La testostérone vous rend un peu plus indifférent

Aucun commentaire

testosterone-structureAu plus il y a de testostérone qui circule dans votre corps, au moins vous risquez d’être concerné par ce que les autres pensent ou ressentent. Des psychologues de l’Université du Texas à Austin ont découvert cela quand ils ont analysé l’utilisation des termes des e-mails et de l’agenda de deux utilisateurs de testostérone.

Les scientifiques et psychologues américains pensent qu’il existe une relation entre la façon dont vous pensez et la quantité de molécules de testostérone qui circulent dans le sang. Un taux élevé de cette hormone masculine aurait sans doute tendance à créer une plus grande agressivité, une plus grande focalisation sur ​​la question du statut social et un intérêt accru pour le sexe chez l’homme. En outre, la testostérone stimule la volonté d’agir et donc de passer à l’action rapidement, stimule la conscience spatiale et le sentiment de bien-être.

La testostérone présenterait une influence sur le comportement social

Les psychologues américains ont eu l’occasion de mesurer la relation entre la testostérone et les modes de pensée. Ils sont tombés sur un homme de 60 ans, hétérosexuel qui prenait de la testostérone depuis l’âge de 56 ans pour augmenter la force physique du haut du corps [Cas 1] et un transsexuel de 28 ans qui avait changé d’une femme à un homme et avait utilisé de la testostérone depuis ses 25 ans [Cas 2].

A partir de là, les deux sujets se sont injectés  du cypionate de testostérone toutes les 1 à 4 semaines. Pendant un certain nombre de mois, ils ont notés l’heure de l’injection hormonale, de sorte que les psychologues puissent estimer comment les niveaux d’hormone ont fluctué au cours de cette période.

L’homme de 60 ans a donné l’accès à ses e-mails aux psychologues, celui de 28 ans leur a donné son agenda. Les psychologues ont comptés la fréquence avec laquelle les hommes ont utilisé des mots qui reflètent les effets psychologiques supposés de cette hormone et quand ils les ont utilisés. Ils ont ensuite calculé s’il y avait une relation entre l’usage du mot et le niveau de testostérone.

Testosterone-comportement-et-fonction-sociale

Les chercheurs ont remarqué peu de changements dans l’utilisation de mots par les hommes, ce qui aurait pu confirmer les affirmations des scientifiques qu’il existe un lien entre l’hormone mâle et l’état psychologique. Quand ils avaient des niveaux élevés de testostérone dans le sang, les hommes n’utilisaient pas beaucoup plus souvent de mots qui semblaient indiquer un intérêt sexuel accru, de l’agressivité, l’accent sur l’ego, la conscience spatiale ou la conversion de la pensée en action.

L’expérience prouve que la testostérone influence le comportement social des individus

testosterone-comportement-socialFait intéressant, les hommes eux-mêmes pensaient que ces relations de cause à effets étaient présentes. Ils croyaient qu’ils écrivaient plus souvent de manière agressive, de sexe et de domination lorsque leur taux de testostérone arrivait à son apogée.

Le seul effet convaincant que les chercheurs ont pu constater, c’est que les hommes ont utilisé moins de mots sociaux ou de nature sociale quand ils avaient des niveaux élevés de cet androgène.

Les chercheurs ne pensent pas que la testostérone a un effet réel sur l’augmentation de la concentration orientée vers une tâche, la volonté de s’élever socialement, et même un comportement à visée sexuelle. Même si leur étude semble indiquer le contraire, les preuves données par d’autres études sont tout simplement trop fortes. Mais les chercheurs croient aussi qu’un haut niveau de testostérone chez les utilisateurs de cette hormone semble les couper du monde extérieur. Et cela, soulignent-ils, n’est pas nécessairement une mauvaise chose.

La testostérone favoriserait un jugement débarrassé des conditions sociales

Sur le plan comportemental, des niveaux plus élevés de testostérone peuvent augmenter la propension à réaliser une tâche, la volonté de s’élever sur le plan social et même initier un comportement sexuel occasionnel“, écrivent-ils. “Néanmoins, l’hormone mâle peut amener les gens à passer moins de temps à étudier les émotions, les pensées et les comportements des autres. Ce résultat est logique si des niveaux élevés de testostérone amènent les gens à lutter pour leur statut social. La testostérone peut libérer l’esprit et permettre aux gens de prendre des décisions qui ne sont pas brouillées par des considérations sociales.

Source de l’article: Testosterone makes you more indifferent

Source Ergo-log: J Abnorm Psychol. 2004 Feb;113(1):172-5.

Note du traducteur: N’oubliez pas de vous inscrire par mail à la newsletter pour vous tenir au courant des prochains articles ou traductions d’Ergo Log et de SuppVersity. Vous pouvez également vous inscrire sur le groupe Facebook Espace Corps Esprit Forme. Ainsi, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas développer votre culture physique !

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.