Prendre de la caféine pendant l’entraînement ?

Aucun commentaire
Caféine prise pendant l'entraînement

Image Elina Sazonova Pexels.com

Étant donné qu’il faut une bonne heure après l’ingestion pour que la caféine passe dans le sang, les athlètes qui le savent très bien prennent généralement leur caféine une heure avant de s’entraîner ou de participer à une compétition. Mais les sportifs qui suivent des séances d’entraînement prolongées et qui ont besoin d’un petit coup de pouce vers la fin pourraient consommer leur caféine au milieu de la séance. Du moins, c’est ce qu’ont écrit des scientifiques canadiens spécialisés dans le sport dans Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism. Même en quantités modestes, la caféine serait étonnamment efficace lorsqu’elle est consommée pendant l’entraînement.

L’étude sur la caféine prise pendant l’entraînement

Naturellement, l’expérience a été effectuée sans et avec de la caféine. Les chercheurs ont demandé à 15 cyclistes d’élite d’effectuer le même parcours à vélo à différentes occasions. Les participants ont d’abord pédalé pendant 120 minutes à une intensité déterminée au préalable, puis ont terminé par un contre-la-montre au cours duquel ils devaient fournir une puissance prédéterminée en un temps aussi court que possible.

La caféine pendant l'entraînement serait efficace

Pendant le trajet, les cyclistes ont reçu une boisson sportive contenant des hydrates de carbone et des électrolytes à trois moments – indiqués ci-dessous par des astérisques. Au moment de l’astérisque, après avoir pédalé pendant 80 minutes, les participants ont reçu une boisson sportive ordinaire [PL] à une occasion, mais à une autre occasion, cette boisson contenait environ 100 mg de caféine. La dose exacte était de 1,5 mg de caféine par kg de poids corporel [CAF1]. À une autre occasion, les cyclistes ont reçu deux fois plus de caféine [CAF2].

Résultats de l’étude

La consommation de caféine pendant l’entraînement a permis aux cyclistes de réaliser de meilleurs temps. La dose de 100 mg a réduit le temps de parcours de 1,05 minute ; la dose de 200 mg a réduit le temps de parcours de 2,05 minutes.

La caféine pendant l'entraînement stimulerait les performances

Les effets d’amélioration des performances de la supplémentation en doses plus élevées étaient visibles en particulier dans la dernière partie de l’épreuve contre la montre. Le tableau ci-dessus montre la puissance – en d’autres termes la vitesse – développée par les participants.

Conclusion sur la caféine pendant l’entraînement

« En résumé, une dose faible (100 mg) et modérée (200 mg) de caféine ingérée en fin d’exercice et 40 minutes avant une épreuve contre la montre a amélioré les performances », résument les chercheurs. « En outre, la dose modérée a amélioré les performances dans une plus large mesure que la dose faible.

« Les résultats suggèrent qu’une dose modérée de caféine administrée pendant un exercice prolongé en état d’équilibre et 40 minutes avant un contre-la-montre est plus ergogénique qu’une faible dose chez les cyclistes entraînés.

Note EM: Merci de prendre un instant pour vous inscrire à la newsletter du blog. Ainsi, vous serez averti de la mise en ligne des nouveau articles et contribuerez à leur visibilité sur le Web. 

Source de l’article: Consuming caffeine while training? It works!

Source Ergo-log: Appl Physiol Nutr Metab. 2016 Aug;41(8):850-5.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.