Est-ce que la protéine de poulet pourrait mieux stimuler l’anabolisme que la protéine de bœuf ?

Aucun commentaire

isolat-proteine-pouletLes adeptes du paléo qui s’entraînent en résistance et qui ne veulent pas renoncer à leurs boissons protéinées auraient une alternative : les poudres de protéines à base de viande de bœuf ou de poulet. De ces deux types de produits, les suppléments protéiques contenant de l’isolat de protéine de poulet fonctionneraient le mieux, selon une étude américaine publiée dans le Journal of Food Science & Nutrition.

L’isolat de protéine de poulet

Des produits contenant de l’isolat de protéines de poulet sont sur le marché depuis quelques années maintenant. Par exemple, des fabricants de suppléments tels que Driven Nutrition et Barndad Nutrition proposent des poudres de protéines pour les athlètes à base de ChikPro un produit de la société alimentaire américaine International Dehydrated Foods.

International Dehydrated Foods produit des matières premières pour l’industrie alimentaire à base de poulet. L’entreprise estime que ChikPro a une valeur nutritionnelle si élevée qu’elle intéresse également les producteurs de compléments alimentaires pour le sport, de nutrition sportive et d’aliments fonctionnels.

Qu’une entreprise croit en son produit c’est bien mais si cette dernière peut nous faire part d’études qui soutiennent cette croyance, alors c’est encore mieux. De là, International Dehydrated Foods a financé une étude sur l’effet de l’isolat de protéines de poulet chez l’homme.

L’étude comparative entre les isolats de protéine de poulet et de bœuf

À deux reprises, les chercheurs ont donné à 22 hommes en bonne santé et physiquement actifs, âgés de 18 à 45 ans, un shake contenant 25 grammes de protéines. Une fois, le shake contenait l’isolat de protéines de poulet du généreux sponsor, l’autre fois un isolat de protéines de bœuf d’un concurrent. Pendant les trois premières heures après avoir pris le shake, les chercheurs ont analysé la quantité d’acides aminés dans le sang des sujets.

Résultats de l’étude sur les différents types de protéines

Concernant la quantité totale d’acides aminés présente dans le sang des sujets durant les 3 premières heures après ingestion, la protéine utilisée n’avait pas d’importance. Mais concernant les acides aminés essentiels, les principaux acides aminés pour la croissance musculaire, la protéine de poulet était une bien meilleure source que la protéine de bœuf.

comparaison-proteine-poulet-boeuf

proteine-boeuf-poulet-acides-amines

Les protéines de poulet étaient également une meilleure source d’arginine, de leucine et d’acides aminés contenant du soufre tels que la méthionine et la cystéine que les protéines de bœuf.

proteine-poulet-acides-amines

Conclusion

Les chercheurs pensent que leur étude montre que les athlètes de force et les personnes âgées qui veulent maintenir leur masse musculaire, pourraient envisager d’échanger les protéines de bœuf contre celles du poulet.

“Nous concluons que la protéine de poulet est potentiellement une source de protéine plus efficace et qu’elle est plus biodisponible pour augmenter la synthèse des protéines musculaires et améliorer la récupération que la protéine de bœuf”, écrivent-ils.

Source de l’article: Why chicken protein contributes more to muscle anabolism than beef protein

Source Ergo-log: J Food Sci Nutr 2018, 4: 037.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.