Voici pourquoi il ne faut pas sous-estimer les bienfaits des protéines du haricot mungo

Aucun commentaire

proteine-vegetaleA vrai dire, la valeur biologique des protéines de haricots n’est pas très bonne si on la compare à celle des protéines animales de qualité nutritionnelle élevée. Si vous êtes végétalien et que vous souhaitez développer votre masse musculaire, pourriez-vous quand même utiliser les protéines de haricot mungo ? Si vous avez lu les travaux de recherche publiés par les chercheurs de l’Université d’État de l’Arizona dans Nutrients, vous pourriez répondre à cette question par “oui”. Et cela, même si les sujets de cette étude ne s’entraînaient pas.

L’étude clinique sur l’intérêt potentiel des protéines du haricot mungo

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec 25 végétariens et végétaliens âgés de 18 à 55 ans. Les sujets ne pratiquaient pas de sport et faisaient peu d’exercice. Ceux qui faisaient plus de 150 minutes d’exercice par semaine n’étaient même pas autorisés à participer à expérience.

haricot-mungo

Pendant 8 semaines, les chercheurs ont complété la moitié du régime alimentaire des sujets avec 18 grammes d’isolat de protéines de haricots par jour. Pour être précis, les sujets ont reçu Just Egg de Just Inc. Contrairement à ce que le nom suggère, Just Egg ne contient pas de protéines provenant d’œufs, mais des protéines provenant de haricots mungo.

L’autre groupe a reçu chaque jour un biscuit qui ne fournissait que 4 grammes de protéines. Le biscuit et les suppléments de protéines avaient un contenu calorique identique. Avant et après la période de supplémentation, les chercheurs ont déterminé la composition corporelle et la force musculaire des sujets.

Résultats de l’étude sur ce haricot

À la fin de la période de supplémentation, les sujets qui avaient reçu des protéines de haricots mungo avaient gagné quelques dizaines de grammes de masse musculaire supplémentaire. En outre, ils étaient devenus un peu plus forts. Cela ne s’était pas produit avec les sujets de l’autre groupe. Cependant, ces différences entre les groupes n’étaient pas statistiquement significatives.

proteine-vegetale-supplementation

Lorsque les chercheurs ont examiné les sujets individuellement, ils ont constaté que 45 % du groupe de protéines végétales de haricot mungo avaient gagné plus d’un demi-kilo de masse musculaire. Ce n’était le cas que pour 7 % du groupe témoin.

proteine-haricot-mungo-supplementation

proteine-vegetale-supplementation

Lorsque les chercheurs ont réuni les deux groupes, en examinant les changements de leur masse maigre et de leur force musculaire, ils ont constaté (comme on pouvait s’y attendre) une association claire entre les deux. Une augmentation de la masse corporelle maigre s’est accompagnée d’une augmentation de la force musculaire.

Conclusion sur le haricot mungo

“Étant donné qu’une masse musculaire plus importante permet d’accroître les capacités de synthèse de la force musculaire, les futures recherches devraient se concentrer sur la quantification de l’apport protéique approprié pour les personnes consommant principalement des protéines végétales“, écrivent les chercheurs.

Source de l’article: Why you should not underestimate the muscular benefits of bean protein

Source Ergo-log: Nutrients. 2019 Oct 11;11(10):2423.

Note EM: Comme pour toutes les études publiées sur le blog, il s’agit d’une étude isolée et celle-ci devra donc être reçue comme un élément de preuve indicatif et non pas comme une vérité absolue. Les réactions épidermiques de certains lecteurs un peu trop loin de la science n’ont donc pas lieu d’être. A l’opposé, il faut savoir relativiser les données et les comparer avec des études et sujets d’études similaires, en fonction des conditions et du contexte clinique avant de tirer des conclusions hâtives et non fondées sur ce qui vous semble être pris pour une vérité.

Pensez aussi à vous abonner à la newsletter afin de vous tenir au courant de la sortie des nouveaux articles.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.