Le Ginseng sibérien, amélioration de l’endurance des athlètes

ginseng-siberien-racinesEn 2010, des chercheurs de l’université catholique Fu Jen, dans la capitale taïwanaise Taipei, ont été les premiers scientifiques à démontrer les effets positifs du ginseng sibérien, en latin Eleutherococcus senticosus. Ils ont testé des athlètes d’endurance dans une étude crédible. Ils ont publié leurs résultats dans le Chinese Journal of Physiology.

Le Ginseng sibérien

Les premières indications de l’effet positif du ginseng sibérien sur les athlètes d’endurance sont apparues dans des études russes plus anciennes et difficiles d’accès. Dans ces études, les athlètes d’endurance recevaient plusieurs millilitres d’une solution alcoolique concentrée contenant des extraits de ginseng sibérien une demi-heure avant d’être soumis à un exercice intense, après quoi ils présentaient des performances nettement améliorées.

En savoir plus »
1 Commentaire

Ginsénoside Rg1, un anabolisant naturel du ginseng

ginsenoside-rg1Le ginsénoside Rg1 est probablement la principale substance bioactive du ginseng chinois et coréen. Et si vous donniez cette substance à des souris, leurs muscles deviendront plus denses et plus forts. Le ginsénoside Rg1 serait donc un anabolisant naturel. Du moins, c’est ce qu’écrivent des biologistes moléculaires sud-coréens, affiliés à l’école de médecine de l’université de Sungkyunkwan, dans le Journal of Ginseng Research.

L’étude sur les ginsénosides

Pendant 5 semaines, les chercheurs ont administré à des souris du ginsénoside Rg1 dans leur eau potable. Les chercheurs ne sont pas très clairs sur la dose qu’ils ont administrée à leurs animaux de laboratoire mais elle aurait pu être assez importante. Dans les études humaines, cependant, les sujets reçoivent généralement quelques milligrammes de ginsénoside Rg1 par jour.

ginseng-racine

Résultats de l’étude sur le ginsénoside Rg1 du Ginseng

Les souris qui avaient reçu du ginsénoside Rg1 présentaient un peu plus de graisse brune et plus de muscles que les souris du groupe de contrôle mais ces différences n’étaient pas statistiquement significatives.

ginsenoside-rg-1-anabolisant

ginsenoside-rg-1-muscle

Lorsque les chercheurs ont déterminé la force que les griffes des souris pouvaient développer, ils ont découvert que le ginsénoside Rg1 rendait les animaux testés plus forts. Les chercheurs ont trouvé plus de fibres musculaires dans les tissus musculaires des souris du groupe expérimental que dans celles des animaux du groupe de contrôle.

Dans les muscles des souris du groupe expérimental, beaucoup plus de fibres musculaires lentes MHCI [fibres musculaires importantes pour les athlètes d’endurance] étaient présentes mais aussi des fibres musculaires plus rapides [un type de fibre essentiel pour les athlètes de force, les sprinters et les athlètes de combat] du type MHCIIb et MHCIIx.

ginseng-anabolisant

ginsenoside-ginseng-anabolisant

Le mécanisme impliqué

Les ginsénosides Rg1 ont activé les molécules signal de l’anabolisme et en particulier S6k.

Conclusion

“[Le ginsénoside] Rg1 pourrait s’avérer être un précieux complément alimentaire quant à l’amélioration de la fonction musculaire et la protection des muscles contre l’atrophie”, résument les Coréens. Ajoutons que cette étude n’a pas été financée par un fabricant de suppléments nutritionnels à base de ginseng mais par le gouvernement sud coréen.

Source de l’article: Ginsenoside Rg1, a natural anabolic from the ginseng plant

Source Ergo-log: J Ginseng Res. 2019 Jul;43(3):475-81.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme.

Note: Retenez que la majorité des compléments de Ginseng rouge à bas prix ne contiennent pratiquement pas de ginsénosides et encore moins de Rg1, Rg3 et Rb1. Si le Ginseng rouge que l’on vous propose contient moins de 50 à 60 mg/g de ginsénosides, il serait fort probable que vous perdiez votre argent pour pas grand chose. Un Ginseng rouge de qualité doit contenir entre 70 à 100 mg/g de ginsénosides, pour une teneur de Rb1, Rg1 et Rg3 de 10 mg/g. Si l’argumentation du vendeur fait état d’un taux de composants actifs supérieurs à 100 mg/g (ginsénosides total), il est fort probable que l’on vous mente. En outre, Abonnez-vous à la newsletter (en bas de l’onglet gauche), afin de vous tenir au courant de la sortie des nouveaux articles et ainsi, de développer votre culture physique !

Eric Mallet

En savoir plus »
4 Commentaires

3 grammes de Ginseng par jour augmenterait le nombre de mitochondries

ginseng-rougeThéoriquement, 3 grammes de Ginseng coréen par jour augmenterait le nombre de mitochondries cellulaires. Ceci pourrait signifier que le Ginseng ralentit le vieillissement ou qu’il facilite les tentatives d’amaigrissement, qu’il donne plus d’endurance aux athlètes. Ou…

L’étude sur le Ginseng coréen

Des chercheurs sud-coréens du Yonsei University College of Medicine ont réalisé une expérience avec une soixantaine d’hommes âgés de 30 à 70 ans.

Les hommes n’étaient pas en très bonne santé et proches de contracter le diabète de type 2. Ils étaient souvent en surpoids ou obèses, avaient un taux de glucose et une tension artérielle élevées, sans parler de leur cholestérol sanguin. Ils n’étaient pas encore sous médication. Les Coréens ont donné à la moitié des hommes des pilules placebo tous les jours pendant 4 semaines. L’autre moitié a reçu des capsules avec un extrait de Ginseng rouge.

Le Ginseng rouge ou Ginseng coréen est différent du Ginseng ordinaire ou blanc. Le Ginseng rouge est traité à la vapeur, pas le Ginseng blanc. Les chercheurs ont donné aux hommes 3 grammes de Ginseng rouge par jour. Les sujets ont réparti cette dose sur 2 moments de prise. Les chercheurs ont utilisé un complément de la Korean Ginseng Corporation. Cet entreprise a parrainé la recherche.

Les résultats de l’étude coréenne (!) sur le Ginseng coréen

La supplémentation en Ginseng a entraîné une légère augmentation des taux de testostérone, d’IGF-1 et une diminution tout aussi subtile du ratio cortisol/DHEA.

ginseng-igf1-dhea-testosterone

ginseng-coreen-mitochondries

Ce que vous voyez ci-dessus est plus convaincant. La supplémentation en Ginseng a provoqué une forte augmentation du nombre de mitochondries chez les sujets testés. Cela signifie que les cellules peuvent générer plus d’énergie. Cette constatation vous amène à penser à une série d’effets possibles sur la santé : une augmentation de la sensibilité à l’insuline, une dépense énergétique plus élevée et donc, à une diminution de la masse grasse, une augmentation de l’endurance et de la capacité de récupération.

Oui, mais…

La supplémentation en Ginseng n’a pas entraîné de diminution de la glycémie ou du pourcentage des graisses. Seulement, nous ne savons pas encore tout sur le Ginseng. Pas assez, en tout cas.

Pensez aussi que les athlètes et les patients en régime hypocalorique ne pouvaient tirer profit d’une supplémentation en L-Carnitine que lorsqu’il est devenu clair que les cellules ont besoin de glucose et d’insuline pour absorber la Carnitine. Ce genre d’information manquante à notre connaissance sur le Ginseng coréen est probablement tout aussi nécessaire. Surtout afin que les sédentaires et athlètes soient plus en forme, plus rapides, plus forts et plus sains s’ils prennent du Ginseng.

Source de l’article: Supplementation with three grams of ginseng per day increases the number of mitochondria in your cells

Source Ergo-log: Complement Ther Med. 2016 Feb;24:40-6.

Note EM: Il faut quand même vous dire que 3000 mg de Ginseng coréen est un dosage particulièrement élevé pour cet adaptogène. Personnellement, je ne vous recommanderais pas de dépasser 1500 à 2000 mg par jour.  

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le Ginseng modifié GINST15 et vos muscles…

ginseng-ginst15Un nouveau supplément à base de Ginseng, le GINST15, et qui contient un ginsénoside modifié, réduirait les sensations de fatigue et les douleurs musculaires pendant et après un entraînement intensif. Il maintiendrait la capacité fonctionnelle des muscles épuisés. Des chercheurs de l’Ohio State University ont publié un article à ce sujet dans le Journal of Sports Science and Medicine.

L’étude sur le Ginseng GINST15

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec 19 sujets de test. Ces derniers devaient, réaliser 5 sets de presse à cuisses consécutifs avec 70% de leur charge à 1RM, à trois occasions différentes. Juste avant l’entraînement, juste après et 24 heures plus tard, les sujets devaient exécuter trois sauts avec une petite charge.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les hommes qui prennent du Ginseng vivraient plus longtemps

Les hommes qui prennent du Panax Ginseng seraient susceptibles de vivre plus longtemps. Les spécialistes de la santé de l’Université Kwandong en Corée en sont arrivé à cette conclusion cette après avoir étudié 6372 hommes et femmes de la région de Kanawha en Corée du Sud depuis 18 ans. Lorsque l’étude a commencé en 1985, tous les participants avaient plus de 55 ans.

Le Ginseng est très consommé en Asie et en Corée en particulier

panax-ginsengEn Corée, l’utilisation du Ginseng est encore plus fréquente que les multivitamines dans nos contrées occidentales. Selon les sondages, on retrouve des vitamines dans la moitié des ménages occidentaux. Dans l’étude coréenne, 69% des hommes et 51% des femmes utilisaient cet extrait végétal. Les chercheurs n’ont pas fait de distinctions entre le ginseng sous forme de thé, de capsules ou d’autres formes de supplément.

Les plantes médicinales classiques décrites dans le Shen Nong Ben Cao Jing ce qui se traduit plus ou moins comme La médecine du divin fermier affirme que le Panax Ginseng aurait des propriétés d’augmentation de l’espérance de vie. Le livre est une compilation d’informations écrites entre 300 avant JC et 200 après JC. Cependant et jusqu’à présent, il n’existait pas d’études scientifiques modernes démontrant l’effet de prolongement de la vie du Ginseng chez l’homme.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Combiner l’Astragale et le Ginseng booste les effets de la créatine

creatineUne combinaison d’Astragale, de Ginseng et de créatine fonctionnerait mieux que la créatine prise seule. Les scientifiques du sport de l’Université d’Etat de Wichita l’ont découvert quand ils ont donné un supplément contenant de la créatine brevetée, de l’Astragale, du Ginseng coréen et américain à un groupe de personnes de plus de 55 ans tout en leur proposant de faire de l’exercice de résistance.

L’Astragale et le Ginseng pour améliorer l’assimilation de la créatine

creatine-monohydrate-creapureLe supplément que les chercheurs ont étudié est une création de David Tuttle. En 1997, Tuttle avait publié un livre sur la créatine avec un expert sur les suppléments, Ray Sahelian: Creatine, Nature’s Muscle Builder. La même année, Tuttle a déposé une demande de brevet au sujet d’un supplément de créatine qui contenait également de l’Astragale et du Ginseng, affirmant que cela conduirait à de meilleurs résultats physiques que de la créatine prise seule.

Un an plus tard, David Tuttle déposa une demande de brevet pour le même supplément, mais cette fois en faisant valoir que la combinaison qu’il avait imaginé permettrait également de renforcer le système immunitaire.

En savoir plus »
Aucun commentaire