont en meilleure santé

Aucun commentaire

Image Kampus Production Pexels.com

Les sexagénaires qui considèrent que leur vie a un but présenteraient moins de facteurs inflammatoires tels que la CRP dans le sang que les sexagénaires qui pensent que leur vie n’en a pas. Étant donné qu’un taux élevé de CRP est néfaste pour pratiquement tous les aspects de votre santé, vivre une vie motivante vous rendrait aussi plus sain.

L’étude canadienne sur les sexagénaires motivés…

Des psychologues canadiens de l’université Concordia ont suivi 129 adultes âgés de 63 à 91 ans pendant 6 ans. Les chercheurs ont utilisé des questionnaires tous les deux ans pour déterminer dans quelle mesure les participants à l’étude pensaient que leur vie avait un sens. Les chercheurs ont également déterminé la concentration de la protéine inflammatoire CRP dans le sang des participants à l’étude.

Un mode de vie qui réduit la concentration de protéines inflammatoires telles que la CRP diminuerait le risque de décès prématuré ou de maladie chronique. Les chercheurs se sont demandé si les facteurs psychologiques jouaient également un rôle dans l’activité des protéines inflammatoires. Ils ont supposé que le fait d’avoir un sens et un but dans la vie réduisait la concentration de CRP.

Les résultats

Chez les 25 % de participants les plus jeunes (âgés de 63 à 73 ans), l’activité de la CRP a diminué au fur et à mesure que les participants à l’étude trouvaient un but à leur vie. Cependant, chez les 25 % de participants les plus âgés (81 ans et plus), la motivation n’avait plus d’effets sur la concentration de CRP dans le sang.

Les sexagnaires qui ont un objectif vivent plus longtemps

Le mécanisme impliqué…

Dans la catégorie d’âge la plus jeune, les participants à l’étude étaient encore suffisamment en forme et en bonne santé pour essayer de donner un sens à leur vie, soupçonnent les Canadiens. Cependant, lorsque la santé s’est détériorée en raison du vieillissement, ces tentatives ont souvent échoué. Cette frustration signifie que, dans cette catégorie d’âge, la motivation et d’avoir des objectifs dans la vie n’ont plus d’effets positifs sur le niveau de CRP.

« Alors que d’avoir des objectifs précis peut exercer une fonction bénéfique sur la santé au début de la vieillesse, lorsque les individus sont généralement confrontés à des facteurs de stress liés à des objectifs qui peuvent être potentiellement surmontés, des niveaux élevés d’objectifs pourraient présenter un caractère moins adaptatif à un âge avancé, lorsque de nombreuses personnes âgées sont confrontées à des problèmes insolubles et à des objectifs inatteignables », supposent les chercheurs.

Si les psychologues ont raison, les personnes qui souhaitent mener une vie motivante à un âge avancé auront toujours moins de CRP dans le sang si elles sont exceptionnellement en forme et en bonne santé; ou si elles sont pleines de ressources et peuvent encore atteindre leurs objectifs de vie malgré leur santé déclinante.

Note EM: Si vous appréciez les articles du blog, merci de prendre un instant pour vous abonner à la newsletter. Vous serez informé de la mise en ligne des articles tout en contribuant à leur visibilité.

Source de l’article: Why people in their sixties with a purpose in life are healthier

Source Ergo-log: Int J Aging Hum Dev. 2024 Mar;98(2):182-207.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.