Buvez 3 tasses de thé par jour et gagnez 5 ans de longévité

Aucun commentaire

Boire du thé permettrait à votre horloge biologique de s’égrainer plus lentement. C’est pour cette raison que l’âge moléculaire des hommes de plus de 65 ans qui boivent du thé est de 5 ans plus jeune que celui que vous pourriez constater, écrivent les chercheurs de l’Université chinoise de Hong Kong dans un article qui sera bientôt publié dans le British Journal of Nutrition.

telomeresLes chercheurs ont examiné l’ADN de 1000 femmes âgées et d’un millier d’hommes plus âgés. Ils ont mesuré la longueur des télomères de leur matériel génétique. Les télomères sont située à l’extrémité des chromosomes, les blocs de construction de l’ADN. [Dans l’illustration ci-contre, les télomères sont en bleu/vert, la ‘branche’ située à la fin d’un chromosome X.]

Au plus les cellules se sont souvent divisées et au moins souvent ils pourront se diviser à nouveau, leurs télomères deviennent alors plus courts. Des télomères longs sont un signe de longévité mais certains chercheurs ne sont pas convaincus que la longueur des télomères importe vraiment autant à ce sujet. Un nombre de plus en plus grand d’études ont été publiées pour lesquelles les chercheurs n’ont pas trouvé de relations entre la longueur des télomères et l’espérance de vie. D’autre part, un nombre tout aussi élevé d’études suggèrent que des télomères plus longs sont une indication d’une vie plus longue.

Une consommation élevée de thé avait préservé la longueur des télomères

Les chercheurs ont donc posé des questions détaillées sur les habitudes alimentaires de leurs sujets d’études, à partir desquelles ils ont découvert que la longueur des télomères des femmes est étroitement lié à leur mode de vie. Seules les femmes qui consomment de grandes quantités d’acides gras Oméga 6 sous forme d’huile d’arachide et d’huile de maïs présentaient des télomères légèrement plus courts que les femmes qui prenaient moins de matières grasses.

Parmi les hommes, une forte consommation de thé aboutissait à des télomères plus longs. Les données du tableau ci-dessous ont été corrigées en fonction de l’ensemble des facteurs auxquels les chercheurs pourraient penser, il est donc peu probable que les buveurs de thé puissent présenter des télomères plus longs parce qu’ils avaient un mode de vie sain.

Boire-du-the-peut-il-influencer-le-vieillissement-?

Les télomères des hommes qui buvaient plus de 3 tasses de thé par jour [une tasse de thé chinois en contient 250 ml] étaient 0,46% plus longs que les télomères des hommes qui ne buvaient que 0,3 tasses en moyenne. Cette différence dans la longueur des télomères représente “une différence de 5 années de vie”, selon les chercheurs. La variété la plus populaire de thé chez les hommes était le thé vert, le thé blanc Oolong arrivait à la deuxième place.

La recherche n’a pas été financée par les fabricants mais par les gouvernements américain et chinois, sous l’égide des National Institutes of Health et du Research Grants Council de Hong Kong.

Les antioxydants EGCG influencent la longévité des cellules de notre organisme

the-vert-longeviteLes EGCG, un flavonoïde du thé vert, activent les enzymes cellulaires en charge de l’extension de la durée de vie des cellules. Les EGCG travaillent de la même manière que le resvératrol, un supplément populaire parmi les connaisseurs des nutriments en relation à l’extension de la vie; à la différence qu’il est difficile de détecter le resvératrol inchangé dans le sang alors que l’EGCG se montre assez facilement. La biodisponibilité des EGCG est donc peut-être supérieure à celle du resvératrol.

Les chercheurs ont également trouvé des télomères plus longs chez ceux qui prennent des multivitamines, les athlètes des sports de force, les personnes ayant des niveaux élevés de vitamine D et ceux qui font beaucoup d’exercice.

Source de l’article: Drink 3 cups of tea a day and add 5 years to your life

Source ergo-log: Br J Nutr. 2009 Aug 12:1-7

Traduction Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.