FitXperience à Metz, un nouveau salon du Fitness, des Sports de Force et du Fitgame

Aucun commentaire
Fitxperience-metz

L’esprit du Fitgame était bien présent au FitXperience de Metz :-)

C’est du 30 novembre au 2 décembre 2018 que s’est tenu le FitXperience à Metz. Nouveau salon des sports de la forme, du fitness, du Crossfit et du bodybuilding, cette première édition du salon de Metz a d’emblée connu un très beau succès. Succès peut-être un peu mitigé à cause des évènements sociaux de ce ces derniers temps mais l’affluence du public n’a pas manqué avec plus de 6500 visiteurs sur toute la durée du salon. Cela pourrait vous paraitre assez peu pour une première année mais j’avouerai que c’est déjà une belle réussite. A voir les lieux, il faut avouer que le parc d’exposition de Metz offre un large potentiel de développement à ce genre d’évènement sportif.

Un tout nouveau salon de la force et de la forme qui ne manquera pas d’évoluer très rapidement dans le paysage de plus en plus dense du Fitgame…

Fait particulièrement saillant pour une première année, le FitXperience a su tirer son épingle du jeu en nous présentant une diversité de sujets déjà aussi riche, sinon plus, que la plupart des salons européens des sports de la forme et de la force. En termes de surface, le salon s’étend sur 20000 m² alors que 150 exposants (conventions, expositions et cours collectifs) ont répondu présent à l’appel. Rappelons d’ailleurs que pour ce genre d’événement, la ville de Metz peut facilement être considérée comme un carrefour stratégique entre la France, l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. Toujours est-il que 19 nations étaient déjà représentées durant cette première année au FitXperience, un beau chiffre pour un salon qui commence à peine à prendre ses marques. Organisé par Jérémy Vilmain Figueira et toute son équipe, ce premier FitXperience nous présentait déjà un programme bien chargé, à la hauteur des meilleurs salons du milieu.

salon-fitxperience-metz-novembre-decembre-2018

Le FitXperience, c’est 20000 m² de surface sportive dédiée au fitness, au Crossfit et au bodybuilding

FitXperience-body-femininÉvidemment, en termes de surface et d’affluence, le FitXperience de Metz n’a pas grand chose à voir avec le Body Fitness et encore moins avec le FIBO de Cologne mais l’ambiance n’y est pas la même non plus. L’aspect convivial du salon se rapproche plus de l’Arnold Classic de Barcelone que du FIBO, c’est évident. Toujours est-il que toutes les tendances du “Fitgame”, depuis la Zumba jusqu’au Crossfit dont une compétition de l’Eastern Throwdown 2018 qui réunissait 330 athlètes en finale ont largement contribué au succès de cette première édition du FitXperience. Globalement, le FitXperience était divisé en trois grandes sections avec trois halls dont un espace pour les conférences (un peu au fond du hall, il faut bien l’admettre…) et un plateau réservé au Street Workout.

Le FitXperience présentait également un espace bien-être où étaient présentées plusieurs “pratiques douces” dont le Yoga, le reiki avec Avero zen, le Pilates mais aussi des ateliers bien-être et respiration. Finalement, il s’agissait aussi de faire connaissance avec autre chose que votre pratique sportive avec la découverte de disciplines “douces” pour le moins complémentaires au sport pur et dur. Au niveau du plateau Street Workout, nous pouviez aussi découvrir plusieurs activités liées à cette discipline outdoor et à la callisthénie (Calisthenics en anglais). Présentation de Street Lifting, d’entraînement au poids de corps et de Total Freestyle se sont enchainés durant les trois journées d’exposition. L’animation du plateau Street Workout était animé par un groupe pluridisciplinaire sportif nommé Soldats du quai.

Le FitXperience vous présentait un parcours Ninja Warrior et un parcours militaire pour vous faire dépasser vos limites…

fitxperience-parcours-militaireLe FitXperience vous proposait également de vous initier à un parcours Ninja Warrior. Développé par District 30, le parcours Ninja Warrior allait vous faire vivre une expérience sportive unique en son genre. Parcours d’obstacles intérieur, ceux qui se sont essayés à l’exercice ne l’ont pas regretté. Personnellement, je n’ai pas osé le tester mais j’étais surtout venu pour une conférence sur l’ADN et profiter de la présence de mes amis sur place. Christophe Bonnefont, Will Janssens, Gaétan Camarda et bien d’autres étaient présents à Metz.

Même punition mais dans un genre différent avec le parcours de l’armée de terre qui offrait son lot de difficultés et d’épreuves bien corsées. Pour ma part, je ne suis pas mécontent de voir nos militaires proposer ce genre d’activité physique. Ils ont tout à fait leur place dans un salon dédié aux sports, et encore bien plus avec ce genre de parcours. C’est quand même eux qui ont inventé les premiers parcours du combattant, il ne faudrait pas l’oublier !

Côté cardiotraining à haute intensité, la Zumba présentait un entraînement chorégraphié en HIIT

fitxperience-zumbaLa Zumba a également été mise à l’honneur avec des entraînements particulièrement dynamiques. La chorégraphie était librement inspirée du Reggaeton africain et français avec quelques rythmes latinos – histoire de me rappeler que je ne suis pas parti en vacances cette année :-( ainsi que du hip-hop. De belles chorégraphies ont été présentées tout au long du FitXperience.

Et pour ceux qui ne jurent que par une intensité d’exercice maximale, un programme d’entraînement par intervalles – STRONG by Zumba® – vous donnait les avantages du HIIT avec ceux d’une synchronisation musicale et chorégraphique calquée sur l’entraînement par intervalles et à haute intensité. Là aussi, je n’ai pas eu l’occasion d’y participer mais honnêtement, je préfère les sports de force à la Zumba. Pourtant, je dois bien reconnaitre que les participants faisaient preuve d’une condition physique très affutée…

Un éventail complet de sports de combat était présenté au FitXperience dont le Wing Tchun et le Grappling

FitXperience-sports-de-combatDans le même hall se tenait également un hall réservé aux sports de combat avec du MMA, de la boxe, du Muayn Thai, du Wing Tchun (le Kung Fu de Yip Man et de Bruce Lee) mais aussi du grappling et de la lutte. A vrai dire, il aurait été difficile de faire plus complet qu’au FitXperience quant aux sports de la force et de la forme. C’est aussi dans ce hall que se retrouvaient les plateaux présentant les compétitions de bodybuilding ainsi que quelques boutiques et revendeurs de compléments alimentaires, de T-shirts et d’accessoires pour la musculation…

Sur la droite, en entrant, nous ne pouvions pas manquer la présence de Yam Nutrition avec notre Christophe Bonnefont national, maître crêpier de son état (et dire que Christophe n’est même pas breton…). Avec Yam Nutrition, Christophe nous proposait non seulement ses crêpes mais aussi plusieurs de ses compléments avec le fantastique Big Yam, Bombi (complément d’acides aminés essentiels) et sa fabuleuse patate douce. On aurait pu croire qu’il manquait des bras pour faire les crêpes, tant le rythme de préparation de la pâte et de cuisson ne cessait de s’accélérer en cours de journée… Avec Christophe Bonnefont et toute son équipe, je devais bien avouer que je redécouvrais, depuis le Body Fitness, un des stands les plus sympathiques du salon.

yam-nutrition-patate-douce

En effet, c’est sur la gauche en partant de l’entrée qu’il fallait vous rendre pour découvrir la majorité des exposants du salon ainsi que l’espace conférence, tout au fond du hall. C’est là que j’allais vous présenter un court exposé sur l’ADN, sans entrer dans les détails complexes de la génétique. Par manque de temps, j’ai du laisser de côté la question des histones mais j’y reviendrai avec un article plus complet très rapidement. L’objectif de cette courte conférence était plutôt d’aboutir sur la question de l’épigénétique en traitant de l’évolution de l’ADN sur plusieurs générations.

Quelques chiffres clés du salon :

  • 150 exposants et 6559 visiteurs
  • 25 conférences
  • 990 athlètes et 330 finalistes le week-end des Eastern Throwdown

D’un point de vue plus synchronique, l’épigénétique est également en rapport aux processus biochimiques très intimes qui sont modifiés en permanence au sein de votre code génétique, en fonction de votre régime alimentaire et de l’exercice que vous faites ou pas. Selon ces modifications, vous transmettez un patrimoine plus ou moins qualitatif à vos enfants, qui eux-même le transmettront à leurs enfants. Disons qu’en cultivant votre culture physique (au sens propre comme au figuré), il est assez probable que vous leur transmettraient des risques moindres de maladies cardiovasculaires et de diabète. J’aurais l’occasion de revenir cette année sur le sujet de la génétique avec d’autres intervenants que vous connaissez déjà. Après mon intervention, Harvey Capitaneo a eu l’occasion de vous parler du marché naissant (et déjà très impressionnant) des tests ADN pour les sportifs, tests disponibles pour l’instant uniquement à l’étranger. En France, un test ADN est encore considéré comme une pratique médicale uniquement.

Une grande salle était réservée aux exposants, appareils, formations sportives, coaching et applications…

Côté exposants (avec la partie conférences dans le fond de la grande salle), plusieurs marques de compléments alimentaires étaient présentes dont Foodspring et Forever, ainsi que la marque  Haooh qui m’a fait forte impression avec le goût de ses protéines natives de lactosérum d’origine suisse pour certaines d’entre elles. Côté appareils de musculation, nous retrouvions la marque française Laroq qu’on ne présente plus (sans notre Frédéric Delavier (inter)-national malheureusement)… Panatta était également présent. Côté formations sportives, le Creps de Nancy ainsi que BATS Formation – de Christophe Bats évidemment – Eficiencia et Leaderfit vous présentaient leurs services au FitXperience. Les spécialistes de la cryothérapie avec Cryotera s’étaient également déplacés. Mention spéciale pour Azeoo et son application d’entraînement particulièrement exhaustive. Les athlètes qui ne connaissent pas encore l’application peuvent la découvrir sans tarder; nous aurions du mal à faire plus complet, simple et pratique à utiliser. L’application d’Azeoo permet vraiment une prise en charge totale de l’entraînement, du régime alimentaire et des autres aspects qui s’associent de près ou de loin à la vie sportive des athlètes.

application-entrainement-azeoo

Cela dit, l’espace réservé aux conférences, même s’il était assez modeste, a permis à l’ensemble des intervenants de s’exprimer dans de bonnes conditions, loin du bruit inévitable des manifestations sportives. Hormis le fait que j’étais là pour vous parler très brièvement de génétique, le programme des conférences s’avérait particulièrement riche en intervenants de qualité. Didier Reiss, auteur d’un ouvrage bien connu sur la préparation physique, est intervenu sur le sujet de la musculation au service de la santé, nous présentant quelques éclairages physiologiques essentiels sur notre pratique sportive. Laure Candy de Foodspring nous présenta un exposé sur le sport et la nutrition, en insistant sur les bénéfices d’un régime alimentaire spécifique en relation à la performance sportive.

Avec une conférence de Benjamin Hennequin sur la recherche d’informations dans le domaine de la musculation

Benjamin Hennequin nous aura également présenté un sujet de conférence très intéressant sur l’évolution du monde de la musculation, se basant sur la notion de Fitgame tout en exploitant un sujet tout aussi d’actualité, celui de la recherche d’informations sportives de qualité et la vulgarisation des connaissances. Hakim Guettaf aborda le sujet très actuel du métier de coach sportif d’un point de vue professionnel et financier alors que Will Janssens nous a présenté un exposé particulièrement intéressant sur la question de la complexité, s’appuyant sur les travaux d’Edgar Morin, sociologue mondialement connu. William nous rappelle que la complexité des processus biochimiques de notre organisme nous invite à placer systématiquement notre jugement et nos évaluations sur le plan des interactions relatives et du contexte afin de mieux comprendre la science, et la biologie en particulier.

Le FitXperience nous présenta le programme quasiment exhaustif d’un salon qui prendra facilement de l’essor…

Salon des sports particulièrement complet pour une première année, l’organisation mise en place s’est révélée particulièrement efficace. Le samedi soir, j’ai également eu le plaisir de manger avec Benjamin et JB Langlet que je rencontrais pour la première fois après des années de discussions et d’interactions sur Facebook. Je ne peux que remercier Jérémy Vilmain Figueira, son équipe et l’ensemble des intervenants pour avoir organisé une manifestation d’une telle qualité. Quant à moi, je vous retrouverais certainement l’année prochaine au FitXperience. J’ai déjà en tête quelques sujets particulièrement intéressants à vous proposer en conférence. Il me tarde déjà de revenir à Metz, sous le froid du mois de novembre, mais l’ambiance du salon ne manquera pas de nous redonner un maximum d’énergie positive et de dynamisme !

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.