La bêta-alanine pour combattre l’anxiété

beta-alanine-anxieteNerveux à cause d’un examen ? Agoraphobie ? Peur du noir ? Une étude japonaise a montré que vous pourriez surmonter plus facilement votre anxiété en prenant de la bêta-alanine. Et, si les Japonais ont raison, la bêta-alanine pourrait également protéger contre la dépression et la démence.

L’étude sur la bêta-alanine et l’anxiété

Les chercheurs de l’université de Kyushu ont fait une expérience avec trois groupes de souris. Un groupe a reçu une alimentation standard pendant cinq semaines, le deuxième a reçu une alimentation contenant 22,5 mmoles de taurine. Le troisième groupe a reçu une alimentation contenant 22,5 mmoles de bêta alanine.

Après environ quatre semaines, les chercheurs ont soumis les souris à des tests psychologiques. Ces tests sont conçus pour évaluer la facilité avec laquelle les animaux pouvaient gérer l’anxiété et le stress. Dans un test, les Japonais ont mesuré le temps que les souris ont mis avant d’oser se promener dans des passages ouverts – un environnement effrayant pour les souris – et dans un autre, le nombre de fois où elles prenaient le risque d’y pénétrer.

Les résultats de l’étude

Les chercheurs ont découvert que dans les deux tests, la supplémentation en bêta-alanine rendait les souris plus courageuses.

beta-alanine-stress

beta-alanine-neurologie

Une fois les cinq semaines écoulées, les chercheurs ont examiné l’hippocampe dans le cerveau des souris. Ils ont découvert comment la bêta-alanine avait modifié le comportement des animaux. L’acide aminé avait stimulé la synthèse du facteur neurotrophique issu du cerveau [BDNF] dans l’hippocampe. Le BDNF agit sur les cellules cérébrales un peu comme les hormones sur les cellules musculaires. Il les aide à se développer – non pas en taille physique, mais en aidant les cellules cérébrales à établir de nouvelles connexions entre elles.

Le cerveau et le BDNF

bdnf

BDNF

L’hippocampe joue un rôle dans le traitement et l’utilisation de l’information. Dans les maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer et la schizophrénie, on constate souvent des dommages à l’hippocampe. Comme le BDNF peut stimuler les cellules nerveuses pour réparer les dommages, les scientifiques étudient les effets du mode de vie sur la synthèse du BDNF. Un mode de vie qui active le BDNF pourrait aider à protéger contre la démence et la maladie d’Alzheimer. C’est du moins ce que l’on espère.

Une faible activité du BDNF peut entraîner davantage de dépression. L’exercice physique, les antidépresseurs et la stimulation intellectuelle aident probablement à lutter contre la dépression, car ils activent tous le BDNF. Les psychiatres qui traitent les personnes dépressives avec une thérapie de course obtiendraient-ils de meilleurs résultats s’ils donnaient également de la bêta-alanine à leurs patients ?

Source de l’article: Beta-alanine helps against anxiety

Source Ergo-log: Amino Acids. 2010 Jul;39(2):427-34.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

Créatine et bêta-alanine associés améliorent les capacités d’endurance

phosphagen-easUne prise de quatre semaines de créatine et bêta-alanine pourrait améliorer la capacité d’endurance des athlètes, selon une étude sponsorisée par des scientifiques du sport de la Florida Atlantic University. L’article a été publié il y a quelques années dans Amino Acids. Ensuite, les conditions de l’étude ne sont pas très rigoureuses non plus. A vous de voir si cela vous sera utile ou pas…

Les chercheurs ne divulguent aucune information sur leurs sujets d’essai, sauf qu’ils étaient de sexe masculin et qu’ils avaient une vingtaine d’années. Étaient-ils entraînés ? Probablement pas. Ils étaient d’ailleurs plutôt lourd de constitution [taille moyenne : 1,72 mètre, poids moyen : 82 kg]. Autre point négatif : pendant les 28 jours où les hommes ont pris les suppléments, ils ne se sont pas entraînés non plus. Mais arrêtons de spéculer sans fondements. Retour sur l’étude…

Les chercheurs ont donné à un groupe de 13 hommes un placebo quotidien contenant 34 g de glucose [Placebo]. Un groupe de 12 hommes a reçu 34 g de glucose et 5,25 g de créatine [Cr] par jour. Un autre groupe de 14 hommes a reçu 34 g de glucose et 1,6 g de bêta-alanine [B-Ala]. Un dernier groupe de 16 hommes a reçu 34 g de glucose, 5,25 g de créatine et 1,6 g de bêta-alanine [CrBA].

Phosphagen Elite ne contient pas que de la créatine et du bêta-alanine…

Et cela nous amène à un autre problème méthodologique. Les hommes du groupe CrBA ont reçu leur glucose, créatine et bêta-alanine sous la forme du supplément EAS Phosphagen Elite. EAS a arrêté la production de Phosphagen Elite en 2010. Le supplément ne contenait pas seulement du glucose, de la créatine et de la bêta-alanine Note EM: {Electrolytes et taurine comme noté sur l’image ci-dessous}. Les autres composantes n’étaient pas particulièrement spectaculaires mais méthodologiquement ce n’est pas très intelligent, d’autant que les chercheurs ne les mentionnent pas dans leur article.

Ils ont demandé à leurs sujets de rouler sur des cycles de manière de plus en plus intenses, avant et après la période de supplémentation. Ceci afin de pouvoir déterminer le seuil de lactate [LT] et le seuil ventilatoire [VT] chez les hommes. Le LT est le point auquel le niveau de lactates dans le sang commence à augmenter au fur et à mesure que l’effort physique augmente. Le VT est le point auquel, à mesure que l’effort augmente, les sujets non seulement respirent davantage, mais respirent aussi plus profondément [parce que les besoins en oxygène du corps augmentent exponentiellement].

Note EM: Pour vous aider à comprendre ce qui est avancé ici, et sans produire de confusion sur cette idée fausse d’augmentation d’acide lactique intramusculaire qui en réalité n’existe pas, les chercheurs de l’étude cite celle de Suzuki et al. (2002), suggérant que la carnosine (bêta-alanine + histidine) sert de tampon contre les ions H+ en aidant au maintien de l’équilibre acido-basique lorsque de grandes quantité de ces ions sont produits par un exercice court et à forte intensité. Notons que la phosphocréatine exerce également cet effet tampon.

creatine-beta-alanine-lactate

creatine-beta-alanine-seuil-ventilation

Pour le VT et le LT, les chercheurs ont mesuré l’absorption d’oxygène des hommes et le nombre de watts qu’ils ont générés. En outre, les chercheurs ont également mesuré l’absorption maximale d’oxygène des sujets – qui demeure le prédicteur le plus important de la capacité d’endurance – et la durée pendant laquelle les hommes ont pu continuer à faire du vélo à mesure que l’intensité augmentait (TTE) – voir ci-dessous.

beta-alanine-creatine-cycling

creatine-beta-alanine-cycling

creatine-cycling

creatine-endurance

Les astérisques indiquent si les changements mesurés étaient statistiquement significatifs.

Conclusion des chercheurs sur l’association créatine et bêta-alanine pour l’endurance

“Quatre semaines de supplémentation en créatine et bêta-alanine ont démontré des améliorations significatives dans cinq des huit indices d’endurance cardiorespiratoire mesurés pendant l’ergométrie incrémentale d’exercice du cyclisme”, concluent les chercheurs. “La supplémentation en créatine et bêta-alanine a permis d’améliorer deux et un des indices, respectivement.”

Cela semble positif mais nous devons ajouter que la supplémentation en créatine et bêta-alanine n’a eu aucun effet sur l’absorption maximale d’oxygène. De plus, le temps pendant lequel les hommes ont pu continuer à faire du vélo n’a augmenté que dans les groupes placebo et créatine. Ainsi, pour deux des variables les plus importantes, la supplémentation avec créatine et bêta-alanine n’a eu aucun effet.

C’est pourquoi, hormis les ambiguïtés méthodologiques, nous ne pouvons pas conclure de cette étude que les athlètes sont susceptibles de bénéficier d’un complément avec la combinaison en question. Cela dépend entièrement du type d’effort que l’on attend d’eux. Sont-ils censés fonctionner selon le seuil de lactate et le seuil de ventilation ? Dans ce cas, peut-être. Sont-ils censés performer à un plus haut niveau d’intensité ? Dans ce cas, peut-être pas.

Source de l’article: Creatine and beta-alanine combined improve endurance capacity

Source Ergo-log: Amino Acids. 2007 Sep;33(3):505-10.

Note EM: Retenons simplement cette étude comme indicative, le manque de neutralité objective ainsi que la présence d’électrolytes et de taurine nous empêchent clairement de la prendre au sérieux, comme je le disais plus haut dans l’article. La créatine avait donné des signes cliniques plus encourageants sur la récupération après un entraînement d’endurance mais concernant le bêta-alanine, il est clair que nous ne pouvons rien avancer pour l’instant. Certaines études donnent des résultats positifs par rapport à une problématique donnée, d’autres non. Par soucis de rigueur scientifique, il est aussi important de traiter de l’absence de résultats que de résultats positifs lorsqu’ils sont démontrés.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Vivre plus longtemps ? Essayez la carnosine…

Les bodybuilders font subir toutes sortes de choses à leur corps au point d’en faire frémir les médecins mais la plupart d’entre eux sont une véritable image de santé. Ce n’est peut être pas seulement parce que l’entraînement de force est une activité saine mais aussi à cause des suppléments qu’ils prennent. Des études ont montré que la créatine, la glucosamine et les BCAA prolongeraient l’espérance de vie. Et, selon les scientifiques britanniques et russes, il en va de même pour la carnosine.

Une étude très intéressante sur la bêta-alanine et la carnosine réalisée en 2000

beta-alanine-histidineEn 2000, des chercheurs en biochimie ont publié le résultat d’une étude sur les animaux qu’ils avaient réalisée. Ils avaient mis des suppléments dans l’eau potable de souris SAMP 1 (à longévité limitée) tout au long de leur vie. Un groupe de souris avait reçu un mélange de bêta-alanine [formule structurelle ci-dessus à droite] et d’histidine. L’autre groupe a reçu de la carnosine [formule structurelle ci-dessous à droite]. Les souris avaient reçu 100 mg/kg de poids corporel du mélange ou de la carnosine.

carnosineLa carnosine est un dipeptide qui présente toute une gamme de propriétés intéressantes. Au niveau musculaire, elle fonctionne comme un tampon. Au plus il y a de carnosine dans vos muscles, au plus vous pouvez vous entraîner, tout en obtenant de meilleurs résultats.

Bêta-alanine + L-Histidine = Carnosine

Si vous prenez de la bêta-alanine, des enzymes dans vos cellules musculaires y attachent une molécule d’histidine et de la carnosine se forme. Les humains ont tellement d’histidine dans leur corps que prendre de l’histidine supplémentaire ne produirait aucun effet sur la synthèse de la carnosine avec la supplémentation en bêta-alanine. La carnosine était autrefois d’un coût prohibitif, c’est pourquoi seuls des suppléments de bêta-alanine étaient disponibles. Mais la carnosine est devenue moins chère et maintenant, il est possible d’acheter des suppléments de bêta-alanine qui contiennent également de la carnosine pure.

La carnosine ne présente pas seulement des effets positifs que sur le tissu musculaire. Selon des études réalisées dans les années 1990, la carnosine «rajeunissaient» les cellules sénescentes. Elle augmenterait le niveau des processus énergétiques et rendrait les cellules plus résistantes à la formation de plaques comme cela se produit pour l’athérosclérose ou la maladie d’Alzheimer. En outre, la carnosine inhiberait la formation de molécules composés de protéines et de sucres indésirables {NdT: la glycation}. Elle aiderait ainsi à combattre les problèmes liés au vieillissement (maladie des yeux et formation des rides).

La carnosine présenterait une influence sur la longévité des animaux de laboratoire

Bien… Retournons du côté de l’étude britannique et russe. Les chercheurs, qui avaient d’ailleurs annoncé que les mouches à fruits vivaient plus longtemps si on leur donnait de la carnosine, ont découvert que les souris vivent en moyenne 20% plus longtemps si elles recevaient de la carnosine dans leur eau potable [a]. Un supplément contenant un mélange de bêta-alanine et d’histidine [b] était moins efficace. Les souris du groupe b ne vivaient guère plus longtemps que les souris du groupe témoin [c].

carnosine-avantages-longevitecarnosine-sante

 

Le tableau ci-dessus révèle que la supplémentation avait réduit l’impact des signes visibles du vieillissement chez la souris. “La carnosine agit comme un véritable protecteur antioxydant plutôt que comme un nutriment anabolisant” écrivent les chercheurs. Comment exactement la supplémentation a permis aux souris de gagner en longévité, les chercheurs ne l’ont pas étudié.

Source de l’article: Live longer – take carnosine

Source Ergo-log: Biochemistry (Mosc). 2000 Jul; 65(7): 866-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Note: Lorsque les rédacteurs d’Ergo-log affirment que cette molécule a baissé de prix, j’en doute fortement; du moins en Europe. C’est un dérivé d’acide aminé qui reste assez coûteux en général.

Eric Mallet

—————————

Références bibliographiques

  • Wang AM, Use of carnosine as a natural anti-senescence drug for human beings, Biochemistry (Mosc). 2000 Jul;65(7):869-71.
  • Hipkiss AR., Carnosine, a protective, anti-ageing peptide?, Int J Biochem Cell Biol. 1998 Aug; 30(8):863-8.
  • Hipkiss AR, Preston JE, Himsworth DT, Worthington VC, Keown M, Michaelis J, Lawrence J, Mateen A, Allende L, Eagles PA. et al., Pluripotent protective effects of carnosine, a naturally occurring dipeptide, Ann N Y Acad Sci. 1998 Nov 20; 854:37-53.
  • Hipkiss AR, Preston JE, Himswoth DT, Worthington VC, Abbot NJ., Protective effects of carnosine against malondialdehyde-induced toxicity towards cultured rat brain endothelial cells, Neurosci Lett. 1997 Dec 5; 238(3):135-8
En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bêta alanine serait encore plus efficace avec du bicarbonate de sodium

bicarbonate_de_sodiumVous savez probablement que des pratiquants de l’aviron bien entraînés sont plus rapides sur une distance de 2 kilomètres s’ils prennent un acide aminé, le bêta-alanine. [J Appl Physiol (1985). 2010 Oct;109(4):1096-101.]

Ce que vous ne savez peut-être pas déjà, c’est que la bêta alanine améliore encore plus la performance des athlètes de l’aviron si elle est combinée avec du bicarbonate de sodium. Des scientifiques sportifs britanniques de l’Université Nottingham Trent ont écrit à ce sujet dans l’International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism en octobre 2013.

Disons que les cellules de nos muscles ne sont pas très efficaces à être actives et à brûler des glucides pendant une longue période à un niveau élevé d’intensité. Les processus métaboliques ne font pas de cycles complets au cours d’exercices à haute intensité, ce qui se traduit alors par la libération de plus grandes quantités d’acide lactique. Et c’est l’acide lactique qui oblige à cesser la contraction des cellules musculaires au bout d’un certain point.

Le bicarbonate de sodium pourrait-il être associé au bêta-alanine ?

Les suppléments nutritionnels qui aident à maintenir l’acidité des cellules musculaires à un niveau stable pourraient contribuer à améliorer la performance des sports de haute intensité. Un des meilleurs candidats à ce poste est la bêta alanine; le bicarbonate de sodium l’est aussi. L’efficacité des deux a été prouvée mais jusqu’à présent, il y avait peu d’études sur l’effet combiné des deux. C’est alors que des chercheurs britanniques ont décidé de réaliser quelques expériences scientifiques.

Les chercheurs ont effectué leur expérience avec 20 rameurs. La moitié d’entre eux ont pris un placebo pendant quatre semaines [PLA]. L’autre moitié a pris 1600 mg de bêta-alanine [BA] quatre fois par jour.

À la fin de la période, la moitié des deux groupes ont pris un seul placebo contenant de la maltodextrine [MD], et l’autre moitié a pris 0,3 g de bicarbonate de sodium par kilo de poids corporel [SD]. Deux heures après l’arrivée, les chercheurs ont chronométré les rameurs sur une distance de 2000 mètres avec un ergomètre.

Le tableau ci-dessous donne les temps des rameurs avant que la supplémentation ne commence [Baseline] et à la fin de l’expérience. La bêta-alanine avait réduit le temps de près de 2 secondes. Lorsque le bicarbonate de sodium a été ajouté, une seconde supplémentaire a été gagnée.

 

beta-alanine-et-bicarbonate-de-sodiumbeta-alanine-bicarbonate-de-sodium

“Il est très probable que l’effet de la bêta-alanine sur les performances d’aviron sur 2000 mètres soit bénéfique. Et il y a eu un effet faible mais sensible lorsque l’ingestion aiguë de bicarbonate de sodium a été ajoutée à la supplémentation chronique en bêta-alanine “, ont écrit les chercheurs. “Cela suggère un avantage légèrement plus élevé de la supplémentation sur celle de la beta-alanine seule”.

Source de l’article: Beta-alanine works even better when combined with sodium bicarbonate

Source Ergo-log: Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2013 Oct;23(5):480-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Note: Donc, si vous êtes un peu malin, vous savez que vous pouvez associer la bêta-alanine avec le bicarbonate de sodium et la créatine pour constituer une bonne base d’entraînement en anaérobie. Ajoutez ensuite une molécule qui optimise l’assimilation de la créatine comme l’acide alpha lipoïque, le fenugrec ou le HMB et vous avez déjà une très bonne formule si vous faites de la force.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bêta alanine pourrait augmenter votre espérance de vie

Le bêta alanine est non seulement un supplément ergogène respecté pour les athlètes mais il commence aussi à ressembler à un supplément de longévité. Les biologistes moléculaires de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles ont rassemblé des indices indiquant que le bêta alanine pourrait atténuer les effets négatifs du glucose.

Le glucose produit indirectement des produits terminaux de glycation avancée

Le corps humain n’est pas fait pour supporter de grandes quantités de glucose. Plus votre niveau de glucose est élevé, plus les produits terminaux de glycation avancée [AGEs] seront produits par votre corps. Les AGEs sont des composants qui accélèrent le processus du vieillissement.

L’une des premières étapes de ce processus est l’accumulation de composants comme le méthylglyoxal [formule développée ci-dessous]. Le méthylglyoxal est libéré lorsque les cellules convertissent le glucose en énergie. Il est toxique de toute façon mais il provoque aussi une synthèse augmentée de carboxyméthyllysine, autrement dit, le produit final de glycation avancée [CML – formule développée ci-dessous à droite]. Les AGEs se fixent aux acides aminés dans les tissus et forment des structures dont le corps ne peut pas se débarrasser. En conséquence de cela, les organes commencent progressivement à perdre leur capacité de fonctionnement.

Les-AGEs-methylglyoxal-et-carboxymethyllysine

 

Les chercheurs ont voulu savoir si la carnosine, un dipeptide que les cellules fabriquent à partir du bêta-alanine, pouvait ralentir ce processus. Ils ont alors réalisé des expériences sur des bactéries Escherichia coli qu’ils ont exposés à une concentration suffisamment élevée de glucose [GLU] pour stimuler la formation des AGEs et induire la mort des bactéries. Les E. coli qui avaient pris de la carnosine étaient moins susceptibles de mourir.

Expérience-avec-le-beta-alanine-sur-des-bacteries-e-coli

Concentration-des-AGE-en-fonction-d-un-apport-en-beta-alanine

Protection-de-la-carnosine-contre-le-methylglyoxal

 

L’ajout de carnosine [CAR] pour les bactéries a réduit la production de l’AGE carboxyméthyllysine [LMC]. Lorsque les chercheurs ont exposé les bactéries E. coli au méthylglyoxal, la carnosine a rendue la molécule moins toxique.

Des chercheurs britanniques et russes, qui ont démontré il y a une dizaine d’années avec des expériences sur les animaux que la carnosine prolongeait l’espérance de vie, ont appelé la carnosine un «geroprotector». Ils ne savaient pas comment fonctionnait la carnosine, mais les Américains croient que leur étude a au moins contribué à élucider une partie du mécanisme.

Source de l’article: How Beta-alanine can extend your life expectancy

Source Ergo-log: Appl Environ Microbiol. 2010 Dec;76(24):7925-30.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bêta alanine serait efficace plusieurs semaines après l’arrêt de la prise

beta-alanineSur une durée de deux mois après la prise de votre dernière prise de bêta alanine, vous pourriez encore ressentir les effets de l’acide aminé, selon ce que des scientifiques du sport à Gand en Belgique ont mis en évidence. Et au mieux vous réagissez au bêta-alanine, au plus le supplément restera actif.

Le Bêta alanine

Dans une certaine mesure, les effets du bêta-alanine sont semblables à ceux de la créatine. Les utilisateurs remarquent qu’ils sont capables de poursuivre un exercice à haute intensité pendant plus longtemps. Contrairement à la supplémentation en créatine, prendre du bêta-alanine ne conduit pas à une augmentation de poids, mais des études ontmontré qu’il pouvait conduire à une augmentation de la masse maigre si la masse grasse diminue.

De plus en plus d’athlètes d’endurance, de pratiquants des arts martiaux et de sports d‘équipe utilisent le bêta-alanine. Ils bénéficient généralement d’une augmentation de puissance et de force, tout en maintenant le même poids ou avec une faible augmentation.

L’étude scientifique sur le bêta alanine

Les Belges voulaient savoir combien de temps les effets auraient duré après la fin de la prise du supplément, de sorte qu’ils ont réalisé une expérience scientifique avec 20 étudiants de sexe masculin. Les étudiants ont pris 4,8 grammes de bêta-alanine ou un placebo chaque jour pendant 5 à 6 semaines. Avant, pendant et après l’entraînement, les chercheurs ont mesuré la concentration de carnosine dans leurs muscles en utilisant la spectroscopie à résonance magnétique.

carnosine-beta-alanine-histidine

Dans l’organisme, les cellules fixent le bêta-alanine à l’acide aminé L-Histidine, créant ainsi le dipeptide appelé carnosine. La carnosine neutralise les ions hydrogène libérés lorsque les muscles se contractent de manière intensive. La carnosine stabilise l’acidité elle agit comme un tampon et permet aux cellules musculaires de travailler plus longtemps à un niveau élevé.

Les résultats de l’étude

Comme le montre les tableaux ci-dessous, les chercheurs ont divisé les sujets du groupe de bêta-alanine en personnes à haute réponse et en basse réponse au composant. Pour les sujets les plus sensibles (réponse haute), la concentration en carnosine a augmenté en moyenne de 55%. Concernant les athlètes les moins sensibles, elle a augmenté de 15%. Le niveau de carnosine dans les cellules musculaires des hauts répondants était encore élevée neuf semaines après l’arrêt de la supplémentation. Pour les faibles répondants, le niveau de carnosine était revenu à la normale au bout de six semaines.

Lorsque les belges ont comparé les résultats avec ceux de leurs collègues qui avaient réalisés des expériences similaires avec la créatine, ils en sont arrivés au tableau ci-dessous. En finalité, ils en ont conclu que la carnosine est une molécule plus stable que la créatine.

Comparaison-de-stabilite-moleculaire-entre-le-Beta-alanine-et-la-creatine

Source de l’article: Beta alanine effective for weeks after end of course

Source Ergo-log: J Appl Physiol. 2009 Mar;106(3):837-42.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire